• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ma demoiselle, mélancolie.

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1
Le soir tombant, si noir qu’il évoque un sort
Radieuse, la journée des amantes, passe,
Firent pourtant des émois gracieux, mais hélas,
Et notre luth, de par ce vent, tremble bien fort.

Votre lyre est un bourreau choisi,
Qui va charmer, dansant et attirant,
Mimant la flûte et soufflant ainsi,
Tristes nous font, étranges errements.

Un geste, en signe d’un espoir,
Revenant au départ, demoiselle,
Puis s’envole, d’un bruissement d’ailes
Par volonté, vient le beau miroir.

Et quand, malheureux, de voir
Des habits noirs devant soi,
Loi de notre désespoir,
Comme le chien se revoit.

Elle est retrouvée.
Quoi ? La nostalgie.
Qui me rend si gai,
De mélancolie.
 

isa90

Maître Poète
#2
je suis etonnée que ce si beau poeme n'ait pas eu de commentaires. il est superbe, melodieux.
moi j'aime
bravo
isa
 

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#3
merci :)
Il n'a pas eu de commentaires sauf le tiens, il n'a pas eu de commentaire des juges au concours non plus , je ne voulais pas gagner, mais au moins avoir un avis :(