• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un salutaire envol

#1
J'espère trouver la force, un jour, de l'envoyer à son destinataire.

Je rêverais un jour au creux de ma décence
De pouvoir composer au sein d’une région
Une aubade salée peignant l’allégation
Des vents et des marées qui rythment la cadence
De ce décor somptueux aux notes nuancées
Afin d’y entonner cette illustre chanson.

Je l’accompagnerai d’un opalin soupçon
Un bleu de méthylène afin de m’accorder
Aux notoires couleurs de ce génie aqueux
Où les mouettes viendraient par leur chant arbitral
M’annoncer la lueur au reflet clérical
Etoffant ce cosmos pour l’apport mélodieux
D’une euphonie sacrée d’arômes mariniers.

Ces phares singuliers spécifiques du lieu
Ont guidé mon voilier sous les yeux affectueux
D’un animal laiteux à l’esprit imprégné
Sous le labeur d’Hélios d’une oraison solaire
Offrant à ce savant la considération
Amplement mérité de par une ascension
D’un solennel statut pour sa native terre.

Cette emblème poudré de comètes dorées
Fais luire le couffin d’émotives oboles
Sous sa nocturne vue advenant parabole
Du miroir de mes sens de sensibilités
Découvrant chaque jour depuis notre rencontre
Qu’il croît de plus en plus notre reflet psychique.

Il m’a conquis du sort de croiser son éthique
Dans le total hasard aux abords d’une encontre
Et ce qui devait être un simple coup de vent
C’est mué subtilement en sincère liaison.

Possiblement j’aspire au gré de nos passions
A partager la vie dans un calme prudent
De ce philanthrope être aux penchants éclairés
Pour ne pas l’effrayer risquant de l’éloigner.

Jamais je ne voudrais blesser cette entité
Qui témoigne sans fin dans une probité
Ses profonds ressentis en un soin prévenant
Débordant d’attentions à l’attentive écoute
Des doutes et des peurs nourrissant ma déroute
Afin de ne semer de troubles accablants.

A jamais je serais étonnamment surprise
Pour un souffle si pur d’avoir tant d’importance
Qui délicat enduit d’une noble indulgence
Mes songes lumineux d’une élogieuse bise
Qu’est cette inclination bordée d’apologie
De cette sensation que j’avais tant reniée
En me véhiculant sur de fermes piliers
Ces débuts prometteurs pétulant d’empathie.

Ma blancheur tu as su me redonner confiance
En cet assentiment d’un potentiel apport
D’émois de cette ampleur qui m’abattaient à tort
Dès l’aube de ma vie invectivant l’essence
De mes saisissements les changeant en malaise
Que Satan manœuvrait afin d’anéantir
Mon instabilité qui ne peut que me nuire.

Merci Dieu de m’avoir cédé cette Genèse
Et si suite il n’y a sache que tu auras
Réussi à changer le cours de mon récit
En m’ornant d’un bonheur me semblant interdit
Illustré par un saint d’un laineux agrégat
Pour un rêve enneigé au rassurant cocon.

Je fus réconfortée par ses sons lénitifs
Egrenant en canon mes couplets sensitifs
Pour pouvoir je le prie d’éventuelles façons
Gagner son émeraude aux pulsations ponctuées
Afin de m’endormir sous ses élans instruits
Bercée paisiblement dans ce cœur érudit
Dans un refrain cordial à l’étreinte nacrée.

Merci lunaire artiste aux idées inspirées
De m’avoir par ta verve octroyé une chance
De pouvoir te montrer ma tendre déférence
Dans ce pacte amoureux que l’on s’est concédé.

Oiseau Lyre.
 

Pièces jointes

#3
Merci, j'espère aussi ! ^^" j'ai toujours peur de la réaction d'autrui et de ne pas leur faire plaisir, surtout lui quoi, je l'aime très fortement. Il m'apporte et m'offre tellement au quotidien. Personne ne m'en a tant offert en 21 ans, que lui en quelques mois !
 
#5
Merci de vos avis, j'en avais besoin, afin d'être sûre. Et merci Saoirse ! ^^ Il m'en a offert une magnifique via texte écrit, alors, à ma sauce, je voulais l'en remercier en lui rendant l’ascenseur. Je suis heureuse que l'on ressente cela, et de laisser de telles sensations déferler dans l'esprit et l'âme de chaque être, au cours de cette lecture, cela est le but et je suis heureuse d'y être parvenue. Je suis hypersensible, et donc la mélancolie berce la plupart de mes oeuvres, mais en particulier l'amour qui attise ma flamme, je le supputais, dans cet exemple, arriverait à faire en sorte de faire découler les mots et les ressentis que je voulais faire paraître dans mes écrits, mais dans celui-ci en particulier.
 

LUZE

Maître Poète
#6
une magnifique déclaration superbement réussie
un bonheur de lecture qui va grandissant ! bravo

une petite suggestion pour l'harmonie sur le vers cinq
De ce décor somptueux aux notes nuancées
en retirant le ce , ça coulerait mieux
Du décor somptueux aux notes nuancées
et même en inversant
Du somptueux décor aux notes nuancées
es tu de mon avis ?
tu n('es pas obligée de l'être , sourire
c'est juste mon point de vue harmonique

en toute cordialité
 
#7
une magnifique déclaration superbement réussie
un bonheur de lecture qui va grandissant ! bravo

une petite suggestion pour l'harmonie sur le vers cinq
De ce décor somptueux aux notes nuancées
en retirant le ce , ça coulerait mieux
Du décor somptueux aux notes nuancées
et même en inversant
Du somptueux décor aux notes nuancées
es tu de mon avis ?
tu n('es pas obligée de l'être , sourire
c'est juste mon point de vue harmonique

en toute cordialité
Désolée, je vais le laisser tel quel, même si votre version est plaisante. Merci et merci de tes compliments, cela me touche. ^^
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#9
Du décors nuancé aux notes somptueuses ?
X) bon, je vais pas désirer changer le poème de quelqu'un.
Surtout pas les siens, où chaque mots, chaque virgules, chaque thèmes pour moi est un petit miracle d'intelligence tactile et très sensible.
Surtout sur un poème qu'elle désire dédier à son aimé.
La perfection ultime empêche les sentiments, je te connais Luze :)
Ce poème est une dédicace, nul besoin de le changer, c'est une ode, un hommage, une ouverture non osée, qui demande rassurance avant finalité.
Comme je disais autrefois à quelqu'un d'autre, parfois Luze, l'eau dans le vin fait du bien aux écrits^^
Encore merci pour ce partage, qu'il parvienne à ton désiré, le jour où tu te sentiras prête à franchir le pas, tu auras peut être bien d'autres écrits à lui fournir, bien d'autres hommages. J'espère ton chemin parsemé de bonheur, car tu es lumière cachée par l'ombre.
Bien à toi oiseau Lyre.

Amitiés, Matthale
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#11
Du décors nuancé aux notes somptueuses ?
X) bon, je vais pas désirer changer le poème de quelqu'un.
Surtout pas les siens, où chaque mots, chaque virgules, chaque thèmes pour moi est un petit miracle d'intelligence tactile et très sensible.
Surtout sur un poème qu'elle désire dédier à son aimé.
La perfection ultime empêche les sentiments, je te connais Luze :)
Ce poème est une dédicace, nul besoin de le changer, c'est une ode, un hommage, une ouverture non osée, qui demande rassurance avant finalité.
Comme je disais autrefois à quelqu'un d'autre, parfois Luze, l'eau dans le vin fait du bien aux écrits^^
Encore merci pour ce partage, qu'il parvienne à ton désiré, le jour où tu te sentiras prête à franchir le pas, tu auras peut être bien d'autres écrits à lui fournir, bien d'autres hommages. J'espère ton chemin parsemé de bonheur, car tu es lumière cachée par l'ombre.
Bien à toi oiseau Lyre.

Amitiés, Matthale
J'ai juste suggéré de mettre "du " pour remplacer "de ce " ….
Mes ressentis sont ainsi, spontanés et comme j'écoute la musique des mots , je dis parfois ma pensée
ça n'a rien de méchant , ni de critique ; c'est ma réaction sincère que je désire garder comme ça , je ne pense que ça puisse blesser quand c'est dit avec gentillesse dans la convivialité .
 
#12
Hé, mais ne vous disputez pas, je n'ai rien mal pris, tout va bien. Luze me faisait juste une recommandation, elle n'a rien dit de déplacé. Merci Matthale, tu m'as perdu, tes propos ont touché mon âme. Effectivement, lorsque les sentiments et l'émotion rentrent en ligne de compte, les idées sont plus aisées. J'ai encore bien des choses à lui dire et à lui démontrer, à cette salvation neigeuse qui m'a tant apportée. Merci, mon prénom doit jouer niveau lumière x), mais je reste une fille de l'ombre, je n'aime pas me mettre en avant. Après, je ne cherche pas à atteindre la perfection, ni ne serait-ce qu'à la tutoyer, car elle n'existe pas, et je ne m'estime pas être une érudit, une grande écrivaine, ou quoi que ce soit d'autre. Pour moi, chacun peut avoir de l'or entre les mains, s'il ose se jeter dans le flot des mots, afin d'avoir le plaisir de les manier et d'en faire ressortir leur mélodieuse essence. Je ne sais jamais ou je vais, lorsque j'écris. C'est l'inconnu et l'errance total, une perdition savoureuse et magique dans cet univers linguistique, jusqu'à assembler des mots pour former quelque chose de non forcément précis. Et j'avouerai que cet écrit, jamais je n'ai autant mis d'amour et de coeur à l'ouvrage, pour écrire cette sorte de déclaration et de remerciement, à cet hermine qui représente le plus beau trésor et cadeau de ma vie. Vous êtes également de grands artistes, tous autant que vous êtes. Et merci, car grâce à vous, j'ai trouvé le courage de le lui envoyer. ^^