• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

solitude

  1. C

    Imaginons

    Imaginons un peu , que nous ne finirons pas par nous retrouver Que la vie me laisse dans le néant qu'elle m'a ainsi proposée Qu'elle me laisse là , comme un chien fou dans la nuit , condamné Où je finirais mes jours au milieu des âmes esseulés Que le plomb succombe à ma chair qui ne cesse de...
  2. Joklaire03

    Solitude

    A mon balcon, ce soir je parle doucement Sans que s'en viennent des futiles regrets Je confesse seule mes pauvres sentiments Comme j’y croyais, avant, à ma bohème Ma nuit était bonheur, et mon jour parlé Jamais le monde, j’aimais les gens, mais aussi Aux jours de fièvre, je pensais l’intense...
  3. C

    La solitude

    C'est elle , elle est venu me voir La mélancolie venu combler mes idées noires Avec l'espérance un jour de voir remplacer La plus belle des histoires que j'aurais pu écrire à tes côtés Viens place la solitude , mon amie depuis un certain temps C'est grâce à Elle , que je n'ai pas pu me flinguer...
  4. C

    Terrasse du café

    J'étais assis à la terrasse d'un café Plongé dans des souvenirs qui ne cessent de ressasser mon passé Je pensais aux désillusions et l'amour De ce que j'avais écris depuis 10 ans , qui restera gravé pour toujours Aux histoires que je n'ai pas vécu Aux yeux des plus belles passantes Aux amis qui...
  5. Joklaire03

    Cri Muet

    Seule, dans la rue bondée Je crie, d'une force inspirée Le noir me fait peur L'espoir n'a plus de valeur Je cherche, dans mes pas La force d'être moi Je suis si seule, perdue Je tombe, je me tue Dans un tunnel sans fond Je me sens peu à peu sombrer La vie m'attire et je fond Comme une neige au...
  6. chrs

    une bouteille, un pétard

    Une bouteille, un pétard sa y est j’ai abusé je suis éclaté seul encore une fois a noyer ma peine sur mon toit une bouteille, un pétard mais bon chez moi c’est pas rare j’ai plus les clés du bonheur alors je cherche un passe-partout manque de pot c’était une erreur le serrure est...
  7. S

    Le poème des gens bourrés (Nuit seul)

    J’chuis juste un pauvre gars Pour qui le temps ne l’attend pas, Je me couche au whisky Et me lève enivré. Dégoûté de cette vie Je m’oublie. Et sans y penser, Je reprends un verre… Non, en fait trois. Et je repense à hier Mes pensés m’enferment, Arrivées à leur terme. Et me revoilà avec elle...
  8. Aubépin des Ardrets

    -.-- .- --.- ..- . .-.. --.- ..- ..- -. ..--..

    Note : certaines parties de ce poème ont été transcrites en code morse. L’utilisation d’une table appropriée, comme CELLE-CI, p. ex., peut se révéler utile si vos connaissances en morse sont un peu rouillées. Couvercle du Voyager Golden Record* -.-- .- --.- ..- . .-.. --.- ..- ..- -. ..--..**...
  9. Louphi

    Déchéance

    On croit ce qu'être la vie On se prétend omniscient On néglige notre état d'esprit Le prix d'être conscient... Sait-on ce qu'est la vie ? Faut-il s'ateler à sonder l'état d'esprit, Dès lors à aimer mon inconscience ? La conscience feinte l’omniscience quand seule la connaissance ne se sent...
  10. Hubert Tadéo Félizé

    Ange

    Et dans la nuit noire, mon bel ange s’envole, Au fond d'un édifice érigé en stuc noir ; Quand du temps, tu prendras pour prison chaque soir Pour ton âme troublée, d’un abandon frivole ; Dans la terre, broyant ta carcasse béate, Le silence pesant — tristesse de nos soirs, — Détournera mon cœur...
  11. Axellounnette

    Pourquoi ..?

    Pourquoi faire comme si tout allait bien et au final rester dans son coin, Pourquoi être si mal dans son corps et essayer de lutter encore et encore, Pourquoi se sentir en trop sur cette planète alors que d'autre partent en ne voulant que profiter de cette terre, Pourquoi avoir en soi tant...
  12. KailenaxLost

    Sombres prières aux étoiles

    Et c'est au clair de lune que je m'adresse ce soir, C'est aux étoiles que je confie mes pensées noires. Recherchant une lueur, une porte de sortie Je ne pensais pas retrouver le besoin de re-prier ici. Je préviens, mon histoire n'est pas des plus originales, En vérité certains la...
  13. Sûgo Tanaka

    J'étais, je suis, je serais... Là...

    J'étais au bordure des plages paradisiaques, Sous l'ombre d'un parasol, Sur la chaleur du sable blanc, Préparant pour deux, Un bon mojito... J'étais aux bordures de ce chemin là, Sous l'ombre d'un templier, Assis sur une souche, Mangeant un abricot confis, En pensant à toi... J'étais aux...
  14. DreamLive

    La mort

    La mort La souvenance n’est plus que pauvres sanglots Car vos rires résonne tristement en son cœur Votre avenir ne serra a jamais que lambeaux Car son âme n’est plus que sombre noirceur Votre amour qui rutilais sous la lune Vos cœurs sous les ardeurs du soleil Vous n’êtes ainsi plus que...
  15. DreamLive

    La fin

    La fin La solitude vie de silence insoluble Le cœur s’égarant de toute tristesse L’être plongeant dans le crépuscule Qui n’est que le limpide de l’ivresse La douleur qui s’intensifie chaque jour Les sentiments qui ne sont que noirceur N'ayez guère peur de partir mon amour L’abandon asséchera...
  16. Sûgo Tanaka

    Le labyrinthe de la vie

    Cette douce nostalgie Cette douce mélodie Pourquoi s'éloigne t'elle Ou est-ce moi qui m'éloigne Je suis perdu, à l'aide Je ne veux pas replonger Dans un interminable silence Ne m'abandonne pas Je t'en pris, reste avec moi Les échos de ce labyrinthe M'envoie d'une manière funeste Les dernières...
  17. DreamLive

    La mort

    La mort La souvenance n’est plus que pauvres sanglots Car vos rires résonne tristement en son cœur Votre avenir ne serra a jamais que lambeaux Car son âme n’est plus que sombre noirceur Votre amour qui rutilais sous la lune Vos cœurs sous les ardeurs du soleil Vous n’êtes ainsi plus que...
  18. Sûgo Tanaka

    Envie d'isolement

    Je ne comprends pas... Quel est ce ressenti ? Pourquoi maintenant ? Ce besoin d'isolement... Alors que je suis avec eux? Mes amis... Et d'autres... Ils le comblent le cœur, De part leurs rires... Les joies... Je ne comprends pas... La raison qui me pousse À les fuirs... Sans un au revoir...
  19. Sûgo Tanaka

    Noël Dérisoire

    Minuit moins cinq, S'impatiente enfants et adultes, N'ayant qu'une attente, Ils regardent cet Arbre... Arbre vert, aux milles bijoux, Bijoux de porcelaine et verre, Ils reflètent les visages des enfants. Et retentit le gong au loin, Les yeux s'illuminent, Douze coups passèrent et, Opéra la magie...
  20. Sûgo Tanaka

    Défunte...

    Une atroce douleur s'empare de moi, Une vision m'arrachant à ma foi, Un souvenir me mettant dans l'effroi, Un contexte me plongeant dans le froid. Je revis cet instant malgré moi, De ce moment si beau, si joyeux, Ce moment passé seul, seul avec toi, Ce moment réduit en cendre et en feu...