• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

un enfant à 40 ans

isa90

Maître Poète
#1
On les dit « vielles » toutes ces femmes
Qui à 40 ans, trouvent encore la flamme
De vouloir un enfant de l’homme qui inonde leurs nuits
De soupirs, de chuchotements dans l’alcôve de leur lit.

Mesdames, quelle honte, faire un enfant de « vieux »
Imaginez vous à la rentrée de classe, sous un ciel pluvieux
A coté de toutes ses jeunes mères pressées d’aller travailler
Et laisser le petit à la nourrice dès la fin de la journée

Rendez vous compte mesdames, ce n’est plus la saison
La fatigue, la patience, le fossé des générations
Comment faisaient nos grands-mères qui paraissaient âgées
A peine la trentaine légèrement entamée.

Vous voulez rester jeunes, être tendance
Mère à quarante ans, c’est dans la mouvance
Egoïstes, oui vous êtes égoïstes de ne pas penser
A ce petit être qui n’a rien demandé.

C’est clair, il vaut mieux avoir une vingtaine d’années
Et ne pas avoir du temps à lui consacrer
Car la vie professionnelle, il ne faut pas la négliger
Garderie, crèche, tout de suite il faut s’acclimater.

Sans cervelle, ces femmes de quarante ans
Qui veulent rester jeune éternellement
Non mesdames, ce n’est pas en faisant un enfant
Que l’on arrête le temps………..

A l’age d’être grand-mère, c’est indécent
Accoucher à l’age des premiers cheveux blancs
Alors que la vie vous échappe et c’est la dernière fois
Qu’être mère vous tend les bras.

Çà me fait sourire, çà me fait bondir
Quoi de plus beau que la maturité à offrir
Apprendre à un enfant pas après pas
Les choses essentielles, qu’à 20 ans, on ne connaît pas.


Alors mesdames de quarante ans, laisser les vous rire au nez
De toute manière ce ne sont pas les autres qui vont le bercer
Cet enfant réfléchi et désiré par un couple tendrement uni
Qui sauront l’armer pour affronter la vie.

A quarante ans et plus, n’en déplaisent aux plus aigries
Celles qui ne croient plus en l’amour d’une nouvelle vie
N’en déplaisent aux jeunettes qui ne savent pas aujourd’hui
Que dans vingt ans elles changeront peut être d’avis.

Mesdames de quarante ans, allez en paix, faites don de cet enfant
A un monde qui a besoin de parents intelligents
Pour inculquer à nos enfants le respect de la terre, la compassion
Alors que d’autres se noieront dans la compétition.

Je dédie ce poème à toutes ces femmes à qui l’ont fait douter
C’est à vous seules, mesdames de décider,
Car bien long sera ensuite venu le temps de regretter
De ne pas avoir osé braver les jugements de cette société.


Isabelle
 

amapoesia

Nouveau poète
#2
tu as raison, l'amour n'a pas d'âge. c'est certes plus risqué, mais pourquoi pas, si l'amour est là?
 
#3
C'est sur on a pas a juger les autres, la vie moderne a changée et de plus en plus de femmes ont des enfants plus tard, vie professionnelle , etc mais l'important c'est qu'un enfant soit désiré, aimé, pour avoir les meilleures chances dans la vie, tant d'enfants souffrent de l'inconscience de jeunes parents irresponsables, amitiés lyse
 

papou

Nouveau poète
#6
Un enfant à 40 ans , un enfant de l'amour.Quoi de plus merveilleux . Un enfant murement réfléchi,oui comme tu le dis si bien, donner la vie Il ne pourra que te dire merci
bravo gros bisous et tous mes voeux
michel
 
#8
C'est une superbe leçon de vie! franchement je n'avais pas d'avis sur ce sujet, mais aujourd'hui j'en ai un!
A 40 ans, vous êtes, mesdames, de presque jeunes femmes, belles!
gab
 

mucochris

Nouveau poète
#9
40 ans on dit l'age de la raison.je viens de les avoir, et après tant de souffrance, je refais ma vie, et moi aussi j'aimerai mettre au monde le fruit de mon amour, je pense comme vous, la jeunesse est belle, mais une femme epanouie se voit tjs plus tard.avec le temps.un sourire un bonheur ne vieilit jamais il se surpasse au fil des joies et des envies.je vous souhaite que du positif pour 2009...et peut etre un bb.amitiés
 
#10
ne pas s'occuper des idées critiques des autres un enfant à la quarantaine peut étre aussi bien entouré voir plus et aimé de la méme façon voir plus chacun ses idées comme toujours la critique française est grande dommage alors laissons cours aux rumeurs écoutons notre coeur s'est un bien joli métier le plus beau qui soit enfanter et pour cela chacun doit choisir son àge bisous tout pleins s'est touchant de richesse face à l'écrit tellement vrai bisous sylvie
 
#11
Un poème absolument magnifique... le jugements des autres dirigent aujourd'hui nos nos pas, nos "choix". Il faut apprendre à les ignorer, il est temps que chacun respecte les désirs des autres. Merci pour ce charmant poème...
 

sensemo

Nouveau poète
#12
Bravo Isabelle d'avoir exprimer ce que tu pensais à travers ce poème très d'actualité. Chacun fait ce qu'il veut et moi les idées préconçues, je m'assoies dessus......ohhhhhhhhh......

Gros bisous,
Maryse.
 

silva

Nouveau poète
#14
MAGNIFIQUE Isa hooo que oui tu as tellement raison ...
chacun meme sa vie comme il le sent ce n est pas des imbeciles qui guideront nos choix...
tu es une femme formidable avec le coeur sur la main...un joli clein d oeil a toutes ces femmes
gros bisous
Silvana
 
#16
Je vois des mamans de 50 ans avec un enfant de 8-10 ans... et tout se passe très bien... certes comme tu le disais le temps ne s'arrette pas... mais désirer un enfant à 40 est normal puisque maintenant les femmes en ont la possibilité (avant la mortalité était bien plus forte)...
Et pour les hommes, un enfant à 40 ans ne peut que faire du bien...
Enfin bel hommage rendu
 

okan

Nouveau poète
#18
moi j'ai eue une fille a 41 ans aujourd'hui elle a19 ans et je le regrette pas car les femmes d'aujours son jeune encore et si c'est leur choix il faut qu'elle le face trés bien ton poème merci !!!pour le partage
bisous
violette
 

ainariel

Nouveau poète
#19
Bravo! Belle leçon ! Peu importe l'âge, l'essentiel est de se sentir prête à donner la vie et à l'assumer ensuite. Après avoir eu des enfants à 23 ans, ça me démange sacrément d'en avoir un maintenant à plus de 40 ans! Dommage que je n'ai pas de père potentiel ^^ Bisous