• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sans retenue ...une larme...Forme le Malhoun ...Création personnelle Photofiltre Studio.

tieram

Maître Poète
#1
Sans retenue... une larme.jpg



Sans retenue…une larme,

Il pleure une perle au cortège
Il n’entretient qu’un corps souffrant


Je garde mon sang-froid ce pleur silencieux
Tendu, faiblissant comme neige,
Quand, l’heure où sa supplique interpelle la mort.
Tenant sa main chétive un bien court réconfort
Pourvu que sa douleur s’abrège…


Il pleure une perle au cortège
Il n’entretient qu’un corps souffrant


Je reste à son côté, temps consciencieux
Lent est ce sort humain n’offrant,
La résolution d’envelopper une âme,
En tendresse éveillée où se tient une flamme,
Dernier espoir le balafrant.


Il pleure une perle au cortège
Il n’entretient qu’un corps souffrant


La peine est ici-bas, que de prétentieux !
Ne se doutant pas du solfège,
D’une larme étouffée en son cœur d’un effort,
Luttant jusqu’à la fin de cet ultime essor
Lève à sa voie un florilège


Il pleure une perle au cortège
Il n’entretient qu’un corps souffrant


Ne fut-il qu’un revers irrévérencieux !
Chacun a droit au respect franc,
Mais le pardon de Dieu, charmerait une flamme
Puisqu’il ne sert personne et qu’il n’est d’aucun blâme
Sauf que s’écoule un ru safran.


Il pleure une perle au cortège
Il n’entretient qu’un corps souffrant


Maria-Dolores
 
Dernière édition: