• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite.

#1
Le long de la nationale, le président écoutait Pépère avec attention.
Dans le camping-car, le Belge donnait des directives aux autres pour remettre un peu de d'ordre dans son véhicule où tous étaient sans dessus dessous.
Le pape et la sœur, étonnés par les bruits qu'ils écoutaient dans le bois se décidèrent à y aller. Sans que personne ne les vit partir, ils prirent une sente qui leur semblait mener vers l'origine des murmures qu'ils persevaient.
- Hé bien, vieux sanglier danseur de flamenco, tu en fais du bruit. Tu ne peux pas marcher comme une gazelle avec grâce. Nous allons faire fuir l'animal qui fait ce chuchotement.
- Tu pourrais être poli avec ton pape vieille ridée de la cornette. Je n'ai pas confiance et si c'était les sanglinuriüms dont nous a déjà parlé le Pépère. Bon, niveau des radiations vu comme tu es décatie tu ne crains rien, mais moi par contre j'ai beaucoup à perdre.
- Tu racontes n'importe quoi vieux dromadaire à la bosse ventrale, ça n'empêchera pas les jeunes éphèbes de vouloir goûter ton hostie, lol.
- Ho, qu'elle est vilaine, tu vas arrêter avec tes blasphèmes. Ces paroles seront répétées au père Dominique, tu vas voir avec tes insinuations.
Plus loin devant eux, les quatre malfrats étaient cachés derrière un tas de bois qui était le long d'une cabane de chasseurs.
- Qu'est-ce que c'est que ce couple illégitime qui vient ici-bas.
- Hé bien, je ne vois pas bien avec mon œil unique, bande de blaireaux.
- Calme toi Merguez, c'est peut-être des ennemis n'oublions pas que la sirène de la guerre à sonnée.
Écoute Flan ce n'est pas un couple, c'est la bonne sœur et le bibendum des églises de Nathalie où je ne sais quelle personne. Alors Cecilia, que disent-ils sur Facebook, c'est la guerre des foies jaunes.
- Oui, cinq minutes Ragoût, je regarde. Oui, c'est sûrement la guerre, car le groupe a été désactivé, c'est pour que nous ne puissions plus communiquer. Ce coup-ci, ils sont finis, cinquante millions de foies jaunes sur quarante millions de personnes en France, nous avons gagné. Nous allons essayer de capturer ces deux zigotos, ils pourront nous servir de monnaie d'échange contre le camping-car. Je vais aller à leur rencontre, ils ne se méfieront pas d'une fille. Toi Ragoût va plus près de la route et dès que le camping-car est sorti du fossé, nous l'échangerons contre les deux vieux singes. Flan et Merguez, cachez vous de chaque côté pour les attraper, je vais leur dire que j'ai perdu mon chien dans les parages et je vous les amène. Après dès que nous aurons le véhicule, nous rejoindrons la résistance dans un poste avancé.
Le Pépère avait enfin rangé son scooter le long de la route. Un peu plus loin dans le bois le traquenard se préparait pour le pape et sa consœur. Ragoût était caché derrière un arbre et voyait le Pépère et son frérot proche du président.
- Tu vas voir gros lardon, ça va bientôt être ta fête. Nous sommes vainqueurs à présent et tu ne peux plus rien contre nous gros sac de graisse, ah où ah où.
Le Belge continuait son rangement avec les autres et le président pris la liberté d'emmener Pépère vers le véhicule.
- Hé bien, voyez le malheur qui nous tient, mon pauvre Pépère. Nous devons le remettre sur la route au plus vite. Je dois être à Sancoins pour votre cérémonie et je dois me préparer. Pépère, inventeur de l'eau solide et du feu en bouteille, que pouvons nous faire ?
- Tu crois que tu vas pouvoir le tirer mon frérot ?
- Oui, sans problème, ma force est sans limite, ne t'inquiète pas Saturne.
Écoutez monsieur le président, je vais le tirer sur la route grâce à ça.
Il fit apparaître une corde avec sa magie juste devant le président.
- Bon sang de bois, comment avez vous fait ça ?
- Hé bien, je suis le chat Dieu et j'ai des pouvoirs, le pape peut vous le dire.
Je vais le tirer avec le scooter et ça va être vite fait.
- C'est à vous ce scooter, mais alors votre voiture ne vous sert pas actuellement et nous aurions pu la prendre.
- Laissez ça malheureux, j'ai à l'intérieur des poulets qui sont contaminés par le H1N1, comme moi et mon frère sommes immunisés nous ne craignons rien. Par contre si vous, vous l'utiliser, vous seriez mort en quelques minutes, car ce virus est extrêmement dangereux. Je m'en allais les emmener à mon maître pour qu'il les fasse dissoudre dans de l'uranium. Comme il est toujours au bout de sa corde, j'ai quand même le temps de tirer votre véhicule.
Le scooter, c'est un autre moyen de locomotion plus pratique en cas d'embouteillage. Sinon je prends aussi mon hélicoptère, voyez-vous, j'ai le choix.
- Hé bien dites moi vous êtes drôlement bien équipés au FBCHAT, ma parole. Ce sont eux qui vous fournissent les véhicules.
- Pas du tout, ces engins, c'est moi qui les aie fabriqués à pattes nues grâce à mon intelligence colossale. Oui, j'ai été dans plus de trente-huit universités les plus prestigieuses.
- Oui, il est très fort mon frérot et il a inventé une peinture invisible qui est très utile pour rouler sans être vu lors de nos missions. Moi, j'en reviens justement, j'étais en Irak et j'ai combattu à coup de moustaches plus de cinquante terroristes pour m'évader. Dans le désert j'ai même été bombarder par des avions de chasse et avec ma patte, j'ai lancé un nuage de sable dans le ciel. Ceci a désorienté les avions qui se son écrasé. Ensuite, j'ai volé un train à une bande de pirates avant de franchir la frontière irakienne avec. Ainsi, faisant, j'ai pu subtiliser des tonnes de munitions qui étaient dans les wagons. J'ai ainsi évité des centaines d'attentats. Ensuite, dans une base iranienne, j'ai volé un mirage et au péril de ma vie, j'ai rejoint la France pour retrouver, Pépère, mon frérot.
- Hé bien, vous être les frères la terreur. Mais où est donc le pape et sœur Mathilde ?
Pépère, Saturne et le président se rendirent compte de leur disparition et retournèrent tous les trois vers le camping-car où le général Picolle semblait très énervé.
Avec l'aide du général et du ministre le Belge était arrivé à mettre de l'ordre dans le véhicule.
Le général était furax qu'on le fit travailler pendant que le pape et sœur Mathilde étaient tranquillement en train de parler avec le président.
- N'empêche, qu'il y avait un sacré sac de frites dans mon auto tantôt, hé bien, vous avez tout ranger. Vous n'avez plus qu'à demander aux Soubirou de vous rémunérer, c'est une honte n'est-ce pas. Mais non d'une frite une fois, où sont le brigadier, la sœur et le pape.
- Hé bien, je vais vous le dire, c'est des alcooliques et ils sont partis à pieds pour rejoindre la ville et assouvir leur penchant. Dès que je les retrouve je leur colle dix ans de bouton rouge et un sursis de deux cent ans de chaise électrique.
- Ecoutez, moi le brigadier m'a dit, Monsieur le Ministre, je dois aller d'urgence à la brigade, prévenez les autres. Par contre, la sœur et le pape étaient avec toi mon Manu, c'est bizarre ça.
Après dix minutes de discussion houleuse, tout le monde se rendit à l'évidence que ceux-ci avaient disparu. C'est alors qu'ils entendirent crier dans le bois.
Le Belge commençait à s'inquiéter avec ce véhicule immobilisé, s'ils étaient attaqués, ils ne pouvaient pas s'enfuir.
- N'empêche que c'est une drôle de blague quand même, comment allons nous faire pour mettre mon auto sur la route tantôt.
- Écoutez, Pépère va s'en occuper, il est extrêmement fort avec son scooter.
- Oui, Monsieur le Belge, Pépère, c'est mon frérot et c'est le plus fort.
- Oui, c'est vrai que, Pépère, il est drôlement fortiche sur un deux-roues, une fois, hé bien moi je vous fais confiance et vive la Belgique et Pépère une fois. Je me demande ce que c'était ce cri une fois.
- Tu as une idée mon frérot ?
- Oui, ça doit être un Boubou, ne vous inquiétez pas, ils ne me font pas peur.
- Un Boubou, qu'est-ce que c'est que ça une fois.
- Oui, qu'est-ce que c'est, Pépère ?
- Un monstre de verre qui crache des rayons laser avec ses yeux. C'est une invention de mon Pyrénéen imbibé de vin portugais pour éloigner les chasseurs et les cueilleurs de champignons pour qu'ils ne s'approchent pas de son parc à sanglinuriums.
Oui, il cache son vin nucléaire sur le parc, bon, ce n'est pas tout ça. Attachez donc la corde au crochet devant le véhicule et au porte-bagage de mon scooter, vous allez voir ce que vous allez voir.
Pas d'inquiétude, pour le monstre j'en ai terrassé plus de cent l'an dernier, alors ce n'est pas un Boubou qui va me faire peur.
Le président avec l'aide du général Picolle fixèrent la corde aux deux véhicules.
Le Pépère monta sur l'engin bien décidé de s'aider de sa magie.
Il démarra et se mit à accélérer comme un fou. La corde craquait et la femme du Belge qui était au volant n'était pas trop rassurée.
Le scooter tirait si fort qu'il se cabrait à la verticale. Le Pépère nullement affolé chantait.
- Chat chat où t'es où as-tu mis ton chat chat, chat chat où t'es, mais où est le Boubou, chat chat où t'es, tu lui as tordu le cou, chat chat où t'es.
Le scooter était à la verticale, le pneu fumait en tournant dans le vide. Le Pépère se mit à l'horizontale et les pattes arrières dans le vide créa une sorte de courant en battant très fort la fumée qui se transforma en deux énormes pneus de vapeurs. C'est alors qu'en chantant, scooter à la verticale Pépère à l'horizontale, pattes arrières moulinant qu'il se mit à sauter sur la roue arrière. Le camping-car était tirer et se retrouva en un rien de temps sur la chaussé. C'est alors que Pépère, voyant le véhicule sorti, défit le nœud de la corde des pattes arrières et reprit la route en faisant un looping dans les airs. Il retomba sur la roue avant et se mit à danser sur la route devant le camping-car.
- Chat chat où t'es où as-tu mis ton chat chat, chat chat où t'es, mais où est le Boubou, chat chat où t'es, tu lui as tordu le cou, chat chat où t'es...

IMG_20200112_115917.jpg poster_chat_tigre_sur_un_scooter-r6edc0dde3e3942e6a1660953f49dc565_w89_8byvr_540.jpg 2-chat-moto-policier-photo-sous-licence_csp55761923.jpg IMG_20200111_191412.jpg