• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Déchéance

Louphi

Nouveau poète
#1
On croit ce qu'être la vie
On se prétend omniscient
On néglige notre état d'esprit
Le prix d'être conscient...
Sait-on ce qu'est la vie ?
Faut-il s'ateler à sonder l'état d'esprit,
Dès lors à aimer mon inconscience ?
La conscience feinte l’omniscience quand seule la connaissance ne se sent
Lorsque l'inconscience sans être une science, par le sens, semble s'avérer la réelle omniscience
L'état d'esprit, vif et insoumis n'en a jamais fini de définir le sens de la vie
Situation civile et qui nous sourit n'est pas synonyme d'état d'esprit concis
Situation, même si sinistré, et état d'esprit non asservi signifient conscience infinie
Quel solution conditionne la réalisation de cette mission ?
Quelles inspirations sont à l'origine de cette fonction ?
Par exemple, une rencontre dans un endroit ample et ambiancé
L'esprit flou nous rend tout à coup fou à coup de foudre et de blues
Une attention sensible visible pour l'un, non crédible pour l'autre inaccessible, est-il possible ?
Impossibilité traité en tant que "Cœur brisé" et état d'esprit malmené par la beauté.

Solitude.