• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Tu vas pleurer Maryse

sensemo

Nouveau poète
#1
le 28 août 2011


"Tu vas pleurer Maryse"

Une vieille "prédiction" de plusieurs années
De la part de celui avec qui je me suis mariée.
Le pire c'est que cette "malédiction" s'est vite réalisée,
Et cela continue, même après avoir divorcé...


Je me demande comment je ne suis pas défigurée
Après avoir déversé autant de larmes perlées,
J'ai gardé mon teint poupin et rosé,
Mais dans ma tête tout est froissé...


Eternelle adolescente, j'ai trop idéalisé,
Une vie rêvée, dans un monde corrompu et dévasté !
Quelle naïveté, je suis profondément meurtrie,
Personne pour réellement comprendre ce que je subis...


"Tu vas pleurer Maryse", raisonne toujours en moi
Comme une sentence qui me met le coeur en émoi,
Il fatigue, il est las, il bat par habitude,
Mais vraiment sans aucune certitude...


Maryse.
 

lilasys

Maître Poète
#2
ce poeme ;;me touche profondément ,,,il en émane ,,une douleur d'une vie ,,ou les prophéties ,,sont présentent ,,dans notre esprit ,,
courage ma maryse ,,,,de ta lola ,,
gros bisous lola ,,
je me sens concerner par ,,ton ^poeme ,,a sang pour sang ,,,
bisous encore ,,ma douce ,,
 
#3
Voilà une bien belle façon de se mettre à nue, très touchant poème à la fois puissant et délicat, bravo, amitiés
 

lyseron

Moderator
Membre du personnel
#4
Tout le monde pleure à un moment ou un autre de sa vie et c'est tant mieux car la tristesse s'estompe et l'âme se régénère, prend ça comme une force et non une faiblesse, c'est la preuve que tu es capable de sentiments...Ton poème est sublime ...Lève toi-même la " malédiction ", la force est en toi....Bisous...Lys
 
#7
Reconnaitre les moments où tout va et accepter les autres...
Dans ce texte qui m'atriste aussi je lis
"J'ai gardé mon teint poupin et rosé" : j'ai vu ta photo Maryse comme c''est vrai ! Comme ces mots te vont bien.
"Une vie rêvée, dans un monde corrompu et dévasté !" : comme tu as raison et comme c'est difficile pour nous, poètes sensibles.
"Personne pour réellement comprendre ce que je subis..." : pas d'accord par rapport à ce que tu as écrit, car nous sommes avec toi ou avec ton personnage, c'est l'avantage de cette communoté.
"Tu vas pleurer Maryse" : oui c'est sûr et c'est normal mais après les larmes viendront le rire.
Il suffit de tendre la main et d'attrapper la 168ème branches qui te hissera et te fera garder encore ton jolie teint de poupée
Merci pour ton partage
 
#8
chaque étre humain traverse des passages difficile de la vie celui du vrai bonheur mais le trouve t'on vraiment pleinement accepter souffrir pour des gens qui n'en valent pas la peine mais ne restons nous pas femme sensible à l'amour que l'on souhaite voir durer et qui nous joue de sales tours pleins de bisous sylvie
 
#10
si les larmes soulagent l'àme on pleure !!mais si les larmes brisent le coeur on vit notre vie et on oublie !!
c'est touchant et triste comme poème ,
je te souhaite tout le bonheur
amitier
 

lilasys

Maître Poète
#11
ta gentillesse n'est point naiveté ,,,non
certain ne savent pas faire la différence moi si ,,vois tu
ton coeur est grand ,,mais la vie ,,est difficile ,,,
ce poeme est fort ,,et étrangement ,,tu m'as fais pleurer maryse ,,pas grave ,,,on se reconnait toujours un peu ,,dans ces maux ,,que l(on dévoile ,,,
gros bisous lola
 
#13
la fatigue , la santé , tous ce que tu as subit , je te comprend Maryse , ton poème me fais mal , si tu a envie de pleuré pleure , si tu as envie de hurler hurle sort tout ce que tu as dans ton coeur , je ne dis pas que cela iras mieux , mais il faut le faire , je te souhaite beaucoup de courage amitié olga
 
#14
"Tu vas pleurer Maryse" et pourquoi cette prediction devrait durer toute ta vie ???
"Tu as pleurée Maryse" ça, oui, et tout don sous. Maintenant, au diable la superstition !! Il n'est pas une prédiction qui se soit révélée exact. Nul ne connait l'avenir. Et puis, si ! Je vais t'en faire une moi de prédiction.
"Tu as assez pleurée Maryse, maintenant, tu vas sourire."
Avec toute mon affection.
Max.