• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pensée

#1
pensee.jpg

Perle de vie croisée en chemin
Son sourire frais te fait du bien
Elle te remplit d’une douce joie
Quand tu l’effleure du bout des doigts

Alors tu voudrais l’emporter
Pour la garder près de toi
Pour pouvoir t’enivrer sans fin
Des effluves de son parfum
Et t’enfuir loin du quotidien

Ton âme respire à travers elle
T’avais cru t’échapper dans le ciel
Mais à présent tu te débats
Perdu, agrippé à des ailes
Qui ne t’appartiennent pas

Tu veux l’emporter avec toi
Quand tu la regardes tout ce que tu vois
C’est une béquille pour ton cœur
Un instrument de ton bonheur
Le voile de ton œil embrumé
Occultant sa propre histoire
Fait du miracle de sa vie
Un dérisoire accessoire

Tu tends la main pour la saisir
Et la coupe de ce qui la nourrit
De là où elle aurait pu fleurir
Et continuer à rayonner
Épanouie pour le monde entier

Mais tu l’arrache à ses racines
Et lui vole sa beauté sauvage
L’enfermant pour qu’elle illumine
Les parois sombres de ta cage

Tu la regardes se flétrir
Sans voir que c’est toi qui la saignes
Et que tu sacrifies une vie
Afin de combler quelques jours
Le vide qui règne sur la tienne

Y’a pas d’égoïsme dans l’amour
Dis-lui que tu l’aimes et laisse-la vivre
Si trop de murs ternes t’entourent
Sors, pour trouver des couleurs
Et reste dehors
Plutôt que de cueillir les fleurs​

Juin 2018​
 

Polymnie2

Maître Poète
#2
La vie n'est pas un jeu
elle s'apprécie peu à peu
pour mieux la redistribuer!
Elle ne nous appartient pas!
Elle nous a été confiée!

Merci à toi, amitiés, Poly
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#3
Un beau texte, profond.

Pensée dialectique

J'ai toujours voulu la dilection.
Pour contrer la déréliction,
Devant toute mon acédie,
Face à l'anthropologie,
Mais je crée la componction ,
Cela serait une interdiction,
Encore une comme tragédie,
Les questions dans l'allégorie,
Les réponses d'archéologie,
Une impossible réplication,
L'amour s'égale ou est gabion,

Où les pierres meurent d'être en vie.

Amitiés, Matthale
 
Dernière édition: