• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Partage...Le dormeur du Val Arthur Rimbaud

Samsara*

Maître Poète
#8
Re Bonsoir Momo,

A le dormeur du Val , la fin m'a toujours serré le coeur et ce soir encore
Que le Lot est une magnifique région , je ne connaissais pas et cette barque invitation à la rêverie ...Merci pour la poésie et pour le dépaysement avec ces clichés pittoresques

Belle nuit

Amicalement

Paule
 

Vega46

Maître Poète
#9
Re Bonsoir Momo,

A le dormeur du Val , la fin m'a toujours serré le coeur et ce soir encore
Que le Lot est une magnifique région , je ne connaissais pas et cette barque invitation à la rêverie ...Merci pour la poésie et pour le dépaysement avec ces clichés pittoresques

Belle nuit

Amicalement

Paule
J’aime la qualité d’écriture d’Arthur Rimbaud alors qu’il n’est encore qu’un enfant, il pose des mots simples
qui façonnent avec beauté le tableau poétique imagé qu’il nous présente , un peu à la manière d’un grand peintre qui par petites touches de successives de couleurs infuse sa toile qui va devenir un chef d’œuvre.

Sais-tu que sur Jupiter il s’abat une pluie continuelle de diamants ?.

Je suis marié avec le Lot une longue histoire d’amour !.

Bonne nuit
Amicalement
Maurice
MLCCACTP
 
Dernière édition:
#11
Un coin qui s'épouse
où la nature expose ses bijoux
mais si naturellement elle cause
en nous faisant retourner ses cailloux!
Comment dire pourquoi la cause?
elle trouve en nous les perles de ses racines!

Momo, tu sas combien j'aime ce coin
et la montagne noire et Cordes
aussi que mon mari m'a fait connaître
car c'était le district de son travail
avec ravissement!!
L'homme est fait pour être Paysan
mais la Vie a voulu deux ailes pour ville!

Bises, Poly
 

Vega46

Maître Poète
#14
Un coin qui s'épouse
où la nature expose ses bijoux
mais si naturellement elle cause
en nous faisant retourner ses cailloux!
Comment dire pourquoi la cause?
elle trouve en nous les perles de ses racines!

Momo, tu sas combien j'aime ce coin
et la montagne noire et Cordes
aussi que mon mari m'a fait connaître
car c'était le district de son travail
avec ravissement!!
L'homme est fait pour être Paysan
mais la Vie a voulu deux ailes pour ville!

Bises, Poly
Oui je sais Poly et tu parles de coins que j’adore aussi, combien de fois j’ai parcouru les petites ruelles de Cordes et vu le soleil se lever sur la montagne noire dans la région de Castres.

Et puis il y a "mon Lot" ma rivière, je suis un riverain Poly ma modeste maison natale était située à 20 mètres des rives.

Alors lorsque je suis sur ma barque je fais corps avec l’eau et les paysages magnifiques où plongent mes yeux je suis heureux loin des soucis qui inondent notre vie.

Mon amitié
Je t’embrasse bonne journée
Momo
MLCCACTP
 

Samsara*

Maître Poète
#16
J’aime la qualité d’écriture d’Arthur Rimbaud alors qu’il n’est encore qu’un enfant, il pose des mots simples
qui façonnent avec beauté le tableau poétique imagé qu’il nous présente , un peu à la manière d’un grand peintre qui par petites touches de successives de couleurs infuse sa toile qui va devenir un chef d’œuvre.

Sais-tu que sur Jupiter il s’abat une pluie continuelle de diamants ?.

Je suis marié avec le Lot une longue histoire d’amour !.

Bonne nuit
Amicalement
Maurice
MLCCACTP

Bonjour Maurice,

Je sais qu'Arthur Rimbaud, le Prodige de la Poésie, est un de tes Poètes préférés
Merci d'apporter toutes ces touches poétiques sur sa poésie, j'adore apprendre !
Et de nous dévoiler ta si jolie région

J'ignorais la pluie de diamants sur Jupiter, je croyais que cette particularité appartenait aux joailleries de la Place Vendôme *sourire*

Belle journée
Amicalement

Paule
 

LUZE

Maître Poète
#17
Je le remets dans sa forme de sonnet ...

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

TOUJOURS un bonheur à lire

bises ami Lotois , dans ton beau pays où vit aussi mon fils et sa petite famille
 

Vega46

Maître Poète
#18
Je le remets dans sa forme de sonnet ...

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

TOUJOURS un bonheur à lire

bises ami Lotois , dans ton beau pays où vit aussi mon fils et sa petite famille
Ah le Lot, figure toi que cette après-midi je suis passé où habite ton fils en vélo j’ai fait le circuit des deux vallées
Lot et Célé donc inévitablement je suis passé à Marcillac.
Merci gentille Luze pour cette remise en forme du sonnet, comme tu me l’as dit un jour il était doué ce petit Arthur !.
Je t’embrasse mon amitié
Momo
MLCCACTP