• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

sans-culotte (deuxième partie)

MERO

Nouveau poète
#1
La solution s'écrit quand démocratie n'y voit qu'un seul problème
au fond on se sent seul qu'avec nous-mêmes; dehors les gens s'affairent
souvent ils se démènent, souvent dans les affaires, souvent avec eux-mêmes
Notre présence se fait sentir jusque dans tes propres rangs
comme une odeur qui attire parce qu'on porte nos propres gants
Les limites de ton ring sont trop étroites, les cordes beaucoup trop lâches
de toi à nous démocratie, tes loups ne sont que des chiens qu'on apprivoise
Dans tes campagnes certains font des semblants c'est pitoyable
des villes sans centre-ville avec des anciens comme le coeur vide
Société contreversable qui croit aux fèves dans les citrouilles
des pacino en culottes courtes et des cendrillons sans rien du tout
Ils l'ont dit dans la chanson, le mal est venu dans nos campagnes
a construit des maisons communales et ils ont sabré jusqu'en champagne
Des barbelés et des fils en l'air, on a vu la campagne se faire piéger
faire des compromis des suicidaires; démocratie écoutes-nous proposer
La solution s'écrit quand démocratie n'y voit qu'un seul problème
les hommes de terre ont le mal du gris-béton qui les entoure
dès lors les hommes deviennent de fer, coeurs de frères hommes toujours