• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un caillou au jardin de l'enfance

zuc

Administrator
Membre du personnel
#1
Un caillou au jardin de l'enfance

C'est un caillou si gros au jardin de l'enfance,
Un navire échoué comme un fier bâtiment,
Roulé par les glaciers, trônant avec aisance,
Dans la cour de mémé, posait là gentiment,

Ce rocher plat servant de banc à nos romances,
L'été sous les lilas, nous contait joliment,
Les jours qui vont sans fin des âmes en errances,
Et dans nos souvenirs reste un doux sentiment,

Ce lien avec ceux endormis sous la pierre,
Que le temps a gravé comme un coup de rapière,
Dans son cœur de granit, dans nos jeux éternels,

Parmi les fleurs-enfants que le vent froid emporte,
Où mon père taillait assis ses Opinels,
Pourtant on ne sait pas, serait ce un seuil de porte ?
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
pour répondre au jury qui a mis cet annotation,

"serait-ce un seuil de porte. J'aime particulièrement votre dernier vers qui laisse supposer un au- delà."

effectivement j'ai mis ce vers avec cet idée bien que le chat n'est pas croyant et en même temps cette question est terre à terre car effectivement cette grosse pierre plate je me demande si ça ne serai pas effectivement l'ancien seuil ou marche de la porte de la maison
 

Vega46

Maître Poète
#3
Ce seuil en pierre n’est pas posé là par hasard il a vu passer au fil du temps de nombreuses âmes, il laisse effectivement supposer qu’en le franchissant on ouvre une porte invisible vers l’au-delà, il est chargé en souvenirs et porteur d’espoir, il laisse planer l’imagination.
Félicitations
Amicalement
Momo
MLCCACTP
 

LUZE

Maître Poète
#5
C'est un caillou si gros au jardin de l'enfance,
Un navire échoué comme un fier bâtiment,
Roulé par les glaciers, trônant avec aisance,
Dans la cour de mémé, posait là gentiment,
c'est un beau sujet ce banc il a inspiré plusieurs poetes très joliment
remarques sur la forme puisque je sais que tu les acceptes
hiatus sonore au premier vers (gros au ) pas très joli , il faut remixer ton vers pour trouver l'harmonie
le verbe posait je le vois plutôt en participe , un caillou posé


et ton vers , où mon père taillait ses Opinels
c'est bizarre !
on taille avec un Opinel
on taille pas l'Opinel
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#7
Ce seuil en pierre n’est pas posé là par hasard il a vu passer au fil du temps de nombreuses âmes, il laisse effectivement supposer qu’en le franchissant on ouvre une porte invisible vers l’au-delà, il est chargé en souvenirs et porteur d’espoir, il laisse planer l’imagination.
Félicitations
Amicalement
Momo
MLCCACTP
Merci Momo,
tout a fait ça
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#9
c'est un beau sujet ce banc il a inspiré plusieurs poetes très joliment
remarques sur la forme puisque je sais que tu les acceptes
hiatus sonore au premier vers (gros au ) pas très joli , il faut remixer ton vers pour trouver l'harmonie
le verbe posait je le vois plutôt en participe , un caillou posé


et ton vers , où mon père taillait ses Opinels
c'est bizarre !
on taille avec un Opinel
on taille pas l'Opinel
Merci Luze,

je savais que c'est toi qui relèverais cette incohérence avec "tailler ses opinels"
mon idée première était de décrire mon père taillant ses tiges de noisetiers pour faire des rames pour ses haricots mais trop long pour un vers,
j'aurai pu mettre "où mon père aiguisait assis ses opinels" même nombre de syllabes mais je ne sais pas je trouvais malgré l'incoherance que taillé sonnait bien et laissé plus de place à l'imaginaire, peut être à tort

par contre pour le hiatus tu vas rire j'ai remplacé un hiatus par un autre hiatus sans y faire attation "lol" mon premier jet était "caillou perdu" ,
tu as raison, j'accepte les remarques mais tu sais aussi que parfois, je n'aime pas modifier un vers posté et là a moins que j'ai une idée qui soit sans grand changement sur le fond pour corriger sinon, je le laisse, j'aime bien ce gros caillou, et hélas pour l'instant tout les mots qui me viennent forme un autre hiatus
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#10
Bonsoir Zuc,

Un jardin intime précieux de souvenirs
où se mélange le passé au présent

Beau émotionnellement

Afficher la pièce jointe 23043

Belle soirée

Amicalement

Paule
Merci Samsara,

plein de souvenir et s'est ma sœur qui ma fait naitre cette inspiration en venant dans ma cour la veille et c'est assise sur cette vieille pierre comme quand on était enfant "c'est moi qui habite la maison de notre grand mère maintenant"
 

lilasys

Maître Poète
#13
merci Lila,
alors si tu as vu la lumière "lol"
surement un esprit qui passait dans la cour cette nuit
je suis sur que le fantôme gentil de ma mémé se promène de temps en temps
bisous ;)
Plaisantes pas avec ça j'y croi(x) ........ Je suis seule depuis dix mois , j'attends le retour de mon compagnon amputé de la jambe soigné en belgique forcément, il est belge ; je sens la présence de mon frère décédé , très protecteur depuis toujours , comme un havre de paix,, après mon papa ma maman, c'est lui à présent .....J'arrête là on va me prendre pour une illuminée !!!!! En attendant je m'endors sans pensées noires ...C'est trop long à expliquer /////
Bisous
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#14
Plaisantes pas avec ça j'y croi(x) ........ Je suis seule depuis dix mois , j'attends le retour de mon compagnon amputé de la jambe soigné en belgique forcément, il est belge ; je sens la présence de mon frère décédé , très protecteur depuis toujours , comme un havre de paix,, après mon papa ma maman, c'est lui à présent .....J'arrête là on va me prendre pour une illuminée !!!!! En attendant je m'endors sans pensées noires ...C'est trop long à expliquer /////
Bisous
courage pour toi et ton compagnon,
même si le chat n'est pas croyant beaucoup de gens y croient pourquoi te prendrait on pour une illuminée
pis les poètes, les artistes en général sont tous un peu fou c'est bien connu;)
 

Polymnie2

Maître Poète
#16
Tu as très bien fait de laisser
aller planer le doute,
car cela fait approfondir ton poème
car normalement si nous voulons
pousser la réflexion,
il aurait fallu un P majuscule à porte
si cela n'était que l'au-delà!
Alors qu'en fait c'est un tout réunit
dans la profondeur des sentiments
qui rejoint l'Autre dès le début
à la fin!!

Bravo à toi pour ce superbe,
Amitiés, Poly
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#17
Joli souvenir apprécié ma lecture matinale bravo amicalement Kinkin
Tu as très bien fait de laisser
aller planer le doute,
car cela fait approfondir ton poème
car normalement si nous voulons
pousser la réflexion,
il aurait fallu un P majuscule à porte
si cela n'était que l'au-delà!
Alors qu'en fait c'est un tout réunit
dans la profondeur des sentiments
qui rejoint l'Autre dès le début
à la fin!!

Bravo à toi pour ce superbe,
Amitiés, Poly
Merci Kinkin
bonne lecture alors et bonne journée

Merci Poly,

et oui les chats sont des malins, ils savent parfois laisser planer le doute
 

coqhardi

Maître Poète
#18
je connaissais les schamallows mais pas les chats malins peut être nouvelle race félicitations pour cet écrit qui n'est pas taillé al'Opinel bonne journée
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#19
je connaissais les schamallows mais pas les chats malins peut être nouvelle race félicitations pour cet écrit qui n'est pas taillé al'Opinel bonne journée
Merci Coqhardi,

Il nous faudrai je crois 9 vie comme les chats pour tout savoir, ou avoir l'âge de ce caillou