• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Partie 14

#1
" selem mademoiselle dis moi t'aura pas un num, t'es trop charmante".... Puis je ne lui répondis pas et il la il me dit alors " Espèce de sale pute" Bien sur Ali avait tout vu, et tout entendu et la ... Ne pouvant pas laisser passer ça alla vers le mec et lui dis :
Ali : Wesh t'es serieux la comment tu parle à ma femme ?
Moi : Laisse c'est pas la peine wallah.. et la ga me coupa
Le type : Ouai elle a raison ta pute c'est même pas la peine
Et la sans trop comprendre la scène Ali lui fesa une prise tah les free fighter et le mec se retrouva au sol, ni le temps de séparer ni walou tellement c'étais passé vite, en ajoutant une couche tout vénèr il dit au ga :
Alors Shmeta c'est toujours pas la peine ? Et bim une patate...
La il se releva et le laissa la, personne n'osait parler, il étais zehef de ouf, honnêtement d'un sens sa réaction m'avais plus que plus, ca me prouvais encore une autre fois qu'il était un vrai de vrai, mais d'un autre sens ca m'avait dégouté il avait abusé c'étais trop, et ca m'avait zehef, il le sentait, je voulais même plus lui parler..

Pour calmer la tension Sabrina proposa qu'on aille tous boire un verre ensemble, je n'avais qu'une seule envie c'étais de rentrer enfin bref j'allais pas gacher mes vacances pour ça, bref on se diriga vers le café et avant d'y entrer il me retena
Ali : Wesh qu'est-ce t'a a faire la tête ?
Moi : T'a vu comment t'a réagis t'étais incontrolable !
Ali : Personne n'a a insulter ma femme, celui qui t'insulte je le bouffe, tu comprends ?!
Moi : Ouai ouai .. Et je rentra dans le café

En se posant, Sabrina et Zouhir ( son chéri ) ont du remarquer que la tension était a son comble, pour calmer l'ambiance Zouhir lanca un :
Zouhir : Wesh Sahbi (mon pote) t'a vu la prise à la Jackie Chan que tu lui a fais meskine et il peta de rire, trop mdr par sa tete quand il l'a dit, je n'ai pas pu me retenir d'explosée de rire.. Me voyant comme ca Ali peta et cable et dit
Ali : Ouai bref arretez de parler de ça maintenant..
On changea de sujet et on rigola comme ça pendant 1 heure 30..
Vena l'heure de rentrer à la maison :
Sabrina : Bah vas y je bouge avec Zouhir il me depose, on se rejoins à la maison.
Moi : Vas y d'accord c'est bon.
Je savais que l'autre allait me deposer, j'avais le seum contre lui, en marchant vers la voiture pas un mot ambiance glaciale, et d'un coup il me sorta un :
Ali : T'es serieuse la ?
Moi : Comment ça je suis serieuse, tu m'a trop zehef..
Ali : Ahhh moi je me prends la tête pour toi et ça te zehef ?
Moi : Ouai j'aime pas ses réactions de gamins ..
Et il me repondit pas, bref montés dans la voiture il commenca a rouler comme un fou, mais quand je vous dis comme un fou comme un malade je croyais j'allais crever
Moi : Weshhhhhhhh t'es serieux la arrête de faire le fou
Ali : Vas y vas y toi ferme ta gueule
Moi : Pardoooonnnn ?
Ali : T'a très bien entendu fais pas genre
Moi : Tu sais quoi ma parole arrete toi de suite, oublies moi et supprimes mon numero..

Je savais que j'étais bientot arrivée vous inquiétez pas, mais attends il étais serieux comment il me parlait lui ? Il s'étais pris pour qui ? Qu'il garde bien la pêche je suis pas une crasseuse pour qu'il me parle comme ça enfin bref, donc je sorti de la voiture, les yeux prêts à exploser de larmes, je claqua la porte sans rien dire ni même me retourner, et une fois la voiture partie, je me mis a pleurer comme une folle, trop déçue, il m'en fallais peu je sais mais si je detestais une chose c'est qu'un homme me parle comme il parle a ses potes, genre moi j'étais sa femme ? Pfffff, allé allé va voir ailleurs si j'y suis ....
En rentrant Sabrina venait juste d'arriver elle me vu dans cet état et me demanda même pas ce qui c'étais passé elle se contenta de me prendre dans ses bras, de me tendre 20 000 mouchoirs et de me dire qu'il fallais que je me calme... Puis j'alla faire une petite douche et je m'endormie, j'étais mal, c'étais si bien parti qu'il ne fallais pas s'étonner qu'il arrive une chose comme celle si enfin bref je m'endormi et vers 3heures du matin je recois un appel de qui hein ? Ali !
Ali : Allo je t'ai réveillé ?
Moi : Bah ouè, peut etre je dansais
Ali : Tu sais quoi tu veux pas descendre je veux te parler wallah
Moi : Quoi t'es pas rentré avant ? Et t'es serieux t'es en bas ?
Ali : Bah ouai je suis en bas
Moi : Vas y vas y j'arrive, je me coiffa taf taf, me brossa les dents et descendit dans un vieux pyjama Hello kitty

Ali : Ahhhhh mdr c'est quoi cette tete
Moi : Tu me sors du lit et tu te demande c'est quoi cette tete, bref tu voulais me parler je t'écoute
Ali : Tu sais que j'ai grave du mal a t'en vouloir je peux pas te bouder, donc je suis aller me poser reflechir a tout ça ...
Moi : Ah t'es allé fumé ?
Ali : Naaaan wallah t'es malade, je t'ai dis c'est fini tout ça, bref et voilà j'aurai pas du reagir comme ça wallah, désolée
Moi : C'est bon mehliche, je peux retourner dodo maintenant ?
Ali : Bah viens tu dodo avec moi ..... et il tapa genre sa cuisse pour que j'y depose ma tete..

Bon bah je m'allongea il se mit a me carresser les cheveux et sans trop rien comprendre je m'endormie en deux temps trois mouvements, 20 minutes plus tard j'ouvris mes yeux et il étais la a me regarder dormir, olala trop mignon il avait pas bouger il avait patienter, je me releva m'asseya sur lui de coté, le pris dans mes bras, et la on s'embrassa.. Wooooooooooow wow wow wow c'est quoi ça ? Cette sensation, ce surkiff pourquoi ca me fais ça pourquoi mon coeur bats aussi vite ? Des sentiments agités, enfin c'étais si peu, et tellement a la fois que je ne savais pas exactement ce que je ressentais... Enfin bref je deposa ma tête sur son torse et je m'endormie comme ça à nouveau, il s'endormi aussi, deux fous dans une voiture, mdr si les gens auraient vus cette scène ils nous auraient pris pour des toxicomanes mdrr... Mais je m'en fouttais j'étais avec lui, MON HOMME , j'étais si bien ♥... Vers 5h20 du matin, il me réveilla en stress
Ali : Et ma chériiiee, reveilles toi, je taff dans 40 min, je vais être en retard
C'te fou il avait geh zappé il a cru c'étais les vacances, mdr, enfin bref sans trop comprendre comment je fis pour me retrouver dans mon lit, je m'endormie comme une crêpe... En me réveillant je pris mon téléphone et le regarda "Ali : 2000 appels en absence, 160 messages" Wesh il avait abusé la il se passait quoi, il m'inquiète ce type, me fais flippé bref je l'appella :
Moi : Allo ..
Ali : Allo.. pfff 20 ans pour que tu décroches toi, tu sais quoi tu va m'insulter ...