• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Une anecdote !

OLIVIERW

Maître Poète
#1
Une anecdote !

Nous ne sommes pas les propriétaires
De la planète que l’on nomme Terre
Tout au plus de simples locataires

Nous avons bâti des empires de nos mains
Nous les êtres supérieurs, nous les humains
Mais notre folie n’aura plus de lendemain

Nous qui nous prenons pour des Dieux
Et qui allons là-haut dans les cieux
Nous allons faire bientôt nos adieux

Nous ne sommes que des animaux
Malgré le langage des mots
Nous allons mourir de nos maux

Et la Terre survivra
Et nous serons
Même pas
Un souvenir

Le temps effacera
Nos traces

Les humains
Une anecdote

Dans l’éternité !
 

OLIVIERW

Maître Poète
#5
On parle d'écologie et de sauvegarde de la Terre, erreur ! La Terre n'est nullement en péril, ce qui est en péril c'est l'humanité et certaines espèces animales !

Comparer ce qui est comparable, la dernière extinction de masse est celle des dinosaures et alors la vie a repris ses droits, sous d'autres formes. Les Mammifères ont remplacé les dinosaures pour arriver à nous.

Demain plus d'humains, la vie continuera d'une manière ou d'une autre, l'homme n'est pas éternel voilà la réalité !
 

Raymond3

Maître Poète
#6
La réalité est triste... est-ce là l’héritage laissé à nos enfants? Défendre coûte que coûte votre idée que la Terre va bien, c’est oublier rapidement les pays sous-développés face à l’industrialisation les cancers dûs à une agriculture intensive faite de pesticides..mais à part ce mince détail la Terre va bien elle n’est nullement en péril ! Examinons points par points de 1961 à 1971 plus de 83 millions de litres de défoliants ont été déversés par les américains sur la jungle Vietnamienne les centaines de milliers d’hectares..et sur plus de 3000 villages habités par des millions d’habitants tout a été affecté, les animaux, les hommes et la chaîne alimentaire provoquant des diabètes de types 2 , des leucémies, et plusieurs cancers tout va bien selon vous ! Ce qu’il ne faut pas oublier la justice coréenne a condamné actes en 2006 L’entreprise Monsanto et Dow Chemical . Plus de 17000 victimes directe américaines 4000 Australiens 1700 Néo-Zélandais et 40000 enfants de vétérans toutes nationalités confondues , De l’Éthiopie à l’Irak en passant par la Colombie comment ne citer le RoundUp et les effets sur qu’il a fait courir et encore aujourd’hui causant des problèmes sanitaires grave.. Source Fabrice Nicolo et François Villerette « Pesticides. » édition Fayard , mais tout va bien la Terre n’est en péril !
 

OLIVIERW

Maître Poète
#7
Vous avez raison dans vos propos, mais je maintiens mes dires.

La Terre en tant que planète va bien, c'est l'humanité qui va mal ! La Terre n'est pas un être humain, l'homme n'est qu'un animal, il n'est pas à lui seul le monde animal ! L'humain se donne trop d'importance, c'est un moucheron face à un éléphant, un virus et c'est la panique mondiale au sein des hommes, la Terre continue à tourner, les animaux continuent à vivre leur vie.

Tout est une question d'échelle de temps, l'échelle des hommes c'est une vie d'homme (environ 80 ans), de civilisation (2 à 3000 ans), l'homo sapiens sapiens c'est maximum 300 000 ans, la Terre 4,5 milliards d'années ! Les temps humains ne sont pas les temps géologiques !
Pour relativiser l'impact humain, un exemple concret, le plastic durée de vie 400 ans avant disparition, demain plus d'humains sur Terre, mille ans après plus de plastic. Le problème de l'homme c'est l'homme, la Terre n'est pas en péril, c'est l'espèce humaine !

Dans dix mille ans, cent mille ans, un million d'années, cent millions d'années, 1 milliard d'année et plus, la Terre sera toujours là !
La vie a environ 3,5 milliards d'années, alors l'homme disparaîtra et tout ce qu'il a créé ou même détruit sera transformé par les éléments naturels !

Si l'espèce humaine se fait hara kiri, elle seule en sera responsable !
 
Dernière édition:

Raymond3

Maître Poète
#8
Les volcans en sommeils envoient des signaux rien n’est plus alarmant au Pakistan la mer d’Aral est rayée de l’échelle mondiale continuer de porter des œillères c’est dire non merci ce n’est pas mon problème...Agir reste le seul moyen ma voiture est au garage depuis des mois bientôt un an mes déplacements à pieds en vélo, consommation de viande une fois par semaine et encore..des légumes de saisons en abondance venant de mon potagers bio, 0 pesticides, 0 traitements et mariage de cultures . Je commence à régler le problème des toilettes et la consommation d’eau un verre pour un brossage de dents économie de l’eau avant qu’elle arrive chaude dans la douche elle est récupérée dans des seaux pour l’arrosage des plantes vertes..des petits gestes au quotidien qui à mes yeux revêtent une importance les déchets verts épluchures etc recyclage au jardin ... le monde devrait revoir les gestes barrières et donner un nouvel essor aux choses simples.
 

Vega46

Maître Poète
#9
Exact dans moins de vingt mille ans après la disparition d’homo sapiens il ne restera aucune trace de son passage.
La terre a subi au cours des millénaires des assauts bien plus dévastateurs !.
A l’échelle du temps l’homme aura été c’est vrai inexistant.
Bonne journée
Momo
MLCCACTP
 

OLIVIERW

Maître Poète
#11
Bien sûr à titre personnel prendre des mesures écologiques c'est positif ! Mais il faut être réaliste, même si tous les francais faisaient la même chose, la France représente moins d'un % de l'humanité.
Quand on crève de faim, que l'on vit dans un bidonville ou dans un pays en guerre... l'écologie c'est pour les riches !

La mer d'Aral disparaît, les glaciers fondent etc, est-ce grave non ! Il y a 6000 ans le Sahara était vert, il y a 12 000 ans, le niveau de la mer était 120 mètres plus bas (est-ce la faute de l'homme préhistorique ? non !) et on s'alarme que le niveau de la mer va monter de moins d'un mètre en 2100, même si c'est vrai, la Terre s'en fout royalement !

Le vrai problème de l'humanité c'est l'humanité, nous sommes trop nombreux !
 

Vega46

Maître Poète
#12
Bien sûr à titre personnel prendre des mesures écologiques c'est positif ! Mais il faut être réaliste, même si tous les francais faisaient la même chose, la France représente moins d'un % de l'humanité.
Quand on crève de faim, que l'on vit dans un bidonville ou dans un pays en guerre... l'écologie c'est pour les riches !

La mer d'Aral disparaît, les glaciers fondent etc, est-ce grave non ! Il y a 6000 ans le Sahara était vert, il y a 12 000 ans, le niveau de la mer était 120 mètres plus bas (est-ce la faute de l'homme préhistorique ? non !) et on s'alarme que le niveau de la mer va monter de moins d'un mètre en 2100, même si c'est vrai, la Terre s'en fout royalement !

Le vrai problème de l'humanité c'est l'humanité, nous sommes trop nombreux !
Tout à fait d’accord avec vous, c’est ce que je rabâche depuis longtemps aux âmes écologiques poétiques du site créa !.
Bonne soirée
Momo
MLCCACTP
 

Polymnie2

Maître Poète
#13
Ceci dit ton poème dit bien ce qu'il faut dire!
Nous ne sommes pas propriétaires de la terre
mais bien locataires!
c'est ce que j'ai souvent répété aux enfants
que j'ai élevés! cela veut dire qu'il faut respecter
la terre et ne pas être fier de l'avoir achetée,
car elle appartient à tous! cela paraît aberrant
de le dire, mais de quel droit l'homme s'est
approprié de la terre d'office pour en faire de l'argent!
de vider les sols qui n'était que pour l'équilibre de l'homme
pour sa santé! tous les produits toxiques réduisent aussi la
qualités des légumes, qui n'ont plus rien à voir avec
ceux connus jusqu'aux années 1950!
Quand on voit les êtres s'entre tuer pour rien,
semer la méchanceté plus féroce que l'animal!
On peut se demander jusqu'où tombe l'intelligence
naturelle qui nous est donnée innée!

Nous sommes trop nombreux sur terre c'est l'évidence même!
"un pousse-toi de là que je m'y mette" est l'œuvre du jour
que l'on entend trop souvent!
Le respect de soi il n'y en a plus et de l'autre n'en parlons pas!
Les oiseaux ne chantent plus, ils ont entendu des mots,
le vocabulaire incendiaire de l'homme,
ils sont allés ailleurs faire leur nid!

Quand l'homme se prendra moins au sérieux et ne se comparera
plus à un Dieu, il aura déjà fait un grand pas, trop tard mais
tant mieux! il comprendra lui-même que la vie n'a qu'un temps
et que chacun se retrouvera poussière!
La terre reprendra ses droits tout en forêt vierge peut-être!

Merci Olivier pour ce partage éclaircissant les chemins!

Amitiés, Poly
 

Raymond3

Maître Poète
#14
C’est assez incroyable ce que je lis depuis le début avec toujours cette réponse :« La Terre s’en remettra. » Faut-il vous ouvrir les yeux? En deux mois de confinement la faune a commencé à retrouver ses marques le ciel des agglomérations s’est éclairci ce n’est qu’il y ait trop de monde, mais rayer les habitudes de consommations préférer le transport en commun plutôt que la voiture. À vous lire..on vous conduit à l’abattoir avec l’absolution de vos propre convictions et vous répondez Amen... l’humain absurde est celui qui ne change jamais .
 

OLIVIERW

Maître Poète
#15
Bonjour Raymond

En disant que la faune reprend ses marques, cela prouve bien par ce que tu dis que la nature/la Terre reprend le dessus sur l'humain !
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut modifier nos comportements de consommation...
Demain on reçoit un météorite de 10 kilomètres de diamètre comme il y a 65 millions d'années et on en prendra plein la GUEULE ! Et la Terre s'en remettra car il y a eu déjà 5 extinctions sur notre chère planète !
La vie est coriace, elle s'adapte, L'HOMME n'est qu'un animal !
Nous ne sommes RIEN ! Nous sommes comme les poissons dans un bocal, plus d'air respirable et on crève la gueule ouverte en trois minutes !
Nous ne sommes RIEN et on se prend pour des DIEUX ! Les fourmis ont rien à foutre de nos problèmes d'état d'âme, quand l'humanité ne sera plus là, elles seront encore là !
C'est dur peut-être à lire, à entendre, la vérité est crue et brutale, mais c'est la réalité !

Le but de la vie c'est la reproduction, perpétuer l'espèce et si elle disparaît, une autre la remplace !
Alors l'humain ! Une anecdote dans l'histoire de l'univers 13,7 milliards d'années !
 
Dernière édition: