• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

SUR LA RONCE BLANCHIE

#1
SUR LA RONCE BLANCHIE

Silence de dentelle sur la ronce blanchie
Se pare en secret de milliers d’étincelles;
Trop longtemps contenue, la force de son cri
S’écoule puissamment sur des vagues irréelles.

Je sais quelque part où des abysses bleus
Glissent doucement, emportant mes espoirs ;
Je n’en fais pas mystère, ne me voile pas les yeux
Scrutant le fond des choses, j’apprends peut-être à voir.

Et des ruisseaux, courant sous un suaire blanc,
Qui murmurent et s’effacent dans l’oeil rond du soir ;
J’aimais les traverser lorsque j’étais enfant ;
Jadis n’est qu’illusion que ma main laisse choir.


Quelque chose s’égare et j’accepte de croire :
Je laisse mon tourment où m’entraînent ces rives ;
Me serais-je livré au bon gré d’un pouvoir,
Aux sillages divins écrits où je dérive ?

A cette vérité quelque part dénudée
Vois-tu, une fois encore j’aime encore de désir
Touchant, au fond, mon âme, vive comme l’épée
Elle transcende le temps qui damne le plaisir.

Pierre WATTEBLED- le 25 janvier 2008