Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète, suite.

#1
Le Pépère était toujours dans la cabane à Bibou avec Lolo et Grisou.
Le poète observa un moment ce chat noir qu'il retrouvait constamment derrière lui comme si celui-ci l'espionnait.
Il décida de retourner à la cabane.
- Allez, oui, c'est ça va sur Amazon commander un briquet, nous n'en voulons plus nous autres de tes silex.
Je me demande quand même où est Fripouillet. Peut-être qu'il a vu maman fée et ne là ne connaissant pas, peut-être en a-t-il eue peur. Oui, tout le monde n'a pas la témérité de Pépère où ne combat un lion ou une panthère à pattes nues.
- Alors Pépère que faisons nous ?
- Oui, nous n'allons plus chercher Saturne et Un-œil ?
- Si, Lolo, nous allons y aller. Regarde ma gentille maman, fée Chouânne, m'a déposé mon hélicoptère en face.
Je pense que Turbo et Fripouille doivent déjà être arrivés à Sancoins avec ma petite auto.
Je voudrais bien savoir où est Fripouillet pour lui donner de nouveaux ordres. Il ne répond plus à mes messages c'est bizarre. Et si divine était venue par ici pour le rattraper d'une patte ferme et qu'il ait été grondé, ne sait-on jamais.
Justement, le petit était avec sa mère qui venait d'écouter son histoire de sauvetage.
- Hé bien, c'est sûr maintenant, tu es bien comme ton père, tu as le même don pour raconter des histoires incroyable. Que vas-tu faire, vas-tu enfin renter, nos maîtres se demandaient où tu étais.
- Oui, je pourrais allez manger, j'ai un peu faim moi tout seul.
- Je ne pense pas que cela serait raisonnable de manger, tu as vu ton ventre.
Regarde dans la rue, nos maîtres s'en vont, hé bien, tu n'as plus qu'à attendre devant la porte avec moi.
- Non, je veux aller voir mon papa.
- Pourquoi faire, pour combattre une baleine aux ailes en titane ou un requin à cornes métalliques, chat chat chat.
- Non, pas du tout, j'ai une mission à finir. Oui, je dois lui faire mon rapport. Je reviendrai très vite, s'il te plaît ma maman que j'aime.
- Bon, c'est d'accord, mais ne mange pas surtout, tu risque l'indigestion.
- Oui, maman, je te le promets, j'y vais.
Le petit Fripouillet était maintenant content de retrouver Pépère.
- Bon, dépêchons-nous, nous seul, Pépère doit se demander où je suis. Il doit déjà être arrivé à Sancoins.
Nous avons des messages moi seul, vite regardons. Tiens, Lolo qui m'écrit sur le téléphone de Pépère. Mince mon papa était malade. Quoi sa maman fée l'a ramené vers la cabane. Zut, je vais devoir trouver une excuse moi tout seul, qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire. Fripouillet, réfléchis, et vite, tu arrives vers le terrain.
Pépère finissait sa phrase quand apparut Fripouillet devant la cabane.
- Je suis là Pépère, j'ai dû m'enfuir à cause du soûlard. Il voulait m'attraper pour me mettre dans la cage. Il m'a donné des croquettes qui ont fait grossir mon ventre. Ensuite il m'a parlé de tatouage de vaccin et de puce.
- Hé bien, tu l'as échappé belle.
- Oui, Grisou, tu as raison, tu te rends compte.
- Hé bien, je comprends ce qu'il voulait faire c'est que tu deviennes une balise GPS. Tout comme moi tu aurais fini par capter tout et n'importe quoi. Tu te serrais retrouvé comme moi tout à l'heure qui aie eu des malaises.
- Ha bon, qu'est-ce que c'est que cette histoire ?
- C'est simple, mon copain pour mes malaises. C'est que des molécules d'intelligence du poulet étaient en train de parasiter la puce de mon cerveau. Mais celle-ci est de mon invention et je ne crains pas d'être un espion aux soldes d'un soûlard.
- C'est dur à comprendre ton histoire.
- Pas du tout Grisou, tu ne regardes jamais BFMCHAT, ils vaccinent les gens et leur mettent des puces 5G dans le corps. Le numéro de la puce est tatoué sur la nuque pour être identifié par les balises NFC.
-Donc, tu as cette puce, Pépère ?
- Moi, c'est différent Lolo, c'est une de mon invention.
- Comment une puce peut faire ça ? Explique moi copain ça m'intéresse.
- Oui, comme Fripouillet, moi aussi, je me le demande, pas toi, Grisou ?
- Hé bien, si comme vous, je me le demande, chat chat chat.
- hé bien encore une fois à cause de mon génie, mes copains, oui, vous avez bien entendu.
- Ha bon, raconte-nous ça, Pépère.
- Voilà, Fripouillet, en mille neuf quatre-vingt-trois, je travaillais dans un laboratoire à Pékin. Je mettais au point des nouvelles boîtes noires pour jets privés. Je ne peux pas en dire plus top secret défense des États-Unis et des Émirats Arabes. J'ai eu vent qu'Amstrong, ex Trompettiste, cosmonaute et cycliste était un fana d'aviation et que son grand regret était de n'avoir jamais pu avoir devant lui le célèbre avion d'Antoine de st-Exupéry. Appareil que je retrouvais en deux mille trois d'ailleurs, c'est une autre histoire. Je pense un jour si je peux me chatlauréanner lui ramener cet appareil, voilà mes copains.
- Quel rapport avec ton invention, la puce électronique et tes recherches ?
- Ha oui excusez moi.
Donc, pendant mes travaux, j'ai eu la visite de mon ami Armstrong.
Il me dit Pépère vous notre génie national et international. Inventeur de la trompette qui joue toute seule, de la fusée qui monte en haut et du vélo qui descend en bas, avez vous une idée afin qu'à l'avenir tout avion disparu soit retrouvé. Pas de problème que je lui dis.
Et j'ai inventé une puce électronique minuscule et indétectable pour équiper tous les appareils du monde. Et bien quand j'ai écrasé le vol quatre-vingt-treize, c'est justement cette puce électronique qui a finie dans mon cerveau. Voyez Pépère encore victime de son succès.
IMG_20210113_110829.jpg IMG_20210113_110751.jpg D32VCJ24JA2RSDYDEGMLC2LORI.jpg téléchargement (1).jpeg téléchargement.jpeg
 
#2
Le Pépère était toujours dans la cabane à Bibou avec Lolo et Grisou.
Le poète observa un moment ce chat noir qu'il retrouvait constamment derrière lui comme si celui-ci l'espionnait.
Il décida de retourner à la cabane.
- Allez, oui, c'est ça va sur Amazon commander un briquet, nous n'en voulons plus nous autres de tes silex.
Je me demande quand même où est Fripouillet. Peut-être qu'il a vu maman fée et ne là ne connaissant pas, peut-être en a-t-il eue peur. Oui, tout le monde n'a pas la témérité de Pépère où ne combat un lion ou une panthère à pattes nues.
- Alors Pépère que faisons nous ?
- Oui, nous n'allons plus chercher Saturne et Un-œil ?
- Si, Lolo, nous allons y aller. Regarde ma gentille maman, fée Chouânne, m'a déposé mon hélicoptère en face.
Je pense que Turbo et Fripouille doivent déjà être arrivés à Sancoins avec ma petite auto.
Je voudrais bien savoir où est Fripouillet pour lui donner de nouveaux ordres. Il ne répond plus à mes messages c'est bizarre. Et si divine était venue par ici pour le rattraper d'une patte ferme et qu'il ait été grondé, ne sait-on jamais.
Justement, le petit était avec sa mère qui venait d'écouter son histoire de sauvetage.
- Hé bien, c'est sûr maintenant, tu es bien comme ton père, tu as le même don pour raconter des histoires incroyable. Que vas-tu faire, vas-tu enfin renter, nos maîtres se demandaient où tu étais.
- Oui, je pourrais allez manger, j'ai un peu faim moi tout seul.
- Je ne pense pas que cela serait raisonnable de manger, tu as vu ton ventre.
Regarde dans la rue, nos maîtres s'en vont, hé bien, tu n'as plus qu'à attendre devant la porte avec moi.
- Non, je veux aller voir mon papa.
- Pourquoi faire, pour combattre une baleine aux ailes en titane ou un requin à cornes métalliques, chat chat chat.
- Non, pas du tout, j'ai une mission à finir. Oui, je dois lui faire mon rapport. Je reviendrai très vite, s'il te plaît ma maman que j'aime.
- Bon, c'est d'accord, mais ne mange pas surtout, tu risque l'indigestion.
- Oui, maman, je te le promets, j'y vais.
Le petit Fripouillet était maintenant content de retrouver Pépère.
- Bon, dépêchons-nous, nous seul, Pépère doit se demander où je suis. Il doit déjà être arrivé à Sancoins.
Nous avons des messages moi seul, vite regardons. Tiens, Lolo qui m'écrit sur le téléphone de Pépère. Mince mon papa était malade. Quoi sa maman fée l'a ramené vers la cabane. Zut, je vais devoir trouver une excuse moi tout seul, qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire. Fripouillet, réfléchis, et vite, tu arrives vers le terrain.
Pépère finissait sa phrase quand apparut Fripouillet devant la cabane.
- Je suis là Pépère, j'ai dû m'enfuir à cause du soûlard. Il voulait m'attraper pour me mettre dans la cage. Il m'a donné des croquettes qui ont fait grossir mon ventre. Ensuite il m'a parlé de tatouage de vaccin et de puce.
- Hé bien, tu l'as échappé belle.
- Oui, Grisou, tu as raison, tu te rends compte.
- Hé bien, je comprends ce qu'il voulait faire c'est que tu deviennes une balise GPS. Tout comme moi tu aurais fini par capter tout et n'importe quoi. Tu te serrais retrouvé comme moi tout à l'heure qui aie eu des malaises.
- Ha bon, qu'est-ce que c'est que cette histoire ?
- C'est simple, mon copain pour mes malaises. C'est que des molécules d'intelligence du poulet étaient en train de parasiter la puce de mon cerveau. Mais celle-ci est de mon invention et je ne crains pas d'être un espion aux soldes d'un soûlard.
- C'est dur à comprendre ton histoire.
- Pas du tout Grisou, tu ne regardes jamais BFMCHAT, ils vaccinent les gens et leur mettent des puces 5G dans le corps. Le numéro de la puce est tatoué sur la nuque pour être identifié par les balises NFC.
-Donc, tu as cette puce, Pépère ?
- Moi, c'est différent Lolo, c'est une de mon invention.
- Comment une puce peut faire ça ? Explique moi copain ça m'intéresse.
- Oui, comme Fripouillet, moi aussi, je me le demande, pas toi, Grisou ?
- Hé bien, si comme vous, je me le demande, chat chat chat.
- hé bien encore une fois à cause de mon génie, mes copains, oui, vous avez bien entendu.
- Ha bon, raconte-nous ça, Pépère.
- Voilà, Fripouillet, en mille neuf quatre-vingt-trois, je travaillais dans un laboratoire à Pékin. Je mettais au point des nouvelles boîtes noires pour jets privés. Je ne peux pas en dire plus top secret défense des États-Unis et des Émirats Arabes. J'ai eu vent qu'Amstrong, ex Trompettiste, cosmonaute et cycliste était un fana d'aviation et que son grand regret était de n'avoir jamais pu avoir devant lui le célèbre avion d'Antoine de st-Exupéry. Appareil que je retrouvais en deux mille trois d'ailleurs, c'est une autre histoire. Je pense un jour si je peux me chatlauréanner lui ramener cet appareil, voilà mes copains.
- Quel rapport avec ton invention, la puce électronique et tes recherches ?
- Ha oui excusez moi.
Donc, pendant mes travaux, j'ai eu la visite de mon ami Armstrong.
Il me dit Pépère vous notre génie national et international. Inventeur de la trompette qui joue toute seule, de la fusée qui monte en haut et du vélo qui descend en bas, avez vous une idée afin qu'à l'avenir tout avion disparu soit retrouvé. Pas de problème que je lui dis.
Et j'ai inventé une puce électronique minuscule et indétectable pour équiper tous les appareils du monde. Et bien quand j'ai écrasé le vol quatre-vingt-treize, c'est justement cette puce électronique qui a finie dans mon cerveau. Voyez Pépère encore victime de son succès.
Afficher la pièce jointe 32346 Afficher la pièce jointe 32347 Afficher la pièce jointe 32348 Afficher la pièce jointe 32349 Afficher la pièce jointe 32350
Merci Daniel pour ce nouvel épisode
Vivement demain pour la suite
Amicalement
Gaby