• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Phrenesis

#1

Ma pathologie ?
Une maladie.
Insomniaque la nuit,
Le jour narcolepsie
A moins que se soit l’inverse,
Mais c’est un abus de faiblesse
Marquant mon manque de sagesse
Qui se dresse et se déverse.
De vivre je n’en ai pas l’impression
Je fuis la vie je fuis le présent
Je ne suis que folie, je suis délirant
La cause de cette fichue pression.
Y en a qui veulent m’interner
A défaut de vouloir m’intégrer
Je préfère me faire exécuter
Qu’être partisan de leur normalité.
Mon cœur tout entier saigne
Celui-ci est empli de haine
La colère circule dans mes veines
Je suis le pauvre qu’il plaigne
Cette énergie annihilatrice
Je n’en veux pas, elle me rend triste
Mais je reste cependant réaliste
Et je sais qu’elle n’est point mon vice.

Sa beauté me fait frémir
Pour elle je pourrais mourir
Ou bien alors m’affermir
Dans le but de la faire sourire.
Mais je ne suis pas seul dans ce combat
Plusieurs prétendants postulent, c’est mon émoi
Ils la courtisent tous, tous dont moi
Dans le but d’y décrocher un énième ébat.
A quoi bon savoir maîtriser les lettres
Si ce n’est que pour se faire taire
Par de malheureux et pitoyables petits êtres
A la méchanceté bien trop volontaire.

Si parce que je rime
Vous me trouvez poète
Moi qui ne trime
Vous êtes bien bêtes
Ma douleur est innommable
Un conflit raisonne en moi, tel un orage
Renommez-moi, comme un animal :
Cyrano de Belle-Rage