• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Lumière Éternelle

Sûgo Tanaka

Maître Poète
#1
Pourquoi continuer ainsi ?
Pourquoi lutter et avoir mal ?
Il me suffirait de céder...
Regarde toi, regarde ta vie...
Y succomber n'est pas un mal...
As-tu un jour existé ?

Il n'y a rien pour toi ici,
Ce monde ne fait pas rêver...
Un long plaisir t'y attend,
Chaque prise, une chance que tu vis.
Pour rejoindre ta réalité,
Au doux prix de quelques instants...

Tu vois ? Ce n'est pas compliqué..
Laisse toi emporter, séduire,
Laisse le te soulager de ces peines...
Cours vivre tes désirs les plus secrets,
Sens-tu le salut de l'âme venir ?
Pour quelques richesses, ça en vaut la peine.

Lève toi ! Regarde toi... C'est fini...
Et tu es prêt à l'endurer ?
Vu le prix, elle ne peut être que belle...
Tu as tout donné, même ta vie...
Tu as donc finis par la trouver ?
La vois tu, la lumière éternelle ?

Sûgo Tanaka
26 Mars 2019​
 

Sûgo Tanaka

Maître Poète
#3
Incitation au suicide ?
Je ne me permettrai jamais de faire une telle incitation !
Dans ce poème je me suis placé dans la peau d'un dealer initiant et suivant une personne à sa consommation de drogue. Et donc au final chaque paragraphe retrace ce que le dealer perçoit / vois de sa victime
 

LUZE

Maître Poète
#4
c'est vrai qu'en relisant , je vois mieux l'incitation à la drogue

et je n'aime pas plus ,sourire

la drogue ne mène pas à la lumière éternelle mais plutôt aux enfers pour moi !
 

Sûgo Tanaka

Maître Poète
#5
c'est vrai qu'en relisant , je vois mieux l'incitation à la drogue

et je n'aime pas plus ,sourire

la drogue ne mène pas à la lumière éternelle mais plutôt aux enfers pour moi !
Vous faites bien de me faire une remarque sur le titre ^^

Quand j'ai écris ce poème, je ne sais pas pourquoi ! Mais j'ai eu en tête le thème principal du film "Requiem for a Dream", et le titre du thème est le suivant : "Lux Æterna" qui donc traduit du latin donne Lumière Éternelle.

Et comme je n'avais pas d'idée pour le titre, bah en honneur à ce film que j'adore, je lui ai donné le titre traduit du thème principal ^^

Voilà tout,

Après, OUI ! Sombrer dans la drogue reviens à faire un allé simple aux enfers
 

Sûgo Tanaka

Maître Poète
#7
en accord avec ta dernière phrase

mais pas avec ton vers
sens-tu le salut de l'âme venir ?
La libération illusoire que fournis la drogue à ses dépendants ou expérimentateurs.

Le soulagement d'avoir pris une dose, de laisser le leste de la vie plus loin derrière.

Et de plus, dans certain peuple, certaine drogue ou manière de se mettre dans un état ressemblant était parfois même considéré comme étant des biens divins, des rituels sacrés menant alors l'esprit vers le supérieur.
 

LUZE

Maître Poète
#8
Oui il parait que la drogue permet des voyages , l'oubli du quotidien ; mais le retour est encore plus dur
c'est un engrenage infernal!
même si le quotidien est dur , il faut éviter d'y entrer
c'est pourquoi le sujet de ton poème m'interpelle un peu du côté désagréable !
 

Sûgo Tanaka

Maître Poète
#9
...
c'est pourquoi le sujet de ton poème m'interpelle un peu du côté désagréable !
C'était l'un des effets recherchés.
La chose, c'est surtout parceque, ça en a pas l'air ainsi, mais le sujet de la drogue reste encore assez tabou malgré tout ! Donc il est tout à fait normal d'attendre ce genre de réaction.

Mais pour certain consommable de notre quotidien, si l'on suis la loi du "rien n'est poison, tout est poison", alors pouvons nous également dire "rien n'est drogue, tout est drogue"?

Car rappelons le, même quand il s'agit de se soigner par exemple, c'est de la drogue qui peut entrer en jeu. Et peut-être plus impressionnant, même sur vos pain de campagne acheté chez votre boulanger préféré, il y a de la drogue.

C'est tabou, et sa fâche, c'est normal.
 
#10
Oui il parait que la drogue permet des voyages , l'oubli du quotidien ; mais le retour est encore plus dur
c'est un engrenage infernal!
même si le quotidien est dur , il faut éviter d'y entrer
c'est pourquoi le sujet de ton poème m'interpelle un peu du côté désagréable !
Oui, paraît-il, mais en même temps il est tellement plus simple de se délaisser de toute responsabilité plutôt que d'en prendre n'est-il pas ?

Et je pense que nous ne le dira on jamais assez, mais OUI ! Il ne faut JAMAIS commencer.
 

LUZE

Maître Poète
#11
question drogue médicamenteuse , je suis , malheureusement pour moi , bien placée pour en connaitre
les bienfaits qu'elle offre mais aussi les dégats qu'elle cause
 
#12
question drogue médicamenteuse , je suis , malheureusement pour moi , bien placée pour en connaitre
les bienfaits qu'elle offre mais aussi les dégats qu'elle cause
Hélas, et aussi avancés que nous sommes dans les connaissance de la médecine médicamenteuse ou palliative, nous ne pouvons pas, ou n'arrivons pas, à trouver le moyen à pallier à ce problème... C'est en parti pour ça que Requiem for a Dream m'a tant marqué.

Après, par contre... (alerte râleur de niveau 100) Quand il s'agit de créer une drogue permettant au soldat de pouvoir rester opérationnel pendant 3 jours non stop sans dormir et tout en restant en activité, et ce, sans les contrainte de temps imposé par la caféine, et les dégât que fait les amphétamines... Ça l'armée elle sait faire hein ?
 
#14
Rendre l'homme invulnérable pour se battre , est le rêve de tout savant (fou)

pauvre monde , qu'en faisons nous ?
Enlevez juste le savant, niveau éthique, je doute un peu...

Le monde... Ils essayent d'en faire ce que l'image du vice en ferait, de la désolation...

C'est tellement...triste...
 

LUZE

Maître Poète
#15
les savants par définition , sont ceux qui savent , ils ne sont pas tous recommandables , c'est sûr , il y a des cinglés aussi , mais ils sont savants malgré la folie de leur esprit
 
#18
Tant que ça nous rapporte le soleil moi ça me vas ^^
D'ailleurs je devrai peut-être profiter du temps libre qu'il me reste

(le "mardi" au soleil, c'est une chose que l'on aura jamais)
Ps: pourquoi j'ai pas publier la chose un jour plus tôt *pleure*