• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sans vous.....

lilasys

Maître Poète
#1
Sans vous !!

Sans vous l'audace ne s'explique plus
La charité est prise entre deux voyages
La mémoire floue se tourmente en cage
Le vernis s'effrite et mis à jamais, nu

Sans vous la mort signe le contrat superflu
Les veines serpentent pour le vieil âge
Un cœur toujours malheureux, en otage
Les entrailles au bord des yeux décousus

Sans vous l'agonie joue le violon suspendu
La contrebasse en chœur entre les ramages
Les gondoles à Venise qui font ombrages
Pénitence Demoiselle, le ciel parade ses nues

Sans vous, agrafer les maillons Ô monde lu
Immatriculer la peau du code de dépistage
Jouer sa vie du haut de son triste échafaudage
Pourquoi! Pourquoi! Me bouffe-t'il cru?

LILASYS

 

lilasys

Maître Poète
#6
Un superbe poème d'amour, dont le ton émeut profondément, tant la détresse qui s'attache à la perte est sensible.

Bravo à vous pour ce poème-cri, à l'intensité remarquable.

:)
Merci Thomas pour votre visite sur cet écrit qui fait partie d'un passé difficile à oublier quand l'acteur qui inspire est sournoisement ""harceleur"" hélas ....
Je me trouve dans un jeu où j'ai pas les bonnes cartes ...
Bonne soirée.....

Satan joue au poker

Ce soir la partie est serrée
Satan joue toute la mise
Aucune erreur n'est permise
L'enjeu ? Une nouvelle journée...


Le destin relance d'un temps
L'espoir d'une prière
Satan abat un brelan...
Aurait-il un carré derrière ?


Je demande une carte, la dernière
Celle par qui tout va se décider
J'ai les yeux qui brillent sous la lumière
Quelqu'un vient juste de rentrer


Un médecin, le visage sérieux,
D'une voix blanche ne sait comment dire
Qu'ils ont tous fait de leur mieux...
Mais que ce soir je vais mourir


Je vois, du coin de l'oeil, Satan sourire
Le sort passe son tour, le hasard reprend ses jetons
L'espoir, désespéré, lâche un juron
Je ferme les yeux pour m'endormir


Une carte, dernier choix du joueur
Le brelan satanique mène l'enjeu
L'espoir fait ce qu'il peut
La chance me donne une dame de coeur


Mère, soeur, fille et femme
Un joli carré de dames
Satan fulmine et s'enflamme
L'espoir rit aux larmes


Dépité, le diable se lève et s'en va
La providence emboîte son chemin
L'espoir joyeux me serre la main...

Ce ne sera pas encore pour cette fois


© Hami
lcar Barca ......


coeur-mains.jpg
 

lilasys

Maître Poète
#7
la puissance sentimentale au service d’une plume qui bat au rythme d’un cœur saigné par l’amour.
bises
Momo
MLCCACTP
Coucou Momo, un texte empli de tristesse, ras le bol de ne pouvoir être moralement en paix à travers les enfants qui sont des femmes à présent ....Ça finira jamais !!
Cet écrit pour ce vider la tête et hélas ça fait mal ....
Bisous mon Momo
Au fait ma fille est rentrée saine et sauve hi hi hi
coeur-mains.jpg
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#8
Avec toi !

Avec toi, l'eau glace et ne pique plus,
Le fard hérité se frise entre nos deux âges,
Ma pétoire zazoue au ton menthe en rage,
Au vernis en frite, démis toujours, mais ténu.

Avec toi, le fort désigne un état super flux,
Tes peines arpentent comme un vieil adage,
Ma sœur, je t’égaie toujours en rodage,
Les détails de butor des vieux peu pansus.

Avec toi, l'harmonie déjoue tes pensées éperdues,
Ma contre chasse en fleur efface l’affichage,
Les vols maîtrisent tous tes ombrages,
Pertinente donzelle, le fiel en rade de tes rues.

Avec toi, dégrafe tes haillons et fonde l’écru,
Immaculé, le beau s’érode en dépit des stages,
Déjoue l’envie du bas et renoue sans toutes ces cages,
Pour qui ! Pour moi ! Te souffle la tribu.
 

Thomas111

Maître Poète
#10
Merci Thomas pour votre visite sur cet écrit qui fait partie d'un passé difficile à oublier quand l'acteur qui inspire est sournoisement ""harceleur"" hélas ....
Je me trouve dans un jeu où j'ai pas les bonnes cartes ...
Bonne soirée.....

Satan joue au poker

Ce soir la partie est serrée
Satan joue toute la mise
Aucune erreur n'est permise
L'enjeu ? Une nouvelle journée...


Le destin relance d'un temps
L'espoir d'une prière
Satan abat un brelan...
Aurait-il un carré derrière ?


Je demande une carte, la dernière
Celle par qui tout va se décider
J'ai les yeux qui brillent sous la lumière
Quelqu'un vient juste de rentrer


Un médecin, le visage sérieux,
D'une voix blanche ne sait comment dire
Qu'ils ont tous fait de leur mieux...
Mais que ce soir je vais mourir


Je vois, du coin de l'oeil, Satan sourire
Le sort passe son tour, le hasard reprend ses jetons
L'espoir, désespéré, lâche un juron
Je ferme les yeux pour m'endormir


Une carte, dernier choix du joueur
Le brelan satanique mène l'enjeu
L'espoir fait ce qu'il peut
La chance me donne une dame de coeur


Mère, soeur, fille et femme
Un joli carré de dames
Satan fulmine et s'enflamme
L'espoir rit aux larmes


Dépité, le diable se lève et s'en va
La providence emboîte son chemin
L'espoir joyeux me serre la main...
Ce ne sera pas encore pour cette fois



© Hamilcar Barca ......

Afficher la pièce jointe 26788
Merci à vous pour ces mots si tristes, au symbole éclairant. Merci également pour la découverte du superbe poème d'Hamilcar Barca, aussi bien écrit que profond.

J'espère que 2020 sera pour vous une année bénéfique.

Bonne fin de journée,

:)
 

lilasys

Maître Poète
#11
Mentira Valeria Lynch
Mensonge

la nôtre a toujours été un mensonge,
lo nuestro siempre fue una mentira,

un mensonge pieux mais cruel,
una piadosa pero cruel mentira,

ces belles paroles qui se disent
esas palabras bellas que se dicen

et laisser des cicatrices en arrière-plan.
y dejan en el fondo cicatrices.Soudain, ma vie était remplie de ton existence
De pronto, mi vida se llenó de tu existencia

ma chance a changé avec ta présence
mi suerte se cambió con tu presencia

et j'ai découvert que le monde était beau,
y descubrí que el mundo era bello,

J'ai volé sur les chemins de la rêverie ...
volé por los caminos del ensueño...Et je croyais en toi sans soupçonner,
Y fui creyendo en ti sin sospechar,

c'était juste devant un
que sólo estaba frente a un

mensonge professionnel ...
profesional de la mentira...Ta vie a toujours été un mensonge
Tu vida siempre ha sido una mentira

un mensonge vulgaire et stupide
una vulgar y estúpida mentira

Et moi qui ai cru ton destin
Y yo que me creía tu destino

Je n'étais qu'un de plus sur ton chemin
no fui sino una más en tu caminoJe pars, mourant de rage et de tristesse
Me marcho, muriendome de rabia y de tristeza

Je garde mes désirs de grandeur
me guardo mis afanes de grandeza

J'ai joué pour gagner et je n'ai obtenu
jugué a ganar y sólo he conseguido

une place dans la distribution de l'oubli ...
un puesto en el reparto del olvido...Et je croyais en toi sans soupçonner,
Y fui creyendo en ti sin sospechar,

c'était juste devant un
que sólo estaba frente a un

mensonge professionnel ...
profesional de la mentira...Soyez un jouet plus que vos mensonges
Ser un juguete mas de tus mentiras

être un jouet plus que tes mensonges
ser un juguete mas de tus mentirasTa vie a toujours été un mensonge
Tu vida siempre ha sido una mentira

un mensonge vulgaire et stupide
una vulgar y estúpida mentira

Et moi qui me croyais ...
Y yo que me creía...
Source : MusixmatchParoliers : Ricardo Roberto Toro Lavin
 

lilasys

Maître Poète
#12
Avec toi !

Avec toi, l'eau glace et ne pique plus,
Le fard hérité se frise entre nos deux âges,
Ma pétoire zazoue au ton menthe en rage,
Au vernis en frite, démis toujours, mais ténu.


Avec toi, le fort désigne un état super flux,
Tes peines arpentent comme un vieil adage,
Ma sœur, je t’égaie toujours en rodage,
Les détails de butor des vieux peu pansus.


Avec toi, l'harmonie déjoue tes pensées éperdues,
Ma contre chasse en fleur efface l’affichage,
Les vols maîtrisent tous tes ombrages,
Pertinente donzelle, le fiel en rade de tes rues.


Avec toi, dégrafe tes haillons et fonde l’écru,
Immaculé, le beau s’érode en dépit des stages,
Déjoue l’envie du bas et renoue sans toutes ces cages,
Pour qui ! Pour moi ! Te souffle la tribu.
Mon Luron , bonne Année et surtout merci pour ce sympathique pastiche premier de l'année ....
Merci de supporter mon sale caractère de m'aimer quand même ......
Il y a tant de choses à dire mais je pense que depuis tant d'années on n'a plus besoin de mots et de maux pour se comprendre ....MERCI
GROS BISOUS à Brigitte à tes enfants, petits enfants et j'espère que l'on va se voir bientôt !!
IMA-RFA-coeur-mains.jpg
 

lilasys

Maître Poète
#13
Ce qu'il y a de bien avec toi Lola c'est que tu nous fait découvrir des chanteurs et chanteuses merci pour ses découvertes bravo amicalement Kinkin
J'adore écouter les chansons la musique, ceci me donne envie d'écrire et surtout que mon compagnon m'a offert des oreillettes bluetooth ( à fond la musica) sourire .......
Merci Kinkin pour ton passage et Bonne année faisons bonne ripaille mdr ....
coeur-mains.jpg
 

lilasys

Maître Poète
#14
Merci à vous pour ces mots si tristes, au symbole éclairant. Merci également pour la découverte du superbe poème d'Hamilcar Barca, aussi bien écrit que profond.

J'espère que 2020 sera pour vous une année bénéfique.

Bonne fin de journée,

:)
Merci Thomas d'apprécier l'écrit d'Hamilcar Barca , j'avoue que je suis muette devant cette prouesse que j'adore ....
Je vous remercie pour vos voeux et je vous souhaite également le meilleur....Parfois il faut peu de chose, une poésie qui rassemble sur un site comme créa ...
IMA-RFA-coeur-mains.jpg
 

Perceval

Maître Poète
#15
C'est l'émotion qui découle de ce poème qui titille les cœurs !
On sent bien que c'est du vécu mais on prend tout de même plaisir a lire ce joli texte
D'ailleurs je vais de ce pas le relire a voix haute car il en est encore que plus beau !
Merci pour ce partage intimiste !
Amitiés a toi , bises 2.jpg

Perceval