• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Wenceslas

Cortisone

Maître Poète
#1
Wenceslas tu as failli te prénommer
Il y a de cela cinquante et un ans
A Pragues, les bonzes se faisaient brûler
Ayant peur de compter au nombre des fans

Soutenant les martyrs de ladite place.
C'est alors que ton nom fut Emmanuel
Et à chaque année pour la saint Wenceslas
Par plaisir tu m'envoies un petit rappel

Puis vint le tour de ta sœur Blandine
En hommage à une martyre de Lyon
De petits quolibets au nom de blondine
Mais jamais de quoi provoquer les tensions

Bénédicte la cadette de tes soeurs
Que nous aurions voulu appeler Sabine
La raison nous a fait changer par pudeur
Pensant à la méchanceté des copines

Quand ton petit frère Sylvain arriva
Le tout dernier de cette belle fratrie
Nous pensions avoir atteint le nirvana
Et avoir bien mérité de la patrie


 
Dernière édition:

Zeev Stern

Maître Poète
#8
Tu nous a fais souvenir de Jan Palach , coeur enflammé de Liberté , face au Golem bolchevique .
Prague ville magique , victime kafkaïenne des tyrans, grace à Jan ,en partie , elle est redevenue aussi belle qu 'au temps de Mozart .
 

Cortisone

Maître Poète
#10
Tu nous a fais souvenir de Jan Palach , coeur enflammé de Liberté , face au Golem bolchevique .
Prague ville magique , victime kafkaïenne des tyrans, grace à Jan ,en partie , elle est redevenue aussi belle qu 'au temps de Mozart .
Merci zeev de t'être arrêté sur ma page et de m'avoir remis en tête cet épisode. J'étais jeune et je m'intéressait peu à ces événements si ce n'est les bonzes se faisant brûler sur cette place Wenceslas.
Amicalement