• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

comme une fleur qui se meurt

isa90

Maître Poète
#1
La rosée du matin ne me réveillera plus
La lumière du soleil ne me réchauffera plus
Trop faible pour m’ouvrir encore
Fébrilement, je recroqueville mon corps.


Comme une fleur qui se fane et se meurt
Mon teint, peu à peu, perd ses douces couleurs
Et les derniers pétales de mes espoirs inavoués
Se détachent un à un et se mettent à tomber.


Seules mes larmes âcres et salées
Arrosent mes racines desséchées
Plus que quelques gouttes à verser
J’ai déjà trop pleuré.


La rosée du soir ne me nourrira pas
Le clair de lune ne me veillera pas
Je suis trop faible pour attendre
Qu’un miracle vienne me surprendre.


Comme une fleur qui se fane et perd sa beauté
Abandonnée par le sourire charmeur du jardinier
Comme une fleur qui se meurt…
Seule, j’écoute les derniers battements de mon cœur.


isa
 
#12
Je ne te decouvre que recemment et je me dit que j`ai rate de belles heures de lecture..Mais ne t`inquiete pas, je vais me rattraper rapidement, un tel talent pour l`ecriture, on ne peut pas passer a cote!
Bravo pour ton poeme, amities, M
 
#14
la mort n'est pas toujours triste, elle peut être adoucie par la simple acceptation du fait que la mor, ce n'est rien d'autre qu'un instant de la vie.
elle est vraiment belle, cette fleur, même fanée.
 

oceane25

Nouveau poète
#17
il est magnifique et gorgé d'émotion ce poème! je suis très mélancolique souvent, il me touche donc beaucoup...et je me dis que j'aurais pu l'écrire aussi..peut être...