1. Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.
    Rejeter la notice

S.O.S du ventre de ma mère

Dans 'Naissance' Réponses: 5 | Affichages: 7088

  1. papyrobert

    papyrobert Maître Poète

    Chers amis de la cave ce soir c’est une première,
    Je vous parle très ému du ventre de ma mère.
    Déjà six mois depuis l’début du processus
    Et d’après les échos, je suis un beau fœtus .
    Vingt quatre centimètres….vous souriez madame,
    Allons je vous en prie, ne faites pas d’amalgame !
    Sept cent cinquante grammes mais pas encore de tifs ,
    Aux dires du boucher, un beau petit rosbif.
    Si certains s’extasient, que la nature est bien faite !
    Moi je n’y souscris pas, sans être un trouble fête.
    La vie intra utérine n’est pas de tout repos,
    J’étais en plein sommeil, rêvant de petits pots ,
    Soudain sans prévenir le tremblement de terre
    Au moins sept virgule huit sur l’échelle de Richter.
    Qui donc frappe à ma porte, je vais avoir des bosses !
    Papa je t’en supplie ! simule l’éjac précoce !
    Après une accalmie, encore une réplique,
    Vous avez tout compris, c’est mon père qui rapplique.
    Il faudra que j’attende la toute dernière secousse
    Pour qu’enfin apaisé je puisse sucer mon pouce.
    Après ces aléas, appelons les sismiques,
    Il me faut écouter de la grande musique,
    Les conseils avisés de Laurence Pernoud
    Ou comment éplucher les C.V des nounous.
    Ne voulant pas savoir mon sexe pendant l’écho,
    Mes parents achetèrent les prénoms en Dico.
    Pour une fille consensus, ce sera Bérénice ,
    Imaginez ma joie scrutant mon appendice.
    Le prénom masculin termina en dispute,
    Car mon père a choisi Zlatan………mais dans quel but !
    J’espérais quand Maman ne serait plus en cloque,
    Eviter le biberon, la tétine en plastoc,
    Me goinfrer à toute heure de sa tendre mamelle
    Comme papa l’avait fait pendant sa lune de miel.
    Les copines botoxées de la salle de fitness
    Mirent à mal mon espoir ; qu’elles s’occupent de leurs fesses !
    Pour finir j’ai appris ma naissance programmée.
    Ma déception fut grande , j’ai tenté de réclamer.
    Plus de chant du départ, on pousse ho hisse ! ho hisse !
    Mais le méchant bistouri, qui laisse cicatrice.
    ………………………………………………………………………
    Je pense quitter ce lieu, sans même un préavis,
    J’estime être à l’étroit, après tout c’est ma vie.
    Ne comptez pas sur moi, pour faire ici d’vieux os,
    Je vais foutre le bordel et déclencher les eaux.

    :p
     
  2. glycine

    glycine Maître Poète

    Bravo pour la recherche dans le déroulé de ce poème d'une grande originalité...
    avec des touches d'humour...
    Belle imagination pour une agréable lecture !
     
    Last edited: 7 Juillet 2016
  3. MysTerre

    MysTerre Maître Poète

    RIRE236.gif C'est pas de tout repos une naissance, un vrai tsunami, j'ai bien ri. RIRE236.gif
     
  4. kinkin

    kinkin Maître Poète

    Tu as accouché dans joli bébé ton écrit bien sur bravo amicalement Coconat
     
  5. zuc

    zuc Administrator Membre du Staff

    Elle a mis sur l' mur
    Au dessus du berceau
    Une photo d'Arthur
    Rimbaud
    Avec ses cheveux en brosse
    Elle trouve qu'il est beau
    Dans la chambre du gosse
    Bravo
    "Renaud en cloque"
    je vais la poster sur le post "une note de musique"
     
  6. simlecteur

    simlecteur Maître Poète

    ...dommage il n'y aura plus de naissances:p...quels talons!:)
    Ho hisse! Ho hisse...
    J'aime ce superbe écrit.
     

Vous aimez ? Alors partagez: