• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

papa...

#1
papa, abba...
je sais bien que tout nous sépare,
mais j'aurais aimé,
trouvé dans ton regard,
un peu de soutient,
un peu de fierté,
un peu de courage,
du courage, juste assez pour comprendre que non je n'était pas bien, pas immortel...
que un coup en enchainant un autre me prennai petit a petit ma vie,
que tu es le courage de te dire STOP SA SUFFIT j'en peut plus de voir ma fille souffrir...
mais tu n'as pas eu le courage de comprendre que j'étais au bord du suicide...
Tu ne voyais pas... du moins tu ne voulais pas voir que j'en étais arrivé là...
et moi pendant tout se temps, je souffrais, j'endurais... je... survivais...
Toi on dirais que tu n'entendais pas, mes cries, ma voie, mes pleures et encore moins mes supplications non
a tous sa tu étais sourd.
Tu ne sentais pas que quelque chose n'allait pas, que quelque chose ne passait pas et que je ne parlais pas...
Toi tu étais en béton armé, en fer forgé tu m'as appris a être comme toi:
être quelqu'un de malheureux, de constament stressé, de miné par la guerre... de mort de l'intérieure...
Tu ne voyais pas, ne pensais pas, n'entendais pas et aussi et surtout ne ressentais RIEN!
Maintenant tu es juste absent, pas là car tu n'as jamais été là et tu ne sera jamais là car tu ma abandonné,
tu es partis sans te retourné, sans même pensé a moi tu t'en ai allé pour ne pas revenir dans mon coeur...
car malgré tout se que tu m'as fait tu es mon abba...
mais dans mon coeur il ne reste qu'une image, une image qui menace de me brisé a nouveau et de de détruire ce que j'ai mis 8 ans a reconstruire...


Aliya