• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Simplicité.

Abyssia

Nouveau poète
#1
Tapis dans l'ombre en attendant son heure,
Il se couche et guette l'innocente proie.
A portée de patte, il bondit et donne l'effroi,
A cette vulnérable chose qui subira cette peur.

Fier de son butin aisément acquis,
Il l'emmène avec lui dans l'antre de son maître.
Pourquoi donc, à sa vue, tous ces cris ?
Pas de félicitations, il devient comme un traître.

Mais peu soucieux de ce déplaisir,
Il pardonne à son maître, son seigneur,
Car déjà son ventre repère une douce senteur,
Et le pousse à réclamer son désir.

Une fois repu, il se souvient être éreinté.
Il repère des jambes dans le canapé,
S'y installe doucement comme à l'accoutumé,
Et décide seul de vouloir y faire sa nuité.

Ils ont beau ne pas êtres des anges,
Leur douceur jamais ne me dérange.
Leur tranquilité me fais sourire ou rêver.
Les chats, où la simplicité d'exister.