• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mathématiques d'une rupture

#1
Mathématiques d'une rupture.

Puisque en deux tu m'as divisé,
puisque je valais trois fois rien,
puisque en somme, je ne retiens
que la formule du baiser,

je multiplie les additions :
Je soustrais de moi tout amour
et, égal aux zéros, je fourre
ma virgule sans condition.

Je croyais en cette équation
et ne calculais rien de plus.
Alors comprends, belle inconnue,
la racine de mes actions :

Je t'aime exponentiellement,
mais ton cœur tellement variable,
en fonction de ce qui l'accable
me retire ses sentiments.

Il faut bien que je solutionne
par la volupté le problème !
Il ne me reste rien : Je t'aime
et tu comptes plus que personne.

22.01.09
 

isa90

Maître Poète
#2
fabuleux, j'adore c'est superbement bien recherché , bien tourné .
du sentiment, de l'emotion, je ne peux que te multiplier les compliments.
bravo
bisous
isa
 

amapoesia

Nouveau poète
#3
wouah! quelle recherche, c'est intelligent, ET beau! bravo! (j'espère que ce n'est pas trop autobio)
 
#9
Enorme !!
Je sens presque une inspiration du "manège des vanité" de Fuzati.

Si la vie était un test de mathematiques j'aurais eu zéro pour ne pas avoir su calculer l'identité remarquable que je suis.
Mon envie de mes soustraire à ce monde demeure proportionelle à ma faculté de multiplier les échecs et je ne m'excuse pas si je ne te calcule pas,moi, si je suis nul en maths c'est que je n'ai jamais compté pour personne...
 

Ashwaria

Nouveau poète
#10
C`est completement hors norme, j`adore!!
c`est original et sense, simple et profond.
Meme en ne sachant pas calculer, je crois qu`on trouve facilement la solution.
Mille bravos!
Amities,
M
 
#12
Hé bien, j'avoue que je peux râler car j'ai un texte brouillons sur cette idée, le jour où je le posterai, je n'aurai plus l'effet ecompté, plus d'originalité. En tout cas, ton texte est très réussi, bravo.
 

ciltiar

Nouveau poète
#20
Original, bien trouvé !
Je vote pour cette équation dont
la solution est multiple et aussi individuelle

Quand c'est beau les comentaires paraissent si fade
que je laisse le vide parler mieux !