• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

amour

  1. bogossabdel

    Les mots silencieux.

    Sous son armure Le silence est d'or. Seul caché dans ce qu'il appelle un fort Il prend un moment pour méditer sur sa vie. Destiné à penser jusqu'au plus profond de soi Il ne vivra que sans foi ni lois Il se cache dans sa coquille Contre envahisseurs et amour. Elle seule a trouvé la faille et...
  2. ludwich

    Les magies de ton sourire

    A chacun de tes rires je soupire... C'est un pincement dans mon cœur, C'est le glas de mes espérances, C'est le son de ma défaite Me rappelant de ne rien espérer de toi. A chacun de tes rires j'hallucine... Je me vois te regarder rire, Nous sommes tous seuls et heureux, Les choses sont...
  3. poesiedesrues

    Si Fort

    L’Amour rayonne si fort Que sa clarté dissipe la brume dans la conscience Et que tout apparaît avec limpidité Une lueur illumine les contours de chaque sens Le superflu s’écarte de l’essence épurée L’Amour rayonne si fort Que l’ombre de l’égo se fragmente puis s’efface Dissoute et balayée par...
  4. Reality

    J' aime

    J' aime ton regard J' aime le vent J' aime rêver J' aime ton sourire J' aime boire un verre J' aime la montage Et ton visage 22:30 J' aime, j' aime, j' aime Je ne suis plus perdu J' aime tes yeux J' aime tes mains, ton cul, tes seins, ta queue, tes cheveux Je suis presque perdu Et maintenant ...
  5. Joklaire03

    Rêverie des âges

    Son doux visage est tourné Vers la fenêtre entrebâillée Et on peut voir dans ses yeux Sa fascination pour les cieux Dans leur reflet noisette On aperçoit son âme Qui rêve de son poète Au regard de flamme Elle contemple le ciel L'imagine là haut Elle pense, elle se rappelle De leurs jours si...
  6. bogossabdel

    Engueulade pardonnée.

    Je t'ai cherché dans mes rêves Et, ne sachant pas si tu t'y cachais, J'ai décidé de me réveiller Tu étais là près de moi, endormie On avait dû s'engueuler la veille Pour des broutilles, comme d'habitude Je me suis levé sans faire de bruit Sitôt habillé, je suis sorti T'acheter un gros bouquet...
  7. Joklaire03

    Là où je t'aime (réécriture)

    Havre de paix, de vie dans un monde qui est tout à nous Ville où l'amour est seul qui est toujours au rendez-vous Murs où les pierres gravées sont magiquement reblanchies Où les écrits du cœur se posent sur nos soirées inouïes Là où je t'aime, seul ton amour est de valeur Là où je t'aime...
  8. Joklaire03

    Une Année...

    Comme une feuille tombe sur Terre Comme le sable reste à la mer Comme l'enfant retourne à sa mère Je reviendrais Comme on le ferait pour un beau tableau Je m'éloigne pour mieux te voir, faire ton portrait Je veux revoir dans mes rêves l'eau L'image ingénue de ton reflet A la manière des...
  9. jesuisperdu

    +*+*+* Retrouver la lumière... +*+*+*

    Un coeur lourd plombé d’un corps mort, Mort,Je n’étais qu’une ombre, Une ombre errante entre deux mondes, Mondes de terreur, de malheur, de noirceur, Noirceur d’une âme éperdument seule, Seule cherchant doucement mais sûrement sa tombe... Tombe comme tomber du ciel, tu es venu, Venu, rassurer...
  10. Joklaire03

    Lettre à mon Coeur

    Parfois je voudrais que tu t'apaise Que tu arrêtes ce bruit infernal, Que tu arrêtes de me faire si mal Ton battement constant me pèse. Parfois je ne voudrais plus t’entendre, J’aimerais ne plus te comprendre. Oh parfois, j’aimerais ne plus sentir Ce poids au fond de moi qui m’attire. A toi...
  11. Joklaire03

    Derniers Soupirs

    Laisse moi encore te dire Combien te voir partir Est pour mes yeux Comme un adieu Au revoir du passé Avec toi, tout a cessé Et il ne reste plus rien Dans le son cristallin Dans le sombre Avenir De ton dernier soupir Laisse moi encore chérir Tout ces trésors cachés en toi Laisse moi encore...
  12. Joklaire03

    Piano en Larmes

    Il pose ses mains habiles Sur le clavier couleur argile Et ses doigts fins et délicats Sur l'instrument de bois La mélodie s'élève alors, Si pur est son essor Elle parvient à mes oreilles Et chaque note m'émerveille Fermant les yeux, je prête attention A tous ces bruits, à tous ces sons Et la...
  13. Joklaire03

    Voix sur ton Chemin

    La pluie tombe d'un cœur Habitué au malheur Et l'eau tombe dans la tombe De ses yeux devenus sombres Par l'ouverture laissée Mon regard s'est glissé J'ai alors découvert sciée Les lettres voler Le vent glacial avait effacé Des feuilles blanches dénudées Fraîchement débarrassées Au soleil de la...
  14. Joklaire03

    Elle s'appelait Sarah

    Un jour sombre de ces années Où tout son peuple était condamné Une enfant innocente jouait Dans son appartement, tout près Du Vel d’Hiv, tristement célèbre De ce lieu, symbole des ténèbres Son nom était Sarah L’enfant patiente se concentrait Sur chaque note, chaque verset Sa douce mélodie...
  15. Reality

    La mer

    Je suis pas tout a fait seul, malgré mes pensées vagabondes A bout du monde, sur une ile perdue, pleine de misère J’échange quelques vœux avec une amie Et derrière mon corps, l'homme de ma vie sourit en pleine nuit Ça durera pas toute la vie, mais je m’en fou, on ira J’enfouis mes pieds nus dans...
  16. Raziel

    Le Temps du Malheur

    Quand arrive le Temps du Malheur, Une douleur en moi s'immisce; Tes paroles alors s'épanouissent, Inondant de leurs flots nos deux cœurs. Lorsque l'abandon sonne l'heure, Sur ma joue les larmes fleurissent; Alors tes baisers s'enhardissent, Se voulant d'habiles protecteurs. Croulant sous le...
  17. Aubépin des Ardrets

    Écumes

    * LECTURE (par Marine Laurent, "marinette", sur un autre site de poésie) Écumes J’ai relevé les ancres et fait hisser les voiles ; Mon équipage chante, le vent gonfle les toiles. Je quitte les anguilles et la mer des Sarcasmes Pour suivre les aiguilles d’un nouvel enthousiasme. Je rejoins...
  18. Éphézya

    Naturellement

    Quand je l'ai vu la première fois tout s'est éclaici comme un ciel d'été sans nuages. Prête a tourner la page, et à aller à la rencontre de cette magie simple et subtile qu'est l'attraction Avec toute la passion qui m'anime comme un lever de soleil en pleine action. Le vent a soufflé léger...
  19. LUZE

    Pour Toi j'ai dessiné (avec Gaby )

  20. ludwich

    Souvenirs de nous..

    Le souvenir de toi au pied de ta porte Le souvenir de toi souriant de mille dents Souriant comme une enfant, émue comme une amante Le souvenir de tes robes, courtes ou paysannes, Affolées par le vent du haut de ta maison Le souvenir de l’impatience… Impatients de nous enlacer, impatients de...