• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un chant familier

Moony

Nouveau poète
#1
Un chant m'est venu,
Un air m'est chanté,
Une personne dans les bois,
Un spectateur invisible.

Une nuit d'été,
La chaleur m'empêchait de dormir.
Je me promenais sous les étoiles
Lorsqu'un chant me parvint.

Une voix emplie de douceur
Pourtant une certaine virilité la ponctuait.
Un homme chantait l'amour
Tandis qu'une fille dansait.

Soudain le silence s'installe.
L'homme regarda la jeune fille.
La musique reprit sur une voix cristalline
La jeune fille faisait résonner la musique.

Ils sont frères et sœurs.
Elle veut séduire son amant,
Il veut que l'on chante ses vers.
Des larmes coulent sur mes joues.

Les paroles m'ont touchée
Je me présente à eux,
Je leur déclare être un poète vagabond
Qui parle d'amours éternels.

Ils s'interrogent ses ces mots
Et je leur récite de mes vers
Sous étoiles brillantes de mille feux.
Nos rêves d'amours se mélangent.

Un bruit de fontaine me parvint,
Personne d'autre ne l'entend.
Le paysage disparait,
Le bruit s'intensifie.

Mes yeux découvrent le plafond d'étoiles,
Mon corps le doux vacillement du hamac.
Sous des cieux cléments
J'ai gouté à la rêverie du poète.