• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Naïf tempérament

#1



Naïf tempérament



Je suis le vent je virevolte en tourment
Cette douce brise qui jamais ne m’apaise
Au désespoir comme un navire alarmant
Perdu aux Bermudes et son sinistre trapèze


Je suis le tonnerre et je gronde bruyamment
Du ciel à la terre Hollandaise ou Antillaise
Je tombe toujours au hasard si ardemment
D’un puissant grondement sans demi-dièse


Comme l’air je ne m’interpose nullement
Ma liberté à ce prix au pied d’une falaise
Je m'y suis déjà si souvent jeté banalement
Aucun océan et cette terre qui reste si glaise


L’eau pourtant m’a aussi bercé tendrement
De son ancienne pureté chassés mes malaises
Aujourd’hui mon âme comme ces flots sombrant
Au sacrifice de cet or noir pour leurs fournaises


La terre-moi qui leur ai tout offert généreusement
Aucun retour je n’ai demandé depuis la genèse
Aucun sacrifice je n’ai voulu majestueusement
Tout leur donner pour les voir grandir à l’aise


Maintenant quoi leur offrir à part mon étouffement
Encore là je ne voudrais les emmener en telle complaise
Encore là j’apaise les colères de mes destructeurs éléments
Jusqu’à quand et pour combien de temps cette triste hypothèse,




Leo




Terre.jpg



 

BLondidi

Maître Poète
#2
Il y a des jours ,ou notre lecture se fait plaisir ! ;)
Bonne semaine à toi Léo !
Bisous
*´¨)

¸. •´¸.
•´¨)
¸. •*¨)(¸.
•´* •.¸

(¸.
•´ (¸. •
´ (¸.
•*´¯`Amitié(¸.
•*´¯`*
•BLondidi •*
 

kinkin

Maître Poète
#3
Allez viens l'eau je t'emmène au vent au dessus des gens ce n'est pas de moi mais de Louise quand les éléments se déchainent s'accrocher au bastingage plaisante lecture matinale bravo Léo amicalement Coconat
 

iboujo

Maître Poète
#5
Très bon réquisitoire sur la Terre et ses mises en garde....
Un texte que tout le monde devrait lire..
Bravo Leo.
.la pauvre si malmenée par l'homme qu'il fasse attention ..elle peut être cruelle.. elle aussi!
buises jojo
 
Dernière édition:

MysTerre

Maître Poète
#6
La terre-moi qui leur ai tout offert généreusement
Aucun retour je n’ai demandé depuis la genèse
Aucun sacrifice je n’ai voulu majestueusement
Tout leur donner pour les voir grandir à l’aise


Maintenant quoi leur offrir à part mon étouffement
Encore là je ne voudrais les emmener en telle complaise
Encore là j’apaise les colères de mes destructeurs éléments
Jusqu’à quand et pour combien de temps cette triste hypothèse,
Oui jusqu’à quand ? :(
Bel écrit. Bisou