• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Rencontre inattendue

Polymnie2

Maître Poète
#1
Rencontre inattendue

Un fictif en prose
En un quart d’heure​

Ecrire une rencontre indescriptible
Mais vous laissant l’âme troublée !​

Exercice écrit en 2009
___​

Chaque jour le même chemin
Menant au Jardin des Plantes,
Immense parterre rayonnant de fleurs
Et de couleurs, s’armait pour sensibiliser
Les Âmes sur ses coins tendres !

Quelques rencontres,
Toujours les mêmes,
Faisaient de notre corps
Un lien attachant avec l’autre soi-même,
Sans paroles, sans gestes,
Un sentiment qui passe !

*

Le temps fait connaissance pour soi !
Je me sens attirée par un visage
Paraissant immuablement serein
Et le sourire faible au regard persistant !
Voilà que pressée,
Je laisse tomber mes clés
A l’arrivée précise de l’ombre reconnue
D’un jeune-homme ponctuel
Au passage journalier
Vers quatorze heure plein soleil en cette saison,

Et le soir avant le couchant
Où les allées-et-venues se font rares !
Mais combien beau ce coucher de soleil
Qui rase le sol de mille reflets de pensées !

En ce début de l’après-midi
Sitôt la chute d’un tout d’un rien
Lâchant mes doigts,
Un genou plié et la main leste
Ramasse mon trousseau de clés !
J’entends d’une chaude voix :
« Voici votre trésor »

*

Les yeux dans les yeux parlaient dehors
Entre cils applaudissant le muet saisi
Qui ne pouvait s’entendre
Mais accompagné d’un sourire !
Je ne me reconnais plus !

Mon âme est dehors ne m’appartenant plus !
Pourquoi ce comportement m’étreint
Dès que mon regard rencontre le sien,
Alors que le croiser en l’ignorant dès à sa portée ?

Jamais encore mes sentiments dépassaient
Le rouge de mes joues
Et sur mes lèvres troublées restant tremblantes !

Je savourais ce moment, ces jours indispensables
Pour garder en mes yeux
L’instant merveilleux !
Troublant mon Âme
En cet ange passant!

Sous l’abat-jour
D’un réverbère faisant discours !
Sur ce chemin semait les perles d’une amitié
Et pourquoi pas celles de l’amour !


Poly, ce 28 juin 2020
 

kinkin

Maître Poète
#2
Enfin te voila revenue je croyais que tu avais faite une mauvaise rencontre inattendue lol bravo amicalement Kinkin
 

anemone

Maître Poète
#3
"Une rencontre" troublante aux multiples facettes, pleine de promesse.
Contente de te lire Poly
anémone
 

edelrose

Maître Poète
#6
Bonjour Poly,

Mes hommages du matin
Heureuse de te revoir
Jean d'Ormesson a écrit tout le bonheur du monde est dans l'inattendu, c'est tellement vrai
Quelle merveilleuse prose balbutiante d'émois

Tendre journée

Amicalement et poétiquement je t'embrasse

Paule

95608399_680465292755927_2889064486717620224_n.jpg
 

Polymnie2

Maître Poète
#9
Enfin te voila revenue je croyais que tu avais faite une mauvaise rencontre inattendue lol bravo amicalement Kinkin
J'ai recopié cette rencontre avant une autre moins attendue heureusement!
J'étais bien inspirée en ce temps à tel point que je l'avais oubliée!

Merci à toi, avec mes amitiés, Poly
 

Polymnie2

Maître Poète
#10
"Une rencontre" troublante aux multiples facettes, pleine de promesse.
Contente de te lire Poly
anémone
Le hasard bien souvent est surprenant!
Je dois dire aussi que les deux derniers paragraphes
je les ai écrit en rajout pour enrichir les sensations!

Je suis comme tu le dis, moi aussi heureuse de vous retrouver
pour parler de choses sérieuses, amusantes ou avec
humour en partage!
L'extérieur d'ici, fait son oubli!

Bises en partage, Poly
 

Polymnie2

Maître Poète
#12
Quelle joie de vous relire, Poly, vous nous manquiez. :)

Un très beau poème que vous nous proposez là.

:)

Moi aussi vous me manquiez car si je suis très prise
par le jardin lorsque j'y plonge mon regard,
le soir parait si vide malgré le chahut de voix, de
musique tuante!

Me supprimer l'ordinateur est un assassinat pour moi!

Merci d'avoir apprécié ce thème, amitiés, Poly
 

Polymnie2

Maître Poète
#13
Bonjour Poly,

Mes hommages du matin
Heureuse de te revoir
Jean d'Ormesson a écrit tout le bonheur du monde est dans l'inattendu, c'est tellement vrai
Quelle merveilleuse prose balbutiante d'émois

Tendre journée

Amicalement et poétiquement je t'embrasse

Paule

Afficher la pièce jointe 29494
Merci Paule pour ce charmant commentaire
le merveilleux du sujet est toujours agréable à dire,
à imaginer, telle une surprise à découvrir!

Belle animation fleurie aussi tendre que les sentiments,

Bises, Poly
 

LUZE

Maître Poète
#16
Ravie de ton retour Poly
merci pour la narration de cette jolie rencontre qui n'est pas en prose
puisqu'il y a des vers , la prose n'en a pas
ton écrit est plutôt du vers libre

bisous bleutés
 

Polymnie2

Maître Poète
#17
Ravie de ton retour Poly
merci pour la narration de cette jolie rencontre qui n'est pas en prose
puisqu'il y a des vers , la prose n'en a pas
ton écrit est plutôt du vers libre

bisous bleutés
Tu sais, l'essentiel pour moi
c'est de savoir que c'est plus rapide
et que pour l'instant je me vois mal
entrain de faire un alexandrin
avec tous les chenapans qui me tiennent
à l'œil et m'empêchent d'écrire, me bloquent
la mémoire et l'inspiration!
J'écrivais autrefois bien des poèmes concours,
les vers à l'affilée qui s'imposaient à moi!
Je ne peux plus le faire!
J'ai perdu mon vocabulaire aussi!

Habituellement je mettais prose en vers
non rimés, car à un ou deux pieds d'écarts
je ne voulais pas poser un poème "parfait"

Merci Tyna pour ce partage, bises, Poly
 

LUZE

Maître Poète
#20
un poéme parfait ??
Quelle horreur , le parfait n'apporte rein
ce sont les erreurs qui font progresser et avancer
ce n'est pas le parfait que je cherche car si c'est parfait , nul progrès ne peut en résulter
et de nos erreurs (quand on nous les signale , déjà ça prouve un intérêt pour l'oeuvre )
en les corrigeant on apprend , donc de nos erreurs on progresse vers le mieux mais pas le parfait
car le parfait est ennuyeux , voila