• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

mort

  1. Sûgo Tanaka

    Fleuve de L'Ivresse

    Rester là, là seul avec ses pensées, Et écouter le chant du piano. Les doigts récitent leur valse dansant sur les touches, Et je reste là, seul me faisant bercer... Je me perds dans le fleuve de mes esprits, Je tente de remonter à contre-courant, Mais il est temps que je laisse le Léthé...
  2. Sûgo Tanaka

    Lumière Éternelle

    Pourquoi continuer ainsi ? Pourquoi lutter et avoir mal ? Il me suffirait de céder... Regarde toi, regarde ta vie... Y succomber n'est pas un mal... As-tu un jour existé ? Il n'y a rien pour toi ici, Ce monde ne fait pas rêver... Un long plaisir t'y attend, Chaque prise, une chance que tu vis...
  3. Sûgo Tanaka

    T'en vas pas

    J'aurai voulu, que tu sois celle ... J'aurai voulu, que tu sois mienne … Mais la grande faucheuse éternelle, d'un coup de faux, elle t'a fait sienne … J'aurai voulu ! J'aurai voulu ! Que, tu restes ! Mais elle est venue ! T'a abattue ! Sans pitié ! J'aurai voulu que tu combles mon ciel ! Et...
  4. Sûgo Tanaka

    Le Bourreau Du travail

    Métro, boulot, resto, dodo, Tout me semble inchangé ici... Métro, boulot, resto, dodo, Est-ce ça le credo de la vie ? Métro, dodo, resto, boulot, Je n'arrive plus à suivre le pas... Métro, resto, dodo, boulot, Comment cela finira ? Métro, boulot, métro, dodo, J'ai tendance à oublier... Métro...
  5. M

    Je trépidais, tu mourais

    Ce soir là tu m’as embrasée et tu es partie. Tu as certainement passé une belle soirée, tu as profité de ta dernière nuit, et tu n’es plus jamais rentrée. Tu as laissé la vaisselle dans l’évier et le linge dans la machine. Tu as laissé les choses intactes là où la vie existait. Parce que nos...
  6. Hubert Tadéo Félizé

    Ange

    Et dans la nuit noire, mon bel ange s’envole, Au fond d'un édifice érigé en stuc noir ; Quand du temps, tu prendras pour prison chaque soir Pour ton âme troublée, d’un abandon frivole ; Dans la terre, broyant ta carcasse béate, Le silence pesant — tristesse de nos soirs, — Détournera mon cœur...
  7. Aubépin des Ardrets

    Sombres éclats

    Sombres éclats Cailloux, marrons, noisettes ; billes de cartouch’s d’encre ; Fossiles, images, piécettes et mots pliés de cancre ; Boulons, p’tits clous, forets ou petits dinosaures : J’ai toujours adoré amasser des trésors. Mes poches en sont pleines, mes étagèr’s aussi. Tessons de porcelaine...
  8. Aubépin des Ardrets

    Ô la vie éveillée !

    Ô la vie éveillée ! Souvent, quand vient l’orage et que le vent agite Aux arbres les branchages comme un bateau qui gîte, Les enfants se réjouissent de cette furie En espérant que bruissent sur le sol les fruits. Car si l’agitation met leurs cœurs en effroi, Dans leurs computations, ils voient...
  9. Aubépin des Ardrets

    Au Regard de l’Histoire

    Au Regard de l’Histoire Sais-tu que les marchands d’armes de tous calibres Aiment tout comme avant tuer des êtres libres ? Les soldats qu’ils équipent, fous de dieu(x) ou publics, Ont cet air pathétique des béantes suppliques Par lesquelles la vie s’enfuit dans nos blessures Alors que...
  10. Axellounnette

    Pourquoi ..?

    Pourquoi faire comme si tout allait bien et au final rester dans son coin, Pourquoi être si mal dans son corps et essayer de lutter encore et encore, Pourquoi se sentir en trop sur cette planète alors que d'autre partent en ne voulant que profiter de cette terre, Pourquoi avoir en soi tant...
  11. Sûgo Tanaka

    Retour de l'outre-tombe

    Qu'est-ce qui se passe ? Des personnes accourent vers moi... Le monde devient sourd... Mon corps à terre, S'alourdit, Ma vision s'obscurcie, Je me sens lourd... J'ai froid... Je ne ressens plus rien... Puis soudain, Envahit mon être, Une chaleur intense, Un bien être profond... J'ai comme...
  12. hamdane

    LA VIE devant ma mort

    RAPPELEZ MOI COMMENT VIVRE POUR NE PAS OUBLIER MA MORT
  13. Jaywen

    ma mort

    Dans le noire seule j attend J ai peur il est tard Un cri au loin je l entend Je ne sais pas ce que c est Je ne sais pas d ou ca venait Cette voix qui me chuchotait Que je n etais plus rien Que je ne vaux rien Que je ne sers a rien Cette lame posée a coté J ai peur et pourtant La serrant fort...
  14. Mystix

    La danse de la mort

    Sur son lit d'hôpital, Elle se prépare à danser, Attention, ça va faire mal, Est-elle prête à la défier ? Elle enfile une robe légère et tueuse, Faite de cellule cancéreuse, Chaussures au pieds. Malheureuse ! Elle risque d'y passer. La malade se lève délicatement, Prend une grande...
  15. Aubépin des Ardrets

    Balafres

    Balafres J’ai cousu le miroir Que tu avais cassé Et passé au hachoir Notre amour remâché. Comment n’ai-je pu voir Que toutes ces années Tu n’avais qu’un pouvoir : Celui de me damner ? Tes grands yeux de succube, La courbe de tes cils, La chaleur de tes brumes Et la soie de tes fils ...
  16. ninette52

    MON ASSASSINAT

    Il me prive de mes enfants que vont-ils devenir c'est ma seule question en ce présent Sans moi quel va ètre leur avenir? Il me sépare de ceux que j'aime m'envoie dans un endroit froid Comme des menottes aux mains Je ne peux plus lire mon destin il s'arrète là .... Je suis tombée dans son...
  17. BriocheCoralie

    Un regard a suffi

    Un regard a suffi, oui je te le dis. On s’est rencontré sous un manteau de pluie, Devant les maisons où les tourtereaux s’aiment et se lient, En parlant d’amour devant un feu qui luit. Tu as pris ma main et m’a regardé dans les yeux, Un grain de douceur y était présent, calme et heureux Alors...
  18. demoon711

    Bulle éclatée

    Je vivais dans un monde de réconfort Rien semblait m'atteindre pour chuter Je savais qu'un jour tout allait s'écrouler Ce jour est arrivé... Mon monde est détruit La bulle que je m'étais contruit... Elle n'est plus existante Ma mort sera lente Je n'avais rien d'autre que cette bulle Maintenant...
  19. Sûgo Tanaka

    Le temps m'est compté

    Je n'ai plus beaucoup de temps, Alors, plutôt que de rester là, À me lamenter sur mon sort, Je me donne une mission, Celle de donner le sourire, À tous ces gens que je croise, Même ceux que je ne connais, Je veux les voirs sourires, Sans crainte de se voir enfiler, La funeste robe noire de la...
  20. Sûgo Tanaka

    C'est comme un enfant

    Il est comme un enfant dans le corps mère, Aux premiers instants, l'on ne le vois pas... Aux premiers moments, l'on ne le sens pas... Alors, vexé par cette invisibilité, il ne cesse de grandir... Il prend donc plus d'importance, il nous fatigue... Comme un enfant dans le ventre de sa mère...