• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Partie 39

#1
Je la remerciais encore et toujours pour ce qu'elle faisais pour moi, c'étais un vraie (et c'est toujours) une vraie de vraie toujours là quand il faut, j'appréciais cette fille comme une soeur, apparement il n'y avait pas que l'amour à distance qui marchait, mais l'amitié également, enfin bref, j'essayais tant bien que mal de ne pas pensée à ce qui était arrivé la veille...

Sabrina : Sbah el kheyr ma chérie, je t'ai ramenée des petits pains à la framboise, je sais que tu kiff ça...
Moi : Ohhhh t'es adorable ma parole ...et mouahhh un gros bisous dans la gueule...
Sabrina : Oh c'est rien, bon aujourd'hui on va sortir faire les magasins (ohhh ouiii!!! Les magasins) histoire que t'oublies tout ça..
Moi : Bonne idée, mais je me fais quand même du soucis tu sais à cause de (elle me coupe)
Sabrina : Arrete maintenant je veux plus entendre parler de ça...
Moi : Oui t'a raison je me fais du mal...

Donc je pris mon petit dejeuner puis m'habilla et on sorta, on alla faire les boutiques, aujourd'hui (comme d'hab) je me lache, depenser depenser et redepenser, après tout à quoi bon, je m'en fou tout ça n'est qu'éphémère, et rien de ça viendra avec moi dans ma tombe (minute morale ;) lol )...
On parti manger à midi, puis on continua en mode "bonnes affaires", vers 17h, on alla s'installer dans un café :

Moi : Sabrina je dois la prendre comment sa réaction ?
Sabrina : Ecoute il a les nerfs contre son pote, soi disant son frere, et en plus de ça il peut rien lui faire, ça lui fou encore plus le seum, pense qu'à ce moment là t'étais la seule personne devant lui
Moi : Ouai ok, mais pas que ça devienne une habitude, un homme comme ça j'en veux pas moi..
Sabrina : Oh hbiba t'inquiètes pas sa va s'arranger
Moi : Il doit etre deja rentré chez lui à cette heure si surement...
Sabrina : Si tu sens que tu va vraiment mal appelles le..
Moi : Ah attends j'ai sa mère qui m'appelles...

...Moi : Allo Khelti selem'waley...(elle me coupe et d'une voix bizarre)
BelleMaman: Benthi il est devenu incontrolable, viens vite il est en bas avec Ilies, viens je sais que toi tu pourra le calmer depeches toi il va le tuer...
Moi : Naaaaan c'est pas vrai j'arrive de suite

Je raccroches le téléphone et me lèves. Sans même avoir le temps de comprendre j'étais deja dans la voiture avec Sabrina j'avais surement du lui lancer un "Vite on y va c'est Ali et Ilies" et elle avait tout compris et avait suivi, heureusement on était pas très loin, je paniquais, le mec venait de sortir de l'hopital, il arrivait a peine a tenir debout, et il commencait deja... On arrive devant on voit beaucoup de monde, surement tout le quartier, en train d'essayer de séparer, olalala l'ampleur de la situation, .. mais j'ai rien fais moi je suis qu'une pauvre campagnarde, je cherchais pas tout ça .... J'arrive et la mère d'Ali de loin me vois arriver elle se dirige vite vers la voiture..

Moi: Qu'est-ce qu'il se passe ?
BelleMaman : J'ai rien compris Benthi, je viens d'arriver aussi..
Donc je me diriges vers Anissa, elle était là toute l'après midi elle sera mieux me renseigner..
Moi : Anissa il a fait quoi il se passe quoi là ?
Ali (en criant) : Je vaiiiis te bouffer espece de hatay...
Je me diriges vers lui en courant, il avait une bequille en main, et apparement, vu l'etat d'Ilies, elle avait beaucoup servie..
Moi : Arrete Ali il n'en vaut pas la peine viens..
Ilies était derrière d'autres mecs et faisais le beau... Genre "t'a de la chance qu'on me retiens" mdr tapette, s'il avait vraiment voulu se battre il aurai pousser les mecs, mais il était là derrière puis un moment il lance un :
Ilies : On va se revoir t'inquiètes..
Et là sans comprendre Ali se debats lache ma main de son bras et s'en va vers Ilies..
Ali : Mais viens Zeb*, je suis là viens, fais pas l'homme Shmeta que t'e...