• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pour la fête des mamans....Forme le sonnet alterné...Image Pinterest...

tieram

Maître Poète
#1



Pour la fête des mamans


Pour la fête des mamans…

C’est pour toi ma maman que je cueille une rose
En ce jour merveilleux où l’on fête un matin
La plus belle des fleurs qui dans sa main repose.
En mon penser je cours vers ce charmant destin.


Voici que maintenant je deviens cette mère
Qui laisse dans le cœur sa crainte bien amère
Dont l’offrande répand ce doux vœu libertin.


Je découvre la joie en mon âme fidèle
Pour l’enfant qui me somme illuminant la voix
Dont me couve l’émoi dans son heure éternelle
Et j’écoute ses mots entendus autrefois.


Je respire un parfum d’une vie éphémère
Que dévoile dès l’aube un espoir millénaire
Et ce monde profond me séduit chaque fois.


Maria-Dolores
 
Dernière édition:
#2
une si riche et fort touchante offrande pour la si chère Maman solfié en fin et beau sonnet alterné amplement poétique ....
Tendres et doux baisers aux enivrants parfums de tes fleurs Naîm...
 

tieram

Maître Poète
#3
une si riche et fort touchante offrande pour la si chère Maman solfié en fin et beau sonnet alterné amplement poétique ....
Tendres et doux baisers aux enivrants parfums de tes fleurs Naîm...
Merci cher ami du commentaire qui me touche beaucoup bises l'ami bon dimanche et douce soirée

a4b4fb65.gif
 

Cortisone

Maître Poète
#4



Pour la fête des mamans


Pour la fête des mamans…

C’est pour toi ma maman que je cueille une rose
En ce jour merveilleux où l’on fête un matin
La plus belle des fleurs qui dans sa main repose.
En mon penser je cours vers ce charmant destin.


Voici que maintenant je deviens cette mère
Qui laisse dans le cœur sa crainte bien amère
Dont l’offrande répand ce doux vœu libertin.


Je découvre la joie en mon âme fidèle
Pour l’enfant qui me somme illuminant la voix
Dont me couve l’émoi dans son heure éternelle
Et j’écoute ses mots entendus autrefois.


Je respire un parfum d’une vie éphémère
Que dévoile dès l’aube un espoir millénaire
Et ce monde profond me séduit chaque fois.


Maria-Dolores
Quel beau sonnet en l'honneur des mamans
Merci chère Maria de ce partage
Bises
Gaby