• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète, suite.

#1
Merguez, Cochon jaune, Cécilia et Ragoût étaient toujours dans la cellule.
Le cochon était d'accord avec l'idée d'arôme pour s'évader, mais en même temps, il avait peur de représailles de la part de sœur Mathilde.
Cette femme, qui avait essayé de l'électrocuter dans la rue, était capable de repasser par la gendarmerie en bravant le confinement.
C'est alors qu'il annonça aux autres avoir une idée pour être libéré.
Ceux-ci se demandaient comment il comptait s'y prendre.
Il interpella le seul gendarme qui était resté à la brigade et dit aux autres discrètement avant d'y aller, continuez les masques d'ici peu nous serons libres.
Le gardien le fit sortir avec précaution et se demandait bien ce que faisaient les trois autres occupé à découper avec les dents la veste en cuir qu'avait la femme à son arrivée.
Le cochon s'était proposé auprès d'un des gendarme à lui payer une somme de vingt mille euros en espèce pour être libéré.
L'agent l'avait alors questionné sur cet argent et sa provenance.
- Vous vous rendez compte, Monsieur Cochon que c'est de la corruption passive. Je pourrais vous poursuivre pour ces faits qui sont extrêmement graves.
- Je m'excuse monsieur l'agent, je ne voulais pas le faire. C'est Arôme qui m'a dit de le faire, snif ne me faites pas de mal monsieur l'agent, non pas la tête, j'ai un cerveau très fragile.
Verbalisez plutôt Arôme, car s'était son idée.
- Ha, bon, vous avez le cerveau fragile, mais le porte-monnaie très large, je trouve. Votre cerveau semble aussi performant que vos complices à la différence que vous êtes éloquent et pas eux. Au début, je me croyais en fasse d'une bourriche d'huîtres, bref. Vos formules concupiscentes la gendarmerie en fait fi, figurer vous.
- Oui, je sais mon copain Mergez est en loques. Je le dis, car c'est vous qui en parlez de son éloquence. Oui, il a l'allure d'un sdf, mais non, il n'est pas concupiscent, il fait pipi aux toilettes comme tout le monde et par-devant.
Écoutez cet argent provient d'une collecte pour des blessés civils. Ma femme est experte comptable et elle a trouvé une astuce pour faire doubler cette somme. Donc, j'en ai prélevé un peu pour mettre une option sur jaguar en Allemagne, c'est moins cher là-bas, car l'Angelica Heineken elle taxe pas comme Macron.
Le gendarme l'écouta pleurnicher et le remit dans la cellule sans tenir compte de ses jérémiades.
Les trois autres comprirent que quelque chose n'avait pas été comme il le voulait.
Le Pépère et son frérot se remettaient doucement le long de l'automobile.
Saturne déposa le chat-à-dos et Pépère fut libéré.
- Ça va mon papa, ne me dit pas que tu as eu peur, chat chat chat.
Chatdore irait le dire au journaliste de boichat.
- Écoute ma fille Pépère est un guerrier et rien ne lui fait peur.
Le magazine, c'est Voichat, car boichat, c'est le recueil des ivrognes et c'est mon soûlard qui l'a créé.
- Ha bon mon frérot, il a créé un livre pour les alcoolique.
- Déjà qu'il lisait la messe tout à l'heure, chat chat chat.
- Oui ma fille, c'est d'ailleurs en lisant son livre de messes qu'il a eu l'idée de sa création.
- Ha bon mon frérot, c'est très étonnant ça.
- Oui mon papounet c'est bizarre.
Ça n'a rien de bizarre, Ettesion, c'est le magazine des soûlards, on y parle de vinasse. Il y a même une rubrique classique où son présenté des chants de messes. C'est le magazine préféré à colis.
- Ha bon mon frérot, tu es sûr.
- Si ça parle de musique, peut-être qu'elle aime la messe.
- Ça, tu peux le dire, ma fille. Et oui mon frérot d'ailleurs, elle est déjà abonnée pour dix ans.
Donc, c'est bien mon poivrot tricéphale à six mains tenant trois bouteilles qui en est le concepteur. C'est son livre de messe qui lui a donner l'idée, et même celle du titre.
- Ha bon mon frérot quel est donc ce livre.
- C'est bizarre, je croyais que le magazine de la gendarme poète à Coin-coin dans l'histoire, c'était petites pattes magazine, en vente dans les meilleures boulangeries
- Oui, Ettesion, c'est aussi un de ces magazines, tu as raison.
Mais le livre de chevet du soûlard, c'est messe basse en soutane oui, vous avez bien entendu, messe basse en soutane. C'est un livre de messe où sont décrites de façon subtile toutes les manières de s'enivrer sous forme de psaumes.
Il l'a lu et relu en boucle avec colis et c'est sa bible, le saint Graal de la littérature pour eux deux.
Donc, un jour, il a été contacté par l'association des soûlards anonymes pour réaliser un magazine sur l'ivrognerie. Ce mensuel est envoyé anonymement aux lecteurs afin que personne ne sache leur penchant. Longtemps, il s'est gratté la tête en cherchant le nom qu'il allait lui donner.
Je me souviens, car c'était en hiver et il m'avait fait rentrer dans son gourbi.
Vient mon gentil minet qu'il me dit, il fait froid dehors.
Arrivé dans la cabane, j'ai passé une heure pour allumer le réchaud à gaz avec des cailloux sous prétexte qu'il avait oublié d'acheter des allumettes.
Oui, c'est un des effets de l'alcool, il oublie tout, sauf les conseils en boisson d'Alcool, ça vous pouvez en être sûr.
- Donc love saucisson est arrivée à ce moment-là et elle lui dit.
- Qu'est-ce que c'est que ces cheveux au sol ?
- Ça fait une heure que je me gratte la tête pour trouver un titre à mon magazine d'ivrognerie, voilà ce que c'est.
Je me suis dit, elle va me prêter son briquet et peut-être m'offrir un jambonneau pour me remercier d'allumer le feu.
Et bien non, tout ce qu'elle a trouvé à dire, c'est ;
- Vas-y Pépère, frotte, frotte, tape, encore une étincelle, vas-y Pépère, après tu balaieras les cheveux.
Pour ton magazine, pourquoi pas Boitchat, c'est épatant non.
De là, est resté le nom du mensuel.



Screenshot_20200322_173328.jpg Screenshot_20200321_174107.jpg IMG_20200318_194130.jpg
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Merguez, Cochon jaune, Cécilia et Ragoût étaient toujours dans la cellule.
Le cochon était d'accord avec l'idée d'arôme pour s'évader, mais en même temps, il avait peur de représailles de la part de sœur Mathilde.
Cette femme, qui avait essayé de l'électrocuter dans la rue, était capable de repasser par la gendarmerie en bravant le confinement.
C'est alors qu'il annonça aux autres avoir une idée pour être libéré.
Ceux-ci se demandaient comment il comptait s'y prendre.
Il interpella le seul gendarme qui était resté à la brigade et dit aux autres discrètement avant d'y aller, continuez les masques d'ici peu nous serons libres.
Le gardien le fit sortir avec précaution et se demandait bien ce que faisaient les trois autres occupé à découper avec les dents la veste en cuir qu'avait la femme à son arrivée.
Le cochon s'était proposé auprès d'un des gendarme à lui payer une somme de vingt mille euros en espèce pour être libéré.
L'agent l'avait alors questionné sur cet argent et sa provenance.
- Vous vous rendez compte, Monsieur Cochon que c'est de la corruption passive. Je pourrais vous poursuivre pour ces faits qui sont extrêmement graves.
- Je m'excuse monsieur l'agent, je ne voulais pas le faire. C'est Arôme qui m'a dit de le faire, snif ne me faites pas de mal monsieur l'agent, non pas la tête, j'ai un cerveau très fragile.
Verbalisez plutôt Arôme, car s'était son idée.
- Ha, bon, vous avez le cerveau fragile, mais le porte-monnaie très large, je trouve. Votre cerveau semble aussi performant que vos complices à la différence que vous êtes éloquent et pas eux. Au début, je me croyais en fasse d'une bourriche d'huîtres, bref. Vos formules concupiscentes la gendarmerie en fait fi, figurer vous.
- Oui, je sais mon copain Mergez est en loques. Je le dis, car c'est vous qui en parlez de son éloquence. Oui, il a l'allure d'un sdf, mais non, il n'est pas concupiscent, il fait pipi aux toilettes comme tout le monde et par-devant.
Écoutez cet argent provient d'une collecte pour des blessés civils. Ma femme est experte comptable et elle a trouvé une astuce pour faire doubler cette somme. Donc, j'en ai prélevé un peu pour mettre une option sur jaguar en Allemagne, c'est moins cher là-bas, car l'Angelica Heineken elle taxe pas comme Macron.
Le gendarme l'écouta pleurnicher et le remit dans la cellule sans tenir compte de ses jérémiades.
Les trois autres comprirent que quelque chose n'avait pas été comme il le voulait.
Le Pépère et son frérot se remettaient doucement le long de l'automobile.
Saturne déposa le chat-à-dos et Pépère fut libéré.
- Ça va mon papa, ne me dit pas que tu as eu peur, chat chat chat.
Chatdore irait le dire au journaliste de boichat.
- Écoute ma fille Pépère est un guerrier et rien ne lui fait peur.
Le magazine, c'est Voichat, car boichat, c'est le recueil des ivrognes et c'est mon soûlard qui l'a créé.
- Ha bon mon frérot, il a créé un livre pour les alcoolique.
- Déjà qu'il lisait la messe tout à l'heure, chat chat chat.
- Oui ma fille, c'est d'ailleurs en lisant son livre de messes qu'il a eu l'idée de sa création.
- Ha bon mon frérot, c'est très étonnant ça.
- Oui mon papounet c'est bizarre.
Ça n'a rien de bizarre, Ettesion, c'est le magazine des soûlards, on y parle de vinasse. Il y a même une rubrique classique où son présenté des chants de messes. C'est le magazine préféré à colis.
- Ha bon mon frérot, tu es sûr.
- Si ça parle de musique, peut-être qu'elle aime la messe.
- Ça, tu peux le dire, ma fille. Et oui mon frérot d'ailleurs, elle est déjà abonnée pour dix ans.
Donc, c'est bien mon poivrot tricéphale à six mains tenant trois bouteilles qui en est le concepteur. C'est son livre de messe qui lui a donner l'idée, et même celle du titre.
- Ha bon mon frérot quel est donc ce livre.
- C'est bizarre, je croyais que le magazine de la gendarme poète à Coin-coin dans l'histoire, c'était petites pattes magazine, en vente dans les meilleures boulangeries
- Oui, Ettesion, c'est aussi un de ces magazines, tu as raison.
Mais le livre de chevet du soûlard, c'est messe basse en soutane oui, vous avez bien entendu, messe basse en soutane. C'est un livre de messe où sont décrites de façon subtile toutes les manières de s'enivrer sous forme de psaumes.
Il l'a lu et relu en boucle avec colis et c'est sa bible, le saint Graal de la littérature pour eux deux.
Donc, un jour, il a été contacté par l'association des soûlards anonymes pour réaliser un magazine sur l'ivrognerie. Ce mensuel est envoyé anonymement aux lecteurs afin que personne ne sache leur penchant. Longtemps, il s'est gratté la tête en cherchant le nom qu'il allait lui donner.
Je me souviens, car c'était en hiver et il m'avait fait rentrer dans son gourbi.
Vient mon gentil minet qu'il me dit, il fait froid dehors.
Arrivé dans la cabane, j'ai passé une heure pour allumer le réchaud à gaz avec des cailloux sous prétexte qu'il avait oublié d'acheter des allumettes.
Oui, c'est un des effets de l'alcool, il oublie tout, sauf les conseils en boisson d'Alcool, ça vous pouvez en être sûr.
- Donc love saucisson est arrivée à ce moment-là et elle lui dit.
- Qu'est-ce que c'est que ces cheveux au sol ?
- Ça fait une heure que je me gratte la tête pour trouver un titre à mon magazine d'ivrognerie, voilà ce que c'est.
Je me suis dit, elle va me prêter son briquet et peut-être m'offrir un jambonneau pour me remercier d'allumer le feu.
Et bien non, tout ce qu'elle a trouvé à dire, c'est ;
- Vas-y Pépère, frotte, frotte, tape, encore une étincelle, vas-y Pépère, après tu balaieras les cheveux.
Pour ton magazine, pourquoi pas Boitchat, c'est épatant non.
De là, est resté le nom du mensuel.



Afficher la pièce jointe 28297 Afficher la pièce jointe 28298 Afficher la pièce jointe 28299
Toujours aussi agréable à lire si on ne se perd pas dans les personnages
Que de chats..........
Gaby
Gaby
 
#3
Toujours aussi agréable à lire si on ne se perd pas dans les personnages
Que de chats..........
Gaby
Gaby
Oui onze heu, douze chat un chien deux juments un canard un héron une cane un écureuil deux maîtres soûlards des gendarmes des hommes politiques le pape des hommes d'états des acteurs des chanteurs des rappeurs des classiques. Enfin plein de choses, chat alors.