Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

mort

  1. Leo Rafale

    Le temps d'un instant

    Le temps d’un instant Laisse-moi graver ce moment Dans la roche rien ne gommant Je me souviens de toi maman Derniers instants sous médicament Je préfère me rappeler de toi Quand tu me traitais comme un roi Partie trop vite, injuste fatwa Reposant entre quelques parois Tu étais toujours là...
  2. Leo Rafale

    Pluviôse

    Pluviôse Je cache tellement de chose La souffrance j'ai u ma dose Toi disparue d'une overdose Ton testament aucune clause La nuit me rappelle Océane Viré chevauchant ma bécane Rasant de près les chicanes Tellement belle cette arcane Le jour je ne t'en veux plus Partie, sans aucun superflu Un...
  3. Leo Rafale

    Clic, Clic, Boum...

    Clic, Clic, Boum... Responsable d'un petit baby-boom J'ai une grosse envie de m'enfuir Trop peur de continuer à vous nuire M'anéantir et finir au milieu du living-room Peut-être que l'assurance vie vous aideras Plus que moi le mauvais père et mari J'ai déjà préparé la mort aux rats J'espère...
  4. D

    Le coucher de soi

    Là, où la lueur du ciel est orange J’aimerais vivre la fin de ma vie Même si cela est mon avis Cela peut sembler étrange Tant de fois j’y pense Que je veux y être Pour ne pas faire disparaître Mon indépendance Pour être le roi Je ferais n’importe quoi Car pour y accéder Je dois dire adieu...
  5. C

    Bonnie and Clyde

    Dans les livres tragiques voilà comment se déroule l'histoire Un gars loyal et gentil n'ayant aucune gloire Et une fille qui demande qu'a être aimée Mais comme toujours faut attendre les secondes s'écouler Au fur et à mesure du temps qui passe L'amour s’endurcit et chaque heures sans l'autre est...
  6. C

    Condamnés

    Tu es livre dont je n'ai pas tourné la page Des récits , de mes écrits , à mon dernier naufrage Un amour qui perdurent malgré le temps qui séparent Mes sentiments en fioritures de mes idées noires Je t'écris avec l'espérance un jour de devoir te remplacer Pour une âme au bord du tombeau des...
  7. jesuisperdu

    +*+*+* Retrouver la lumière... +*+*+*

    Un coeur lourd plombé d’un corps mort, Mort,Je n’étais qu’une ombre, Une ombre errante entre deux mondes, Mondes de terreur, de malheur, de noirceur, Noirceur d’une âme éperdument seule, Seule cherchant doucement mais sûrement sa tombe... Tombe comme tomber du ciel, tu es venu, Venu, rassurer...
  8. Raziel

    Messieurs, c'est la guerre !

    D'incessantes disputes, tumeurs malignes, Abrogent, dans vos tréfonds, pieux sentiments; Rien ne va plus, faites vos jeux décadents! Messieurs, c'est la guerre ! Les épieux s'alignent. En vos poitrines décharnées, maladives, Se resserrent cœurs, veines, tripes et boyaux En l'attente du premier...
  9. Raziel

    Le Temps du Malheur

    Quand arrive le Temps du Malheur, Une douleur en moi s'immisce; Tes paroles alors s'épanouissent, Inondant de leurs flots nos deux cœurs. Lorsque l'abandon sonne l'heure, Sur ma joue les larmes fleurissent; Alors tes baisers s'enhardissent, Se voulant d'habiles protecteurs. Croulant sous le...
  10. Sûgo Tanaka

    Et s'abaisse le voile

    Regarder le vide, ne plus voir le temps passer... Penser au vide, fermer les yeux, et attendre... Sauter dans le vide, de l'air frais avant de quitter... Être vide, avant de n'être qu'un tas de cendre... Ne plus rien ressentir, pas même l'envie de rire... Ne plus pouvoir répondre, à la question...
  11. Sûgo Tanaka

    Fleuve de L'Ivresse

    Rester là, là seul avec ses pensées, Et écouter le chant du piano. Les doigts récitent leur valse dansant sur les touches, Et je reste là, seul me faisant bercer... Je me perds dans le fleuve de mes esprits, Je tente de remonter à contre-courant, Mais il est temps que je laisse le Léthé...
  12. Sûgo Tanaka

    Lumière Éternelle

    Pourquoi continuer ainsi ? Pourquoi lutter et avoir mal ? Il me suffirait de céder... Regarde toi, regarde ta vie... Y succomber n'est pas un mal... As-tu un jour existé ? Il n'y a rien pour toi ici, Ce monde ne fait pas rêver... Un long plaisir t'y attend, Chaque prise, une chance que tu vis...
  13. Sûgo Tanaka

    T'en vas pas

    J'aurais voulu, que tu sois celle ... J'aurais voulu, que tu sois mienne … Mais la grande faucheuse éternelle, d'un coup de faux, elle t'as fait sienne … J'aurais voulu ! J'aurais voulu ! Que, tu restes ! Mais elle est venue ! T'as abattue ! Sans pitié ! J'aurais voulu que tu combles mon ciel ...
  14. Sûgo Tanaka

    Le Bourreau Du travail

    Métro, boulot, resto, dodo, Tout me semble inchangé ici... Métro, boulot, resto, dodo, Est-ce ça le credo de la vie ? Métro, dodo, resto, boulot, Je n'arrive plus à suivre le pas... Métro, resto, dodo, boulot, Comment cela finira ? Métro, boulot, métro, dodo, J'ai tendance à oublier... Métro...
  15. M

    Je trépidais, tu mourais

    Ce soir là tu m’as embrasée et tu es partie. Tu as certainement passé une belle soirée, tu as profité de ta dernière nuit, et tu n’es plus jamais rentrée. Tu as laissé la vaisselle dans l’évier et le linge dans la machine. Tu as laissé les choses intactes là où la vie existait. Parce que nos...
  16. Hubert Tadéo Félizé

    Ange

    Et dans la nuit noire, mon bel ange s’envole, Au fond d'un édifice érigé en stuc noir ; Quand du temps, tu prendras pour prison chaque soir Pour ton âme troublée, d’un abandon frivole ; Dans la terre, broyant ta carcasse béate, Le silence pesant — tristesse de nos soirs, — Détournera mon cœur...
  17. Aubépin des Ardrets

    Sombres éclats

    Sombres éclats Cailloux, marrons, noisettes ; billes de cartouch’s d’encre ; Fossiles, images, piécettes et mots pliés de cancre ; Boulons, p’tits clous, forets ou petits dinosaures : J’ai toujours adoré amasser des trésors. Mes poches en sont pleines, mes étagèr’s aussi. Tessons de porcelaine...
  18. Aubépin des Ardrets

    Ô la vie éveillée !

    Ô la vie éveillée ! Souvent, quand vient l’orage et que le vent agite Aux arbres les branchages comme un bateau qui gîte, Les enfants se réjouissent de cette furie En espérant que bruissent sur le sol les fruits. Car si l’agitation met leurs cœurs en effroi, Dans leurs computations, ils voient...
  19. Aubépin des Ardrets

    Au Regard de l’Histoire

    Au Regard de l’Histoire Sais-tu que les marchands d’armes de tous calibres Aiment tout comme avant tuer des êtres libres ? Les soldats qu’ils équipent, fous de dieu(x) ou publics, Ont cet air pathétique des béantes suppliques Par lesquelles la vie s’enfuit dans nos blessures Alors que...
  20. Axellounnette

    Pourquoi ..?

    Pourquoi faire comme si tout allait bien et au final rester dans son coin, Pourquoi être si mal dans son corps et essayer de lutter encore et encore, Pourquoi se sentir en trop sur cette planète alors que d'autre partent en ne voulant que profiter de cette terre, Pourquoi avoir en soi tant...