• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

alcool

  1. ROUSSELOT

    Les Bistrotiers.

    Les Bistrotiers… La nature est formidable ! Imagine un pigeon lâché Et l’animal retrouve son colombage. Un corail chaque année Sous la lune, excité, semence. Une anguille traverse l’Atlantique Pour se reproduire sous les tropiques. Un crabe terrien écrasé par un pneu Michelin Souhaitait...
  2. GaetanDragon

    Vies Nocturnes

    Vies Nocturnes. Drogues, sexes, mensonges, Et autres alcools hantent leurs songes, Poussés par l'adrénaline de l'envie, Ils oublient les méfaits de la vie. A 18h, ils se déconnectent de la réalité, Pour se connecter à la virtualité. Une fois dans le « turfu » comme ils disent, Plus rien ne...
  3. manu rugani

    jazz

    Cette note bleue est bien vieille désormais que d' exquises partitions folles qu' un peu de cu- ivres et de bois- son sur la scène pleine de fumée douteuse en piste le piano lance et pense le batteur pour le prochain accord qui regarde le sax alto et ils font sourire un verre de whisky sur le...
  4. manu rugani

    Une nuit

    Cette nuit me parut sans fin, m' étant vidé de toutes les larmes de mon corps une fois encore, j' ai résisté à cette envie envahissante de vomir, et je songe à devenir pauvre pour ne plus avoir à me préoccuper de ce genre de détail physique qui m' encombre l' esprit deja bien trop affaibli...
  5. Leo Rafale

    Lâche et Ment (LeCœurEntreTesMains & Leo)

    Lâche et Ment Il glisse sur l’automne, le visage déchiré Par la brume qui se dissipe au cœur de ses regrets, Il s’avance à pas incertains, flottant sur la passion D’un hiver sans fin, d’un printemps sans raison, Cette été pour son cœur fut encore meurtrié ! De si triste vacance qu'il...
  6. A

    Buddha bar

    Oh pute le sudiste ! on se moque, on rit car imagine Buddha gonflé par le Ricard on en perd nos glaçons qui à l'eau se confondent, l'Anisette est trop chaude et les réserves fondent. Aller soyez gentils intervient le Whisky, laissez ce pauvre bougre, il ne sait qui est qui, je connais ce...