• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Tempête

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1



Il y a des moments, où tout me désespère,
Comme en cet instant, la pénible mégère,
Et ses ressentiments, qui me plombent le moral,
Comme si j’avais le temps, de lui refaire un châle,

Il y a certains soirs, où tout m’est bien égal,
De manger ou de boire, de porter un futal,
Ce n’est pas un manque d’espoir, une fuite cérébrale,
C’est plutôt que le noir, me course quand je cavale.

Tempête de mon insouciance, tu es partie bien trop longtemps,
Tempête de la connaissance, viens me voir de temps en temps.

Je connais des poètes, qui ne se le disent pas,
Des mots qu’ils me prêtent, j’abuse assurément,
Je lis des écrivains, qui ne le savent même pas,
Ils croient faire du vain, mais j’adore leurs romans.

Je connais des élèves, qui ont un tel niveau,
Que cela relève, d’un bien génial cerveau,
Les lumières qu’ils élèvent, au travers de leurs pages,
Sont comme l’arbre et la sève, dignes des grands sages,

Tempête de mon innocence, reviens car ton poste est vacant,
Tempête de l’inconsistance, oublies moi donc complètement.

La longueur des critiques, est dans l’inaltérable,
Sur la place publique, le haut lieu des louanges,
Du milieu artistique, des gens les plus louables,
Qui ont une logique, que jamais elle ne change.

Je parle des gens d’ici, paroliers peu banals,
Qu’ils aient une âme de fée, ou une âme un peu grave,
Qu’ils sachent que leurs écrits, restent dans mes annales,
Si je suis plus léger, c’est grâce à ces âmes suaves.

Tempête de toutes mes errances, laisse moi me poser un instant,
Tempête de mes espérances, souffle et pousse les tristes gens.

Je n’en ai pas fini, de gâcher votre temps,
Je vous vois comme amis, fidèle assurément,
Vos textes de folies, me plaisent infiniment,
Et ils sont bien ici, pour les lires tout le temps.

Je ne suis pas doué, au naturel demeurant,
Pour être amadoué, ou faire des compliments,
Mais j’ai appris assez, pour pouvoir maintenant,
Tous vous remerciez, d’être toujours présent.

Tempête de vos connaissances, laisse l’air comme en suspend,
Tempête de vos consistances, vous lire me rend bien gourmand.


 

amapoesia

Nouveau poète
#2
c'est un beau travail, avec de la recherche et de la rigueur, mais c'est aussi un réel plaisir à lire, donc, tout y est!
et c'est un bel hommage aux poètes d'ici, et d'ailleurs.
 

piu

Nouveau poète
#10
aucun mot ne pourrais décrire le plaisir que j'ai eu à lire se poème bien venu
toujours avec une aisance tu emploi des mot qui vont à la perfection
bravo à toi alex
 

Legende

Nouveau poète
#13
Original, superbe et envoûtant ce texte peu banal aux rimes géniales! Dans tes lignes, je reconnais certains et cela ne rend ton poème que plus attachant. Vraiment heureuse de te découvrir!! Bravo.Amitiées
 

ciltiar

Nouveau poète
#17
Hum, et dire que j'ai osé douter de ton talent !
Je me lève et te salue bien bas.
Depuis une semaine
je arpentais ce site ne te connaissais pas
Et c'est toi qui me rend visite sans que je te vois !
Amicalement + 1