• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Par dessus le Vallon Lamartine décembre 2018

zuc

Administrator
Membre du personnel
#1
Par dessus
le Vallon Lamartine
,
Décembre2018

Après ce rude été d'une âpre sécheresse,
Et de plus dur labeur, toujours sur tes chemins,
Au jour delphinal, le cœur remplis d'ivresse,
Le vers azuréen que chantent les gamins,

Pâle un soleil d'hiver dépose un rayon jaune,
Un filet d'or cousus, au revers du gilet,
S'endort le bruissement sauvage de la faune,
Je cueille de bon goût un brin de serpolet,

Au prés d'un noir coteau que décembre patine,
Agrémentant au soir la soupe à l'horizon,
Sur la braise au foyer qu’attise le tison,
Par la sombre info, la fronde palatine*,

Je ne prend pas l'actu, pour racine latine,
La source de mes mots coule sans dureté,
Des paysages verts du Vallon Lamartine,
Hésitant au cliché rendre la pureté,

D'un monde rugissant des ciels de nectarines,
Le diesel de nos jours offre un parfum nacré,
D'un Noël au balcon où teinte des clarines,
Et la terre en fureur gronde en un bruit sacré.

Sur tes sentes courait une musique en tête,
Suivant Réggiani, chantant « ma liberté »
Et les droits châtaigniers regardaient d'un air bête,
Ces joyeux vagabonds criant là leur fierté,

Au nez de la forêt, devant le noble chêne,
Ministre de ces lieux, Jugeant le moucheron,
Et son ami sapé comme un migrant tchétchène,
La tronçonneuse tait son refrain bûcheron,

l'homme nous saluant alors nous discutâmes,
Surtout de champignons, du bois blanc* sans morille,
Et du réchauffement climatique et ses drames,
Bien plus inquiétant que la guerre civile,

Derrière le buisson, depuis l'an mil debout
Une chapelle encor', s'endort d'un air paisible,
A ses pieds mon auto, cet engin sans tabou,
Retour au décorum*, canapéen* nuisible.

*Palatine : espèce de singe, académie fondée par charlemagne, une princesse, une banque, une chapelle,
* Le bois blanc : Lieu dit où autrefois l'on trouvait beaucoup de morilles "tiré de ma réelle discussion avec le fermier"
*Décorum : Le décorum, dans la langue française, est « l'ensemble des règles qu'il convient d'observer pour tenir son rang dans une bonne société ». Il peut aussi correspondre à l'apparat officiel, à l'étiquette, au faste, voire, péjorativement, désigner un « luxe ostentatoire
*Canapéen : inventé de canapé pour désigner les habitants d'une société avachis

le Vallon Lamartine
vallon petit.jpg
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
une autre vue,
en cherchant bien ont peu y voir ma voiture, la chapelle, et le bucheron qui travaille,
mais ne sachant pas que j'allais composer ce poème, je n'est pas fait de gros plan sur eux,
vallon et buches1.jpg
 

Amaé

Maître Poète
#3
Ça doit être byzance d'avoir une telle vue.
Un très beau poème. Un j'aime en plus pour le vocabulaire recherché.

Merci
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#4
Ça doit être byzance d'avoir une telle vue.
Un très beau poème. Un j'aime en plus pour le vocabulaire recherché.

Merci
Merci Amaé,

Byzance je ne sais pas je n'y suis jamais allé,
contant que quelqu'un relève mon effort de vocabulaire,
mais je crois que tu es ma seule lectrice de ce texte,
comme je le soulignais hier sur un autre post d'un membre qui se voyait victime de désertion de ces pages
il semble qu'il y ai une pénurie de commentaire généralisé
les créa poètes ont la tête ailleurs ¨"Noël ou gilet jaune " je ne sais pas
 

thesmile

Maître Poète
#5
"Et du réchauffement climatique et ses drames,
Bien plus inquiétant que la guerre civile"
"Retour au décorum*, canapéen* nuisible."
Je salue ton néologisme "canapéen" est très bien trouvé, cela me fait penser à Wall-E
Merci de ce partage imagé, ta vallée est bien belle! Savoures-en bien la splendide vue! :)
Te souhaitant une belle journée :)
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#8
"Et du réchauffement climatique et ses drames,
Bien plus inquiétant que la guerre civile"
"Retour au décorum*, canapéen* nuisible."
Je salue ton néologisme "canapéen" est très bien trouvé, cela me fait penser à Wall-E
Merci de ce partage imagé, ta vallée est bien belle! Savoures-en bien la splendide vue! :)
Te souhaitant une belle journée :)
Merci Thesmile,

oui canapéen répondait à azuréen de mon premier quatrain,
en fait là j'etais en balade du reste ma première idée du titre était balade au Vallon Lamartine mais ce texte survolant et contrastant avec l'actualité
j'ai optais pour par dessus le vallon,

en fait j'habite juste derrière les collines en fond sur la 2ème photo mais hélas de chez moi je n'ai pas une vue si dégagée "snif"
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#9
J'ai lu et moi je pense qu'il faut avoir peur des deux : la guerre civîle dans l'immédiat et le réchauffement climatique pour les générations futures
Ton texte est bien écrit
Amicalement
Gaby
Merci Gaby,

toute guerre est à craindre certes mais l'agitation civile le tumultes des hommes passent mais arriverons nous à inverser la tendance à sauver la planète
 

thesmile

Maître Poète
#11
Merci Thesmile,

oui canapéen répondait à azuréen de mon premier quatrain,
en fait là j'etais en balade du reste ma première idée du titre était balade au Vallon Lamartine mais ce texte survolant et contrastant avec l'actualité
j'ai optais pour par dessus le vallon,

en fait j'habite juste derrière les collines en fond sur la 2ème photo mais hélas de chez moi je n'ai pas une vue si dégagée "snif"
:) Une vue moins dégagée de ton chez toi mais de si beaux clichés lors de tes balades, c'est superbe parce que les photos te rappellent ce magnifique cadre et tu sais en profiter et les savourer! :) Puis tu es au pied des collines, ça tu dois le voir de ta fenêtre et c'est une grande joie j'imagine!
Ton option de titre est parfaite, vraiment, et quelle belle inspiration! :)
Encore merci de ce partage de ton petit coin qui respire le bon air!
Belle soirée Zuc
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#12
Pas sur si les mentalités ne changent pas
c'est pourquoi aussi terrible soit elle une guerres ou une révolution serait un frein, un changement de cap ,un coup d'arrêt à notre croissance folle,
reconstruire le monde sur de nouvelles bases, c'est un peu affreux de dire ça, mais hélas c'est la seule solution qu'ont toujours trouvée les hommes pour sortir d'une crise majeur
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#13
:) Une vue moins dégagée de ton chez toi mais de si beaux clichés lors de tes balades, c'est superbe parce que les photos te rappellent ce magnifique cadre et tu sais en profiter et les savourer! :) Puis tu es au pied des collines, ça tu dois le voir de ta fenêtre et c'est une grande joie j'imagine!
Ton option de titre est parfaite, vraiment, et quelle belle inspiration! :)
Encore merci de ce partage de ton petit coin qui respire le bon air!
Belle soirée Zuc
re-merci avec un temps de retard,

"re-snif" car je n'ai pas de vue dégagée j'habite au cœur du village entouré de maisons et en bordure d'une route fréquentée :confused:
mais il est vrai que dès que je sors et que je me promène dans la plaine ou la colline le panorama est encore plus grandiose que de l'autre côté il offre une vue sur presque tout l'arc alpin, il va d'ouest en est, des monts du Vivarais de l'autre côté du Rhône, sur les colline et le plateau de Chambaran, le Vercors, Belledonne, la Chartreuse jusqu'au nord est sur la Dent du Chat et la Savoie
effectivement je pense que c'est un beau pays et que j'ai de la chance de profiter de ces paysages mais hélas ici comme ailleurs l'urbanisation sauvage et galopante envie de plus en plus ma campagne
voir pour la photo mon autre poème "la colline mise à nue" (p'tite pub au passage) je fais ma promo;)