• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Je suis mort une fois

#1
La tête dans les nuages, le regard posé sur la tour Eiffel
Mes larmes coulent et transpercent les nuages et le ciel
Des milliers d’étoiles dans la tête, je me lève chaque matin
Je vis au rythme de la lune sans jamais penser à demain


Vagabond dans l’âme, toujours l’esprit figé vers le néant
Rêveur à souhait, une flaque de naïveté dans les rangs
La force d’aimer sans cette saleté d’ambiance électrique
Tu sais, ce sentiment si intense qu’il te rend amnésique


Je suis mort une fois, moi, il n’y a pas si longtemps
Deux ans, peut-être plus ou maintenant
Je suis mort une fois, moi, il n’y a pas si longtemps


Je vise l’horizon mais mes yeux sont scotchés en arrière
Moi qui pensais que l’amour était rigide comme la pierre
Quelle fut ma surprise en ouvrant la boite des malheurs
Ma vie s’est écroulée aux rythmes des balafres dans le cœur


Et j’ai traversé un océan parsemé d’embuches et de pièges
Même ma poésie en plein soleil s’est vautrée dans la neige
Va donc comprendre, quand l’ange t’esquive un sourire
Le diable est là, dans les parages, toujours près à bondir


Je suis mort une fois, moi, il n’y a pas si longtemps
Deux ans, peut-être plus ou maintenant
Je suis mort une fois, moi, il n’y a pas si longtemps


Je suis tombé à terre, les genoux brisés par le manque
La souffrance me détruisait et me broyait tel un tank
J’ai serré la main à la brise, moi, le prisonnier du temps
Les aiguilles se sont arrêtées dans son adieu brusquement


Quand elle a disparue, se sont éteints mon âme et mon corps
Une douce mélodie apaisante imprégnait la vie par la mort
Désert de solitude, j’étais devenu l’amoureux de rien
A croire que je n’avais qu’elle, qu’elle était mon eau et mon pain


Je suis mort une fois, moi
 
Dernière édition:

Latital

Nouveau poète
#3
Je suis d'accord avec Anna, tu m'a mis les larmes aux yeux. C'est magnifique et tellement touchant...
Très bien écrit bravo !
 

MISSMOT

Maître Poète
#4
c'est une très belle et triste déclaration d'amour.......
une seule personne peut vraiment tout représenter pour nous.......
la perdre signifie donc se perdre soi même, ne plus vivre, mourir.....
 
#9
Je pensais que tu avais quitté définitivement le site. Je découvre que non. Et c'est une bonne nouvelle. Un texte profond et original. Amitiés.