• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Une jeunesse insolente.

Liiip

Nouveau poète
#1
Une époque où la haine envahit les gens,
Petits enfants arrachés à leur parenté,
Vingt cinq points suffirent au gangrènement,
Le petit Nationalsozialismus était né.

Promesses faites à l'ensemble des gens,

Techniques archaïques l'aidant à son ascension,
Gottfried Feyder, contribua à sa formation,
Le petit Nationalsozialismus était enfant.

Canaliser l'attention de tous ces gens,
Tout cela afin d'accéder à une solution,
Ceci fût le début d'une courte révolution,
Le Nationalsozialismus était adolescent.

Retrouver une notoriété auprès des gens,

Profiter de chaque occasion,
Afin d'attirer leur attention,
Le Nationalsozialismus était grand.

Trouver chez les gens la ferveur,

Et en profiter pour mettre à bas,
Hindenburg qui ne l'approuvais pas,
Le grand Nationalsozialismus était majeur.

Ne plus avoir à prendre en compte l'avis des gens,
Détruire l'ensemble administratif,
Utiliser la peur comme outil démonstratif,
Le Nazisme était grand, Fort et méchant.
Nés de la haine, nourris de promesses, avides d'attention
Nous sommes les gens, imprudents.
 

moukie67

Nouveau poète
#4
merci pour ton coms c sympat mais tinkietecette vision nest ke temporaire et seulemen pendant les moment dur genre ken kelkun me trahit mais sion otrement dans la vie de tout les jour g trouver ma raison de vivre et ces mes enfants c se ki compte le plus o monde pour moi voila gros bisous! ps: je repaserai pour mettre des coms sur tes poeme car g po encor eu le tem de les lire je les ai survoler et je les trouve interessant! gro bisous