• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sans bagage

#1
Ils avaient soif de découvertes,
Ils avaient faim de vérités,
Ils avaient tant besoin d'exister,
Ils étaient jeunes et volontaires.

Ils ont franchi les limites,
Ils n'osent les raconter,
Ils s'isolent au son de leur kora,
Ils s'invitent au voyage de l'enfer...

Ils n'auront que leurs jambes pour courir,
Ils n'auront que leurs yeux pour pleurer,
Ils n'auront que leur bouche pour crier,
Ils n'auront que leur cœur pour saluer...

Saluer les quelques âmes dont la beauté ne se lit pas,
Saluer les compagnons d'infortune, meurtris, condamnés,
Saluer les refuges recouverts de cendres,
Saluer l'immensité de vie qui leur ait donnée....
 

Polymnie2

Maître Poète
#4
Un poème qui retient nos yeux
et donc notre âme!
Des mots qui parlent
aux sons de la kora

Un voyage d'espérance
alors que miséreux
ils rencontrent l'enfer!

Il faut savoir ouvrir les yeux
malgré que!!!!

Merci à toi Marie, amitiés Poly
 
Dernière édition:

saoirse

Maître Poète
#5
Il est étonnant de constater que ceux là même qui saluent la libre circulation des capitaux sont bien plus circonspects lorsqu'il s'agit d'accueillir les hommes.
Ton texte est poignant, criant de vérité et de sensibilité. Hélas, mille fois hélas il est également d'actualité.
 

journée

Maître Poète
#6
Un poème qui retient nos yeux
et donc notre âme!
Des mots qui parlent
aux sons de la kora

Un voyage d'espérance
alors que miséreux
ils rencontre l'enfer!

Il faut savoir ouvrir les yeux
malgré que!!!!

Merci à toi Marie, amitiés Poly
Certaines rencontres te permettent d'ouvrir les yeux...Ensuite, tu ne les fermes plus! Merci d'être passée, bonne journée à toi
Marie
 

journée

Maître Poète
#7
Il est étonnant de constater que ceux là même qui saluent la libre circulation des capitaux sont bien plus circonspects lorsqu'il s'agit d'accueillir les hommes.
Ton texte est poignant, criant de vérité et de sensibilité. Hélas, mille fois hélas il est également d'actualité.
Triste vérité...

Merci à vous d'être passé

Bonne journée

marie