Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

guèrre

  1. Joklaire03

    Courage

    Il serre les poings contre l’injustice, Croit qu’un jour il aura l’armistice De la haine, des mondes obscurs, Pour sa terre fatiguée de l’usure. Il sent son coeur battre, Il voit la peur, terrible marâtre, S’approcher pour tuer En lui les restes de liberté. Terreur, toujours présente. Mais en...
  2. Joklaire03

    Siffler le Train

    Un bruit assourdissant L’espoir d'auparavant Un enfant laissé, nu Dans la neige, ingénu Perdu d’avance, Dans l’étendue immense L’humanité qu’on détruit Avait créé sa nuit Sans coeur, ou juive, au choix Quand la cruauté fait loi PLus rien dans le ciel ne brille Pour une pauvre petite fille...
  3. Joklaire03

    Mémoire Vive

    Enfant dont l’innocence Perle dans ta souffrance, Enfant aux doux yeux Qui me fixent, malheureux. Toi que la haine de ce monde A touché à chaque seconde, Toi rencontra la peur, Qui la connais par coeur. En toi je veux placer un héritage, Qui traversa les âges. A ton destin je confie Mes plus...
  4. Joklaire03

    Elle s'appelait Sarah

    Un jour sombre de ces années Où tout son peuple était condamné Une enfant innocente jouait Dans son appartement, tout près Du Vel d’Hiv, tristement célèbre De ce lieu, symbole des ténèbres Son nom était Sarah L’enfant patiente se concentrait Sur chaque note, chaque verset Sa douce mélodie...
  5. Raziel

    Messieurs, c'est la guerre !

    D'incessantes disputes, tumeurs malignes, Abrogent, dans vos tréfonds, pieux sentiments; Rien ne va plus, faites vos jeux décadents! Messieurs, c'est la guerre ! Les épieux s'alignent. En vos poitrines décharnées, maladives, Se resserrent cœurs, veines, tripes et boyaux En l'attente du premier...
  6. poesiedesrues

    Sans Trêve

    Quelques gouttes d’encre projectiles Qui toucheront ceux qui se sentiront visés Quelques gouttes tachant le fil D’une lame soigneusement déguisée C’est la guerre A l’intérieur de nos crânes Pollués par la noirceur de l’ère Les consciences pour champs de batailles L’anesthésie pour adversaire...
  7. rogertibbart

    Michel et la super-maquette

    Un navire japonais Devenu pacifique Navigue sur les ourlets De vagues anarchiques L'équipage tranquille Ne craint plus les torpilles De sous-marins frondeurs Venus des profondeurs Le drapeau rouge et blanc Flotte au soleil couchant Les avions kamikazes Resteront à leur base Il subsiste des...
  8. LAREUNION

    VISION Obscure

    Je Marche aux pas A la dure sans armure Je me bas Au combat Faisant front aux soldats Terrassant avec rage L’adversaire sans visage Je marche aux pas L’uniforme déchiré Le bras lacéré Tremblant sous les coups Je peine à rester debout Apeuré , fatigué Je continu dans les tranchées Je marche aux...
  9. Aubépin des Ardrets

    Aux Vivants la Guerre tient rarement ses Promesses

    Aux Vivants la Guerre tient rarement ses Promesses Aux vivants la guerre tient rarement les promesses Qu’elle annonçait pourtant comme un grand vin d’ivresse. Si prompte à exaucer la mort et ses moissons, Elle sait bien faucher nos corps et nos passions. Untel qui entonnait des chants...
  10. laïla5073

    Les yeux...

    j'ai les yeux gris, mes yeux après ce que j'ai vu ont perdu leur couleurs, a chaque preuve que Bachar AlAssad agissait encore et toujours je les sentais devenir plus gris, ils avaient une couleur que personne n'avait encore jamais vu... mais se que j'ai vu moi je ne le souhaite a personne: j'ai...
  11. plumesubtile

    Nos vaillants héros

    Plop, plop font les perles carmins en s'écoulant Du flanc héroïque de l'abruti allongé. Chausse et chaussure, il songe subitement Qu'il viens de se souiller. Et le visage béant, comme seuls l'ont les idiots, Il se vois déjà accueillis comme un héros, Buvant l'élixir des braves, des courageux. Le...
  12. consty91

    Le blues du soldat

    Un soir, une solitude, une ombre. Le silence d'une salle sombre. Du plomb sur deux paupières closes, Et dans l'air quelque chose de morose. Sur un écran obscur et sans formes Ils défilent sans fin, les fantômes ; Dans mon âme engourdie ils revivent Comme les cris d'un monde à la dérive. Ils...
  13. Leo Rafale

    Dernier Front

    DernierFront C'était sa dernière bataille, fini guerre et horreur Il avait servi quinze ans dans les troupes de marine Aucune famille, dans chaque port une belle de cœur Un tour du monde entre immonde et belle figurine Un dernier assaut mais toujours au ventre cette peur Entre cris de femmes...
  14. Leo Rafale

    Splendeur et Déshonneur...(Duo Agrégo & Leo )

    ( Peut heurter la sensibilité de certaine personne ) Splendeur et Décadence... Déshonneur et Intolérance... Il avait vingt trois ans, et déjà sur le front Il était volontaire, exhibant son aplomb Rapatrié plus tard, il est rentré défait Complètement détruit autour était surfait Elle avait...
  15. Libertaworld

    #prayforparis

    En ce vendredi 13 novembre Vous nous avez attaqués A coups de bombes et de morts Au nom de l'islamisme radical Vous nous avez touché en plein coeur Mais nous nous relèverons plus fort Plus unis dans cette lutte contre l'ennemie Contre le fanatisme religieux et Contre Daesh !
  16. laïla5073

    regardez!!!

    regardez comme le monde est triste, regardez comme le monde va mal, regardez ou on va ! regardez les: ces enfants malheureux que la guerre à rendu grand avant leur âge, regardez l'état de leur vie, de leur famille, mais surtout regarder leur coeur... leur coeurs eux sont dans un sale état... Ce...
  17. Vasudhara

    Voici le Roi !

    Voici le Roi ! Sur son fidèle destrier ,armé d'une épée, Il rentre à cloche-pied. Voici le Roi ! Dont la Reine qui s'était languit, Réussit malgré qu'elle soit dodu, A lui faire cocu. Voici le Roi ! Dont son fils ,décida de relever ses terres, Et réparer les erreurs de son père. Voici le...
  18. Mega

    Ô VERTIÈRE!

    Un jour inoubliable Incarné dans nos memoires depuis quelques temps Où nos aieux étaient formidable Malgré les vents et marés, aussi l'ecoulement du sang. Ô vertieres! Le 18 novembre 1803 Pieds nus, piquets à la main Les indigènes défaient le pays des grands rois Avec un esprit "d'être libre"...