• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète suite

#1
Dans sa cabane, Cookie était excédée par Lolo qui semblait raconter n'importe quoi. Il se mit à danser pour narguer Cookie.
Grisou et Toutblanc n'en revenaient pas de l'assurance de Lolo qui se pavanait devant eux en faisant le beau. Il s'amusait à faire des cabrioles et regardait Cookie.
- Tu l'as mangé le haricot coco, coco, tu l'as mangé, tu as le fil de haricots dans les dents, tu es un blaireau coco, coco t'es un blaireau.
- Hiii qu'est ce que tu dis, hiii tu as pris de la drogue où quoi hiii, sa fracture de la cervelle s'est aggravée, hiii.
Lolo s'arrêta de danser et répondit avec assurance.
- Mais non Cookie, je ne me moque pas de toi. Je suis tellement heu que Pépère soit toujours avec nous autres. Ce que je chante est une chanson et je l'ai déjà écouté sur le chatmsung à Pépère, c'est un chanteur qui avait ton nom, Cookie Dealer, chat chat chat le titre du morceau, c'est, tu l'as mangé le haricot.
- Hiii tu ne vas pas bien, il écoute n'importe quoi le Pépère.
Lolo laissant Cookie se calmer toute seule en attendant regardait les informations sur son téléphone et il consultait le site où le Pépère et le poète publiait leurs poèmes respectifs. Il se mit à rire , chat chat chat, puis prit un air plus grave.
- Hiii qu'est ce qu'il t'arrive hiii tu as envie caca comme Pépère hiii va t'en bandit hiii pirate hiii.
- Hii calme toi Cookie, il est heureux, c'est tout.
- Mais qui est ce fameux Pépère ?
- Hé bien, Grisou, c'est l'un des chats agents secrets le plus connu sur terre.
- Non Cookie ce n'est pas ça, je n'ai pas envie de caca, Lucie a raison, je suis heureux, c'est tout.
Écoutez ça mes amis, j'ai consulté les poèmes à Pépère et ils ont un franc succès. Qu'est-ce que je vois sur le Facebook du soûlard un poème sur la Bretagne. Je regarde après les informations et comme par hasard une matière polluante à été déversée sur une usine. J'en conclus que le Roumain dégrossi à la vodka polonaise a été dans cette région. En plus, on a l'impression qu'il était bourré quand il l'a écrit. Vous voulez que je vous dise c'est évident il y a été pour son trafique de ses saloperies chimiques et il a dû y aller en avion et comme dans le Cher avec l'ogive, il a fait le petit poucet.
- Hiii tu raconte que des bêtises, hiii tu n'en sais rien hiii brigand hiii.
La pauvre jument ne savait plus que faire devant Lolo qui n'arrêtait pas comme le Pépère d'en faire des tonnes.
- Hé bien, Lolo, je ne t'avais jamais vu comme ça.
- Hé bien, moi, je ne sais pas Toutblanc, mais Lolo semble faire le beau.
- Hé bien, oui, Grisou et si tu veux devenir une star comme moi, sois clean. Brosse toi pour avoir un superbe poil et nettoie tes pattes chaque heure. Tu seras comme moi hyper nickel. N'oublie pas, Grisou, que des centaines de minettes me regardent sur ma chaîne Chalolo-tube alors je fais le beau au maximum.
Cookie le regardait faire et elle le trouvait ridicule plus qu'autre chose.
- Hé chat drogué, tu as fini hiii tu es ridicule hiii va ailleurs faire ton show espèce de Pépère bis hiiii.
Lolo répondit en chantant devant elle.
- Tu l'as mangé le haricot coco, cookie, tu fais pipi et ce n'est pas beau, chat chat chat, chat chat où t'es où tu as mis ton chat chat.
- Va t'en chat sous morphine hiii drogué hiii vilain pas beau hiii.
Lolo continuait de plus belle à crâner, les chevilles comme des melons.
Le général Picolle était toujours à l'épicerie et la pauvre commerçante devant son poème s'était trouvée mal.
Il appela le président à Sancoins.
- Allô, ici Picolle, mon maréchal Bleu, j'ai besoin de vos compétences en soin.
Le président qui était toujours le long du canal, se demandait bien ce que lui voulait le général. En plus de ça, il se demandait bien où il était et qui était blessé.
- Mais que se passe-t-il, qui est blessé ?
- La vilaine de l'épicerie à Mornay, elle a fait un malaise.
- Mais que faites vous là-bas ?
- Hé bien, si Pépère n'est plus là, je n'ai plus rien à faire ici, puisque l'histoire s'arrête.
- Mais pas du tout, l'histoire continue, la fée Chouânne lui a redonné vie. Vous ne lisez pas l'histoire ?
- Je lis, Soldat magazine et Rêve d'obus se sont mes lectures. Mais qu'est-ce que je fais pour la vilaine. Sauriez-vous lui faire du bouche à bouche ?
- Mais de qui parlez vous, du laideron avec les cheveux brûlés ?
- Oui, elle est évanouie devant moi.
- Mais comment se fait-il qu'elle se soit évanouie, se serait-elle vu dans un miroir.
- Non, mon maréchal, je viens de lui déclarer ma flamme. Du coup, elle s'est trouvée mal. Oui, c'est l'émotion, cette femme est folle de moi assurément. Savez-vous qu'elle lit aussi Rêve d'obus.
Alors, pouvez-vous venir lui faire du bouche à bouche.
- Écoutez, j'ai des symptômes qui peuvent laisser penser que j'aurais le cacao minus, cela ne serait pas raisonnable. Jeter lui un seau d'eau sur le visage, elle reviendra à elle.
Le président venait de l'échapper belle de retourner à Mornay.
Le général prit un seau mis de l'eau dedans et le jeta au visage de la femme qui revint à elle.
Elle se leva d'un bon, furax, et le général Picolle se fit mettre à la porte sans ménagement.
- Sortez d'ici malappris, vous allez voir si je vais boire de l'eau croupie avec vous espèce de brute épaisse.
Le général sortit avec précipitation et s'en fit sa propre opinion.
- Cette femme est folle de moi, c'est évident. La fierté lui interdit de m'avouer que son évanouissement est une déclaration d'amour.
Dans sa soucoupe, Pépère regardait toujours son album mes amours ou des centaines de photos de viandes différentes y étaient répertoriées.
Parmi un, des albums de René apparut sous les yeux de pécheur qui les regardait une photo de Pépère avec sa collerette.
- Toc toc toc, mais qu'est-ce que tu as autour du cou toc toc toc.
- Une parabolaPépère, pourquoi, d'ailleurs que fait cette photo ici.
- Toc toc toc, mais comment t'est venu l'idée de mettre cette chose, toc toc toc.
- Fle fle fle, mais qu'est-ce que c'est que la parabolapépère ?
- Je vais vous l'expliquer mes amis. C'était en Grèce sous Jules César pour retransmettre les résultats d'une discipline qui faisait fureur à cette époque là-bas.
- Toc toc toc, c'était pour les satellites grecs, toc toc toc.
- Fle fle fle, oui pour diffuser un documentaire sur les petites pattes, fle fle fle.
- Pas du tout Coin-coin, laisse moi t'expliquer.
Donc cette année-là en l'an cent avant la naissance de l'imposteur, Engie était en grève depuis quelques mois et un tournoi devait avoir lieu.
Les grecs étaient furax ils avaient déjà raté le tour de France Roland Garros et la coupe du monde de football. Le peuple était sur le point de se soulever et j'ai été voir Mr Engie pour savoir le problème. En fait c'est que les Grecs refusant la concurrence Mr Engie ne pouvait pas acheter des poteaux électriques faits à partir de fleurs séchées et broyées mélangées avec de l'écorce de chanvre additionnée de colle super glu 3. Il était donc obligé d'acheter ses poteaux aux Grecs et ces derniers se plaignaient de leurs factures qu'ils ne pouvaient d'ailleurs ne payer qu'avec PayPal. Le fameux tournoi arrivant impossible de retransmettre la compétition dans le monde entier, j'ai donc inventé la parabolapépère pour que le monde entier voit cet open. Des hérissons qui faisaient du saut à la perche. Voilà l'histoire qu'elle est vraie réelle, pas fausse de la parabolapépère.

Screenshot_20200916_165135.jpg Screenshot_20200916_165122.jpg Screenshot_20200916_165047.jpg Screenshot_20200916_164744.jpg Screenshot_20200916_164713.jpg FB_IMG_1600267218270.jpg
 
#2
Dans sa cabane, Cookie était excédée par Lolo qui semblait raconter n'importe quoi. Il se mit à danser pour narguer Cookie.
Grisou et Toutblanc n'en revenaient pas de l'assurance de Lolo qui se pavanait devant eux en faisant le beau. Il s'amusait à faire des cabrioles et regardait Cookie.
- Tu l'as mangé le haricot coco, coco, tu l'as mangé, tu as le fil de haricots dans les dents, tu es un blaireau coco, coco t'es un blaireau.
- Hiii qu'est ce que tu dis, hiii tu as pris de la drogue où quoi hiii, sa fracture de la cervelle s'est aggravée, hiii.
Lolo s'arrêta de danser et répondit avec assurance.
- Mais non Cookie, je ne me moque pas de toi. Je suis tellement heu que Pépère soit toujours avec nous autres. Ce que je chante est une chanson et je l'ai déjà écouté sur le chatmsung à Pépère, c'est un chanteur qui avait ton nom, Cookie Dealer, chat chat chat le titre du morceau, c'est, tu l'as mangé le haricot.
- Hiii tu ne vas pas bien, il écoute n'importe quoi le Pépère.
Lolo laissant Cookie se calmer toute seule en attendant regardait les informations sur son téléphone et il consultait le site où le Pépère et le poète publiait leurs poèmes respectifs. Il se mit à rire , chat chat chat, puis prit un air plus grave.
- Hiii qu'est ce qu'il t'arrive hiii tu as envie caca comme Pépère hiii va t'en bandit hiii pirate hiii.
- Hii calme toi Cookie, il est heureux, c'est tout.
- Mais qui est ce fameux Pépère ?
- Hé bien, Grisou, c'est l'un des chats agents secrets le plus connu sur terre.
- Non Cookie ce n'est pas ça, je n'ai pas envie de caca, Lucie a raison, je suis heureux, c'est tout.
Écoutez ça mes amis, j'ai consulté les poèmes à Pépère et ils ont un franc succès. Qu'est-ce que je vois sur le Facebook du soûlard un poème sur la Bretagne. Je regarde après les informations et comme par hasard une matière polluante à été déversée sur une usine. J'en conclus que le Roumain dégrossi à la vodka polonaise a été dans cette région. En plus, on a l'impression qu'il était bourré quand il l'a écrit. Vous voulez que je vous dise c'est évident il y a été pour son trafique de ses saloperies chimiques et il a dû y aller en avion et comme dans le Cher avec l'ogive, il a fait le petit poucet.
- Hiii tu raconte que des bêtises, hiii tu n'en sais rien hiii brigand hiii.
La pauvre jument ne savait plus que faire devant Lolo qui n'arrêtait pas comme le Pépère d'en faire des tonnes.
- Hé bien, Lolo, je ne t'avais jamais vu comme ça.
- Hé bien, moi, je ne sais pas Toutblanc, mais Lolo semble faire le beau.
- Hé bien, oui, Grisou et si tu veux devenir une star comme moi, sois clean. Brosse toi pour avoir un superbe poil et nettoie tes pattes chaque heure. Tu seras comme moi hyper nickel. N'oublie pas, Grisou, que des centaines de minettes me regardent sur ma chaîne Chalolo-tube alors je fais le beau au maximum.
Cookie le regardait faire et elle le trouvait ridicule plus qu'autre chose.
- Hé chat drogué, tu as fini hiii tu es ridicule hiii va ailleurs faire ton show espèce de Pépère bis hiiii.
Lolo répondit en chantant devant elle.
- Tu l'as mangé le haricot coco, cookie, tu fais pipi et ce n'est pas beau, chat chat chat, chat chat où t'es où tu as mis ton chat chat.
- Va t'en chat sous morphine hiii drogué hiii vilain pas beau hiii.
Lolo continuait de plus belle à crâner, les chevilles comme des melons.
Le général Picolle était toujours à l'épicerie et la pauvre commerçante devant son poème s'était trouvée mal.
Il appela le président à Sancoins.
- Allô, ici Picolle, mon maréchal Bleu, j'ai besoin de vos compétences en soin.
Le président qui était toujours le long du canal, se demandait bien ce que lui voulait le général. En plus de ça, il se demandait bien où il était et qui était blessé.
- Mais que se passe-t-il, qui est blessé ?
- La vilaine de l'épicerie à Mornay, elle a fait un malaise.
- Mais que faites vous là-bas ?
- Hé bien, si Pépère n'est plus là, je n'ai plus rien à faire ici, puisque l'histoire s'arrête.
- Mais pas du tout, l'histoire continue, la fée Chouânne lui a redonné vie. Vous ne lisez pas l'histoire ?
- Je lis, Soldat magazine et Rêve d'obus se sont mes lectures. Mais qu'est-ce que je fais pour la vilaine. Sauriez-vous lui faire du bouche à bouche ?
- Mais de qui parlez vous, du laideron avec les cheveux brûlés ?
- Oui, elle est évanouie devant moi.
- Mais comment se fait-il qu'elle se soit évanouie, se serait-elle vu dans un miroir.
- Non, mon maréchal, je viens de lui déclarer ma flamme. Du coup, elle s'est trouvée mal. Oui, c'est l'émotion, cette femme est folle de moi assurément. Savez-vous qu'elle lit aussi Rêve d'obus.
Alors, pouvez-vous venir lui faire du bouche à bouche.
- Écoutez, j'ai des symptômes qui peuvent laisser penser que j'aurais le cacao minus, cela ne serait pas raisonnable. Jeter lui un seau d'eau sur le visage, elle reviendra à elle.
Le président venait de l'échapper belle de retourner à Mornay.
Le général prit un seau mis de l'eau dedans et le jeta au visage de la femme qui revint à elle.
Elle se leva d'un bon, furax, et le général Picolle se fit mettre à la porte sans ménagement.
- Sortez d'ici malappris, vous allez voir si je vais boire de l'eau croupie avec vous espèce de brute épaisse.
Le général sortit avec précipitation et s'en fit sa propre opinion.
- Cette femme est folle de moi, c'est évident. La fierté lui interdit de m'avouer que son évanouissement est une déclaration d'amour.
Dans sa soucoupe, Pépère regardait toujours son album mes amours ou des centaines de photos de viandes différentes y étaient répertoriées.
Parmi un, des albums de René apparut sous les yeux de pécheur qui les regardait une photo de Pépère avec sa collerette.
- Toc toc toc, mais qu'est-ce que tu as autour du cou toc toc toc.
- Une parabolaPépère, pourquoi, d'ailleurs que fait cette photo ici.
- Toc toc toc, mais comment t'est venu l'idée de mettre cette chose, toc toc toc.
- Fle fle fle, mais qu'est-ce que c'est que la parabolapépère ?
- Je vais vous l'expliquer mes amis. C'était en Grèce sous Jules César pour retransmettre les résultats d'une discipline qui faisait fureur à cette époque là-bas.
- Toc toc toc, c'était pour les satellites grecs, toc toc toc.
- Fle fle fle, oui pour diffuser un documentaire sur les petites pattes, fle fle fle.
- Pas du tout Coin-coin, laisse moi t'expliquer.
Donc cette année-là en l'an cent avant la naissance de l'imposteur, Engie était en grève depuis quelques mois et un tournoi devait avoir lieu.
Les grecs étaient furax ils avaient déjà raté le tour de France Roland Garros et la coupe du monde de football. Le peuple était sur le point de se soulever et j'ai été voir Mr Engie pour savoir le problème. En fait c'est que les Grecs refusant la concurrence Mr Engie ne pouvait pas acheter des poteaux électriques faits à partir de fleurs séchées et broyées mélangées avec de l'écorce de chanvre additionnée de colle super glu 3. Il était donc obligé d'acheter ses poteaux aux Grecs et ces derniers se plaignaient de leurs factures qu'ils ne pouvaient d'ailleurs ne payer qu'avec PayPal. Le fameux tournoi arrivant impossible de retransmettre la compétition dans le monde entier, j'ai donc inventé la parabolapépère pour que le monde entier voit cet open. Des hérissons qui faisaient du saut à la perche. Voilà l'histoire qu'elle est vraie réelle, pas fausse de la parabolapépère.

Afficher la pièce jointe 30846 Afficher la pièce jointe 30847 Afficher la pièce jointe 30848 Afficher la pièce jointe 30849 Afficher la pièce jointe 30850 Afficher la pièce jointe 30851
Comme d'habitude plein de rebondissements
Merci Daniel
Amicalement
Gaby
 

thesmile

Maître Poète
#4
:) Merci pour l'histoire qui continue Daniel, belles photos à l'appui, la collerette me rappelle des souvenirs, j'ai la même à la maison ;)
Et nous avons une "Cookie" dans la famille, du coup ça rend le personnage plus familier à mes yeux :)
Quelle belle petite troupe nous avons là! :)
Belle journée, mes amitiés!
 
#5
:) Merci pour l'histoire qui continue Daniel, belles photos à l'appui, la collerette me rappelle des souvenirs, j'ai la même à la maison ;)
Et nous avons une "Cookie" dans la famille, du coup ça rend le personnage plus familier à mes yeux :)
Quelle belle petite troupe nous avons là! :)
Belle journée, mes amitiés!
Oui, Pépère, passe à la postérité avec cette histoire qui est loin d'être finie, après plus de mille histoires, il en a des choses à dire ce sacré Pépère.
Screenshot_20200916_165047.jpg