• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un délire fatal

stro

Nouveau poète
#1
Ah! si dans ces instants ou mon coeur fugitif
S'élance et veut briser le corps qui captive
Cette étoile , du haut du ciel discutant nos voeux
D'un trait d'éloignement nous eut frappé tous deux
Ces voeux nous trompaient-ils? Au néant destinés
Est-ce pour le néant que l'amour est né?
J'avoue que l'étoile a su séparer nos corps
Je ne nie pas qu'elle a pu retarder le jour de mon retour
Mais bientot s'avançant sans éclat et sans bruit
Nos coeurs amoureux, comme des astres de la nuit
En rendant les etres voilés à notre vue
Tous entiers émus, tous entiers perdu
Sur l'ail du désir, loin du monde nous sommes emportés
Je plongeais avec toi dans ces obscurités
Souvant, tu t'en souviens , dans cete heureuse révolution
la date et le lieu de naissance de notre premiere attraction
J'etais en pleine ivresse, alors tu ramenais mes yeux
Et des cieux à la terre et de la terre au cieux
Tu t'envoles en chantant la fin de ma patience
La liberation de mon coeur, lassé meme de l'sperance.