• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

un 9 avril

lepoete71

Nouveau poète
#1
Né un 9 avril, tel mon maître : BAUDELAIRE,

J’ai souffert cruellement nombreuses galères,

Je me suis condamné au repliement sur moi-même,

Introversion d’âme sensible car point ne m’aime.

Puis, dans cette torpeur des fatigues claustrales,

SOLITUDE, ce trouble de l’âme et du corps,

A remplit son cruel office théâtrale,

Me déprimant chaque jour, encore et encore.

Ainsi par les larmes l’homme lave ses peines,

Mais, c’est part son rire, qu’il adoucit sa haine.

Mon cerveau serait-il, miroir ensorcelé

Par son illustre compagne : MÉLANCOLIE

Et ses nombreux frères, les TOURMENTS de la VIE ?

Gilles…lepoete71


« Je sais que dans LES RÉGIONS ÉTHÉRÉE de la VÉRITABLE POÉSIE »
…… « Les chants désespérés sont les chants les plus beaux »…… Musset
 

glycine

Maître Poète
#3
Aussi triste que beau !... Malgré la cruauté de cette famille de sentiments... ce poème est magnifique... et très original, avec une belle construction...