• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

UN AN S'EN VA, UN AN S'EN VIENT

MaatTyshe

Poète libéré
#1
Quand j’ai fermé la porte du trente et un décembre,
J’ai voulu délaisser derrière moi, toujours,
Les décevantes attentes de mes dernières amours,
Mes nuits au cœur fané, mes années sous la cendre.
Mais j’ai vu scintiller de longs rais de lumière,
Qui s’infiltraient, joyeux, par les fentes du bois ;
J’ai reconnu mes rires, mes bonheurs et mes joies,
Qui, en milliers de signes, s'y mêlaient sans mystère.
J’ai cueillis par brassées tous ces doux souvenirs,
Et j’ai senti en moi assez d’espoir frémir,
Pour des adieux sereins à la défunte année.
J’ai tout de suite alors ouvert à deux battants,
Sous le gui et le houx, la porte de l’entrée,
Au nouvel an chargé de promesses et d’allants.
 

Polymnie2

Maître Poète
#2
Au revoir l'an passé
avec ses peines, ses leurres,
remontant ses heures
je revois un meilleur me souvenant!
Voici des éclats à vivre
plein de promesses pour ce renouveau!
Merci pour cette espérance toute neuve!
L'espoir fait vivre avec le "haut bois"!
On se souvient du bien qu'au détriment du mal
ce bien, si peu qu'il soit, ne peut s'effacer!
c'est ainsi que l'espoir revient!

Amicalement, Polymnie2
 
Dernière édition:

MaatTyshe

Poète libéré
#3
Au revoir l'an passé
avec ses peines, ses leurres,
remontant ses heures
je revois un meilleur me souvenant!
Voici des éclats à vivre
plein de promesses pour ce renouveau!
Merci pour cette espérance toute neuve!
L'espoir fait vivre avec le "haut bois"!
On se souvient du bien qu'au détriment du mal
ce bien, si peu qu'il soit, ne peut s'effacer!
c'est ainsi que l'espoir revient!

Amicalement, Polymnie2
Merci à vous, sincèrement