• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

partir

mam05400

Nouveau poète
#1
partir


Un matin de juillet, sur le port de Tanger,
le temps de remédier au imprévu, passer.
je regarde l'horizon.
Les odeurs me submerge, encore de tout mon aitre.
Rien que venir ici me semblais délicieux,
Mais mon corps, je crois, sans délecte encore mieux.
En regardant hier la terre s'éloigner,
je n'étais que pressé de la voir disparaître,
pour que le lendemain, je ne soit que très loin,
de ma terre natal, que je souhaite quitter.
je trouve ce matin une terre violente,
une image merveilleuse et surtout différente
d'un horizon brulé de lumière oranger.
Un parfum envoutant, qui semble m'agresser,
tant son odeur et pure et charger de parfum.
Je suis loin de chez moi, mais sa ne me fait pas peur,
j'ai hâte de découvrir ces lieux charger d'histoire,
Ces ruelles magiques ou j'ai peur de me perdre,
Ces personnes mystique que rien ne peut atteindre,
des hommes différent, mais qui garde la foi,
mais que tu ne craint pas, quand t -ils viennent vers toi!
J'ai hâte et je le sent,
Je regarde l'horizon ,
Puis tout a coup voilà, nous y sommes vraiment.
Je quitte ce bateau, en pensant que ce soir,
je dormirai heureuse, loin des odeurs néfaste.
Dans les bras de celui qui s'évade avec moi.
Ma téte charger d'images et mon cœur apaiser.
Je m'endors sans regret, des factures impayées!!!