• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Momo le clochard le dîner sur la péniche avec Belle suite et fin N???

Polymnie2

Maître Poète
#21
Il me faut les miens (que je n'aperçois pas) pour voir ceux des autres. Je SUIS, je ne vois rien de moi sauf qu'en je décide d'être l'héroïne d'une histoire ; je me ressens avant tout, parfois en tant qu'être humain, en tant qu'animal ou même en phénomène. Si je suis un oiseau qui visite une contrée que mon esprit a crée par exemple, je n'ai pas besoin de me voir, je sens mes ailes battre ou me porter, je suis le courant du vent, je me sens vraiment en tant que tel. C'est difficilement explicable, j'espère que tu comprendras. :)

Tu sens tout ce qui est extérieur à toi 'les ailes) et prend la forme de l'oiseau, d'accord!
Les yeux, dans mon rêve, restaient présents en mon souvenir, mais je ne me les imaginais pas!
ne les ressentais pas. En fait, on ici bas, on senssla présence du nez sur le visage, alors que les yeux nois laissent aucune sensations de présence sur le visage!
C'est en le regardant maintenant que j'y pense!
Par contre, aucun parfum ressentis, sauf le sentiment d'amour ressenti très fort toit au long de l'entrevue!

Les autres voyages, je filais tout droit accompagné du bruit de la vitesse! c'est tout, mais très rapidement!
 

XelaXela

Maître Poète
#22
Tu sens tout ce qui est extérieur à toi 'les ailes) et prend la forme de l'oiseau, d'accord!
Les yeux, dans mon rêve, restaient présents en mon souvenir, mais je ne me les imaginais pas!
ne les ressentais pas. En fait, on ici bas, on senssla présence du nez sur le visage, alors que les yeux nois laissent aucune sensations de présence sur le visage!
C'est en le regardant maintenant que j'y pense!
Par contre, aucun parfum ressentis, sauf le sentiment d'amour ressenti très fort toit au long de l'entrevue!

Les autres voyages, je filais tout droit accompagné du bruit de la vitesse! c'est tout, mais très rapidement!
Tu parles de voyage, et je suis d'accord avec toi. J'ajouterai que c'est un voyage intérieur. C'est peut-être pour cela que l'on s'oublie physiquement ou alors il faudrait reléguer ça en dernier lieu, juste pour mieux retracer, mieux délimiter. Mettre un corps sur une âme en quelque sorte. Le ressenti servant le visuel et non l'inverse.

Bises Poly, passe une bonne soirée.
 

Polymnie2

Maître Poète
#23
Oui, je comprends très bien du fait que je mets parfois une heure à trouver des mots dessinant les sensations "extraordinaires"

Bises d'amitié ensoleillées à vois deux, Poly, ce 16 avril 1018
 

Vega46

Maître Poète
#25
un repas savoureux autant que par les mots que les mets félicitations amitiés
Merci pour votre ressenti et votre gentillesse qui me touche j’ai essayé de puiser au plus profond de moi.....humour, sensibilité.
L’amour présent entre deux personnes qui s’aiment mais que tout oppose dans la vie courante...
Mon amitié
Maurice Marcouly