• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite.

#1
Sur la route de Grossouvre pendant ce temps-là, knarf, était toujours avec François.
Il était arrivé à prévenir un ami après sa rencontre avec la sœur. Il avait emprunté le téléphone à François et avait appelé un ami qui était dans la région. Celui-ci lui promit de venir le récupérer.
- Hé bien, François vous êtes la providence en personne. Mon ami habite non loin de Sancoins et devrait être là très rapidement. Nous devrions l'écouter de loin.
- Ha bon et pourquoi nous devrions l'écouter de loin ?
C'est vrai quoi je ne suis pas fou. On m'a enfermé chez les dingues avec de fausses preuves.
- Oui, nous allons l'écouter de loin, car il a toujours une voiture avec un échappement un peu spécial. Il est préparateur de course et c'est lui qui était arrivé à me faire avoir un prix sur ma Ferrari. Bon, j'ai compris votre explication à présent et je vous crois. Le roi Momo ne paie rien pour attendre pour que je lui roule sur la queue. Vous avez eu très bien fait de revenir vers moi pour m'expliquer les choses. Mais dites moi, François, pourquoi vous a-t-on enfermé chez les dingues.
- Ha, c'est drôle ça une voiture de sport mon père était garagiste. Il a la CX à Jacques Chirac et c'était d'ailleurs un ami à moi, comme Nicolas Sarkozy.
Oui, je suis pas fou, j'ai été à la fac à Clermont-Ferrand et j'ai monté le projet Vulcania. Il n'a pas été retenu et jugé minable. Ensuite, je suis rentré à la gendarmerie. C'est là qu'un jour, on a décidé que j'étais schizophrène. Mais je ne le suis pas, c'était une combine avec l'état pour couvrir un ancien président. Voilà, le projet Vulcania m'a été volé par Valérie Giscard D'estaing. Ils ont ensuite fabriqué de fausses preuves pour que je sois accusé des attentats du onze septembre. Mais la justice aurait pu découvrir la fausse vérité qui n'était pas vraie. Alors ils ont payé des psychiatres pour me faire passer pour fou. Comme ça étant pénalement irresponsable, il n'y a pas eu d'enquête et de procès. Mais depuis, je suis traqué par le FBI sans relâche et je découvre sans cesse des micros. Le dernier, ils me l'avaient implanté dans une dent.
Knarf se disait, oulala, tu es quand même sacrément entamé mon gaillard.
L'ami en question était déjà parti et passa devant la brasserie du cul roue.
La sœur qui était revenue, coffre plein de vin, était rentré et avait distribué du paracejsuimolle à tout le monde.
Le bruit de la voiture l'avait surprise.
- Mazette, il est en forme ce matin. Bien, voyez-vous, je pense qu'il va vers le canal pour sa mission, dont nous ne savons que nenni.
- De qui parlez-vous ma sœur.
- Hé bien, de Pépère, il n'est pas en mission pour trouver un remède.
- Non, il n'est pas là et c'est sûrement son maître qui lui a emprunté sa voiture.
Thomas, qui était encore un peu sous les effets des amphétamines, se leva et répondit à la sœur.
Je suis content de voir que mon prototype fonctionne à merveille.
- Votre prototype ? Mais de quoi parler vous monsieur ?
- Oui, Thomas nous vous pensions huissier de justice.
- Oui, cordon-bleu a raison de quoi parles-tu ?
- De la voiture à Pépère. Bon, sais-tu garder un secret sœur Mathilde ?
- Oui bien sûr, pourquoi me demandes-tu ça Thomas. Je ne répète jamais ce que l'on me dit. Je n'ai jamais dit à personne que le père Dominique allait dans une boîte Échangiste, le tripote moi l'oreille discrètement, je n'ai jamais non plus relaté que le vieux rhinocéros déplumé de la tonsure dormait avec des poupées en suçant son pouce, alors tu peux me mettre dans la confidence.
- Hé vous monsieur le président savez-vous garder un secret.
- Parfaitement, je n'ai jamais raconté à personne que mon Douadouard avait toujours son ours en peluche et qu'il dort toujours avec, alors ayez confiance.
- Hé bien, voilà, je suis en réalité un inventeur et un chimiste et c'est moi qui ait fabriqué cette voiture pour un pari de course de tortue. Voilà, c'était en Argentine, il y a deux ans. Une mafia locale organisait des courses de tortues. Les bestioles étaient capables de pousser des pointes à plus de cent kilomètres à l'heure. En fait, elles mangeaient des salades transgéniques avec des molécules d'EPO. Ces salades étaient produites en Russie et poussaient dans la neige. Les agriculteurs qui les faisaient, avaient racheté un stock d'EPO à la fédération nationale des cyclistes après le tour de France. Ce surplus avait été proposé dans un premier temps à la fédération française de football, mais elle était déjà pourvue en lsd et en acide. Du coup la fff l'a quand même acheté pour revendre le stock à la fédération d'athlétisme qui avait déjà de la cocaïne pour ses sportifs. Du coup, ceux-ci l'ont revendu à des Russes qui se prétendaient faire du catch. Bien sûr, la fédération de catch ne le savait pas, sinon, il ne l'aurait pas cédé étant donné que les stupéfiants ne sont légaux que dans les sports de hauts niveaux. Donc cette mafia locale en Argentine faisait ces courses truquées avec paris et spoliait les parieurs. Le pépère menait l'enquête et ne savait pas comment ruiner ce commerce illégal. J'ai donc inventé cette voiture qui peut monter à 200 kmh. Avec mes connaissances en physique, je l'ai rendu invisible. Pépère, c'est déguisé en tortue et a fait la course. Moi, j'ai parié une somme faramineuse dessus et on a ruiné la mafia. Voilà l'histoire de cette voiture ma sœur.
- Hé bien, ça a dû y aller sévère les amphétamines.
Derrière le fourgon, chacun était prêt à partir.
Toublanc avait un peu des remords pour le vol de la tarte.
- Quand je pense à la tarte, ton maître va peut-être avoir faim maintenant.
- Ne t'inquiète pas Toublanc, mon ivrogne sort de l'hôpital, car il a mangé des lentilles assaisonnées avec des oignons qui avaient poussés sur le dépotoir d'uranium qui est à côté de la cabane.
- Ha bon, Pépère, mais quand ça.
- De l'espace je vois tout, et il n'y a pas longtemps.
Il se plaignait de la nourriture que lui prépare sa mère alors sa comparse qui était passée dans le gourbi pour préparer la nourriture des chats errants en a profité pour y cueillir les oignons.
Donc, elle était partie leur préparer un ragoût de viandes. Oui me direz vous et pour Pépère des cailloux, bref.
Il là voit et lui dit, j'ai envie de lentilles. Bien qu'elle lui dit, je cueille des oignons et passe chercher quatre litres de villageoise pour les faire mariner dedans. Elle prépare ses lentilles et lui sert. Il les a mangées en deux minutes. Oui deux minutes pour engloutir quatre kilos de lentilles. Le lendemain à la radio, elle apprend que la lune a été déplacée de son plan orbital dans la nuit. Curieuse de cette information, elle regarde Jean-Pierre Poivrot sur la une. C'était l'heure de l'émission la France à des chômeurs avec pour invité ma rime à la haine. Elle coupe la télévision et l'appelle.
Injoignable, elle apprend par sa mère qu'il est parti à l'hôpital pour un mal de ventre.
Elle les contacte pour avoir des nouvelles.
L'établissement l'informe qu'il a cassé la fenêtre des urgences.
Elle demande à la personne, que s'est il passé. La personne lui dit, sa jambe à poussée le carreau et a taper la fenêtre. Et sans s'arrêter de pousser son pied à fini par heurter la lune. C'est là qu'elle a appris le résultat des lentilles cuisinées aux oignons à l'uranium. Heureusement, ils avaient l'antidote.


unnamed.png Pleine-Lune.jpg z5rdqo.jpeg FB_IMG_1593093398904.jpg
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Sur la route de Grossouvre pendant ce temps-là, knarf, était toujours avec François.
Il était arrivé à prévenir un ami après sa rencontre avec la sœur. Il avait emprunté le téléphone à François et avait appelé un ami qui était dans la région. Celui-ci lui promit de venir le récupérer.
- Hé bien, François vous êtes la providence en personne. Mon ami habite non loin de Sancoins et devrait être là très rapidement. Nous devrions l'écouter de loin.
- Ha bon et pourquoi nous devrions l'écouter de loin ?
C'est vrai quoi je ne suis pas fou. On m'a enfermé chez les dingues avec de fausses preuves.
- Oui, nous allons l'écouter de loin, car il a toujours une voiture avec un échappement un peu spécial. Il est préparateur de course et c'est lui qui était arrivé à me faire avoir un prix sur ma Ferrari. Bon, j'ai compris votre explication à présent et je vous crois. Le roi Momo ne paie rien pour attendre pour que je lui roule sur la queue. Vous avez eu très bien fait de revenir vers moi pour m'expliquer les choses. Mais dites moi, François, pourquoi vous a-t-on enfermé chez les dingues.
- Ha, c'est drôle ça une voiture de sport mon père était garagiste. Il a la CX à Jacques Chirac et c'était d'ailleurs un ami à moi, comme Nicolas Sarkozy.
Oui, je suis pas fou, j'ai été à la fac à Clermont-Ferrand et j'ai monté le projet Vulcania. Il n'a pas été retenu et jugé minable. Ensuite, je suis rentré à la gendarmerie. C'est là qu'un jour, on a décidé que j'étais schizophrène. Mais je ne le suis pas, c'était une combine avec l'état pour couvrir un ancien président. Voilà, le projet Vulcania m'a été volé par Valérie Giscard D'estaing. Ils ont ensuite fabriqué de fausses preuves pour que je sois accusé des attentats du onze septembre. Mais la justice aurait pu découvrir la fausse vérité qui n'était pas vraie. Alors ils ont payé des psychiatres pour me faire passer pour fou. Comme ça étant pénalement irresponsable, il n'y a pas eu d'enquête et de procès. Mais depuis, je suis traqué par le FBI sans relâche et je découvre sans cesse des micros. Le dernier, ils me l'avaient implanté dans une dent.
Knarf se disait, oulala, tu es quand même sacrément entamé mon gaillard.
L'ami en question était déjà parti et passa devant la brasserie du cul roue.
La sœur qui était revenue, coffre plein de vin, était rentré et avait distribué du paracejsuimolle à tout le monde.
Le bruit de la voiture l'avait surprise.
- Mazette, il est en forme ce matin. Bien, voyez-vous, je pense qu'il va vers le canal pour sa mission, dont nous ne savons que nenni.
- De qui parlez-vous ma sœur.
- Hé bien, de Pépère, il n'est pas en mission pour trouver un remède.
- Non, il n'est pas là et c'est sûrement son maître qui lui a emprunté sa voiture.
Thomas, qui était encore un peu sous les effets des amphétamines, se leva et répondit à la sœur.
Je suis content de voir que mon prototype fonctionne à merveille.
- Votre prototype ? Mais de quoi parler vous monsieur ?
- Oui, Thomas nous vous pensions huissier de justice.
- Oui, cordon-bleu a raison de quoi parles-tu ?
- De la voiture à Pépère. Bon, sais-tu garder un secret sœur Mathilde ?
- Oui bien sûr, pourquoi me demandes-tu ça Thomas. Je ne répète jamais ce que l'on me dit. Je n'ai jamais dit à personne que le père Dominique allait dans une boîte Échangiste, le tripote moi l'oreille discrètement, je n'ai jamais non plus relaté que le vieux rhinocéros déplumé de la tonsure dormait avec des poupées en suçant son pouce, alors tu peux me mettre dans la confidence.
- Hé vous monsieur le président savez-vous garder un secret.
- Parfaitement, je n'ai jamais raconté à personne que mon Douadouard avait toujours son ours en peluche et qu'il dort toujours avec, alors ayez confiance.
- Hé bien, voilà, je suis en réalité un inventeur et un chimiste et c'est moi qui ait fabriqué cette voiture pour un pari de course de tortue. Voilà, c'était en Argentine, il y a deux ans. Une mafia locale organisait des courses de tortues. Les bestioles étaient capables de pousser des pointes à plus de cent kilomètres à l'heure. En fait, elles mangeaient des salades transgéniques avec des molécules d'EPO. Ces salades étaient produites en Russie et poussaient dans la neige. Les agriculteurs qui les faisaient, avaient racheté un stock d'EPO à la fédération nationale des cyclistes après le tour de France. Ce surplus avait été proposé dans un premier temps à la fédération française de football, mais elle était déjà pourvue en lsd et en acide. Du coup la fff l'a quand même acheté pour revendre le stock à la fédération d'athlétisme qui avait déjà de la cocaïne pour ses sportifs. Du coup, ceux-ci l'ont revendu à des Russes qui se prétendaient faire du catch. Bien sûr, la fédération de catch ne le savait pas, sinon, il ne l'aurait pas cédé étant donné que les stupéfiants ne sont légaux que dans les sports de hauts niveaux. Donc cette mafia locale en Argentine faisait ces courses truquées avec paris et spoliait les parieurs. Le pépère menait l'enquête et ne savait pas comment ruiner ce commerce illégal. J'ai donc inventé cette voiture qui peut monter à 200 kmh. Avec mes connaissances en physique, je l'ai rendu invisible. Pépère, c'est déguisé en tortue et a fait la course. Moi, j'ai parié une somme faramineuse dessus et on a ruiné la mafia. Voilà l'histoire de cette voiture ma sœur.
- Hé bien, ça a dû y aller sévère les amphétamines.
Derrière le fourgon, chacun était prêt à partir.
Toublanc avait un peu des remords pour le vol de la tarte.
- Quand je pense à la tarte, ton maître va peut-être avoir faim maintenant.
- Ne t'inquiète pas Toublanc, mon ivrogne sort de l'hôpital, car il a mangé des lentilles assaisonnées avec des oignons qui avaient poussés sur le dépotoir d'uranium qui est à côté de la cabane.
- Ha bon, Pépère, mais quand ça.
- De l'espace je vois tout, et il n'y a pas longtemps.
Il se plaignait de la nourriture que lui prépare sa mère alors sa comparse qui était passée dans le gourbi pour préparer la nourriture des chats errants en a profité pour y cueillir les oignons.
Donc, elle était partie leur préparer un ragoût de viandes. Oui me direz vous et pour Pépère des cailloux, bref.
Il là voit et lui dit, j'ai envie de lentilles. Bien qu'elle lui dit, je cueille des oignons et passe chercher quatre litres de villageoise pour les faire mariner dedans. Elle prépare ses lentilles et lui sert. Il les a mangées en deux minutes. Oui deux minutes pour engloutir quatre kilos de lentilles. Le lendemain à la radio, elle apprend que la lune a été déplacée de son plan orbital dans la nuit. Curieuse de cette information, elle regarde Jean-Pierre Poivrot sur la une. C'était l'heure de l'émission la France à des chômeurs avec pour invité ma rime à la haine. Elle coupe la télévision et l'appelle.
Injoignable, elle apprend par sa mère qu'il est parti à l'hôpital pour un mal de ventre.
Elle les contacte pour avoir des nouvelles.
L'établissement l'informe qu'il a cassé la fenêtre des urgences.
Elle demande à la personne, que s'est il passé. La personne lui dit, sa jambe à poussée le carreau et a taper la fenêtre. Et sans s'arrêter de pousser son pied à fini par heurter la lune. C'est là qu'elle a appris le résultat des lentilles cuisinées aux oignons à l'uranium. Heureusement, ils avaient l'antidote.


Afficher la pièce jointe 29485 Afficher la pièce jointe 29486 Afficher la pièce jointe 29487 Afficher la pièce jointe 29488
Sacré Pépère il nous étonné tous les jours
Amicalement
Gaby