• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Victoire !

meyoute

Nouveau poète
#1
Je promenais mes regards dans cette vaste plaine,
Je regardais à nouveau les murailles de Jéricho.
Vaincre, mon désir, ma haine.
Plus de phrases, plus de mots.
C'est alors que je me souvins de ceux-ci :
"Je livre Jéricho entre tes mains."
Désormais, tout devint clair, tout était défini
Comme la rosée du matin.
Grâce soit rendu à Dieu
Qui dépasse toute gloire.
Proclamons donc vers les cieux
Des cris de gloire.
 

DawnOfDeath

Nouveau poète
#2
Etrange, à le lire et le relire je ne saisit pas et ne peux surement pas saisir le secret de ce poème qui le rend mystérieux et terriblement horripilant, ceci dit personne ne comprend jamais complètement les poèmes finalement... on ne fais que les interpréter a sa manière et celui-la laisse place à si peu d'interprétation (trop lier à votre vie?) qu'il en est d'autant plus interessant... enfin je parle, je parle, pour rien dire ou peu de choses... bonne continuation, désolé.