• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ulysse.

ROUSSELOT

Maître Poète
#1
Ulysse.

Breton ! Drôle d’idée que de mourir à Aix-En-Provence.
En fait, non. Une manière de tirer ta révérence.
En Ulysse, tu as fait ton dernier beau voyage.
Maintenant, tu vogues vers de nouveaux paysages.

Nous sommes là, tout en haut de la grève.
Jusqu’à l’horizon s’étend une mer imaginaire,
chahutée par la douce houle de l’univers.
Au loin, le soleil des crépuscules se lève.

Du regard, nous suivons cette barque improbable.
La laissons s’éloigner doucement au-delà du visible.
Le cercueil évite les écueils et disparaît derrière les grands sables.
Hatoup ! Tu files à la découverte de continents inaccessibles.

Nous tes enfants, souffles du vent de ta vie
Nous te guidons en direction de ces paradis.
Un matin au Nord, un soir au Sud.
À l’Est à midi et à minuit, cap à l’Ouest.

Bon vent Pierrot.

Loïc ROUSSELOT
(Hatoup = A toutes voiles)​
 
Dernière édition:

ROUSSELOT

Maître Poète
#5
Du coup je pense à Fernandel ......RIRES

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage !...Joachim Du Bellay

Un hommage à un Ami ???

Bien tendre tout ceci
Alors les Bretons sont sensibles ? :)

Bisous Loïc
Oh ! Que diable, même taillés dans le granite, droit debout comme des menhirs (d'ailleurs on ne toujours pas à quoi sert un menhir (rire))
ils ont un coeur d'une sensibilité extrême...
Surement le fait d'un vent de suroit venu d'on ne sait où...
Bises et merci de ta visite.
Loïc ROUSSELOT
 

ROUSSELOT

Maître Poète
#7
J'aime vos écrits, votre façon de jouer avec les mots, votre musicalité, vos douces mélodies.
J'aime beaucoup ce poème hommage.
Bravo pour cet écrit magique.

Mes amitiés de poète, Little.
Merci de votre visite qui me fait toujours plaisir.
J'ai parfois peur que les mots se jouent de moi....
C'est ainsi...Mais si on peut en faire une petite musique...Alors tant mieux.

Loïc ROUSSELOT