• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite

#1
- Waaa tu chantes bien Pépère dit donc.
- Merci Lolo mais ce n'est qu'un aperçu. J'ai enseigné le chant aux plus grands comme Stéphane lit de pépito. Elle me doit son succès comme son père sa couronne mais ça c'est une autre histoire.
Junk regardait ses compagnons en silence et profitait déjà de sa cabane.
- Lolo, tu es en train de faillir à ta mission première, tu devrais déjà être derrière la porte du soûlard pour voir ce qu'il combine. Il est peut-être en cheville avec le bout de râteau imbibé de vodka jusqu'à la racine des cheveux, arrêté à Bourges. Dans l'article, ils disaient qu'il avait un ami poète sur fesse de bouc et qu'il revendait peut-être les armes.
- C'est quoi fesse de bouc ?
Lui demanda junk.
- C'est le Facebook des humains sauf que pour eux c'est fesse de bouc. Allez va Lolo, cinq minutes histoire qu'on en sache plus. Ne te fais pas repérer souviens toi qu'il peut être dangereux.
Il cache peut être des armes de guerre ici ou sur la lune.
- Oui chef, j'ai compris ma mission.
Fripouille était fatigué. La promenade en voiture plus les efforts pour ouvrir le téléphone du Pépère et sa conversation avec Choûanne. il n'en pouvait plus. Il se mit en boule dans son panier. À peine fut-il endormi qu'il entendit parler à côté de lui. Il se disait ou bien je rêve ou alors la fatigue me fait délirer et j'entends des choses qui n'existent pas.
- Fripouille, Fripouille, tu dors mon joli amour, Fripouille.
- Il se redressa d'un bond. Où qu'elle est la siamoise, vient la ma jolie, je suis Fripouille et je porte bien mon nom. Viens ma jolie n'est pas peur j'ai la patte douce.
- Non Fripouille ce n'est pas la siamoise c'est Choûanne.
- C'est de la sorcellerie, où es-tu ?
- Je te contacte par télépathie de Mercure, n'ai pas peur mon jolie garçon.
- Ha oui je comprends que me veux-tu.
- Ça te dit ce soir vers vingt et une heure trente de parler avec Pépère ses amis et moi. Je peux le faire je te téléporterais sur le lieu où ils sont et moi de Mercure, je vous parlerais à tous comme je fais en ce moment.
- Ho oui c'est extra ça. Je suis d'accord
- Alors à tout à l'heure mon joli amour.
- Merci joli fée Choûanne. À tout à l'heure.
Fripouille ferma les yeux et il sombra aussitôt dans un profond sommeil.
Pépère était toujours dans la cabane avec Junk. Lolo était monté sur la chaise et écoutait le poète qui était au téléphone avec son amoureuse.
De l'autre côté du champ un voix criait.
- Lolo, Chatdore, Chips, Pantoufle, allez les enfants à table, Lolo, Chatdore...
Pépère compris que Lolo allait partir.
Il se tourna vers junk.
- L'appel du ventre, il va fuir le lâche, vite.
Il sortit et se mit en travers du passage, Lolo arrivant à pattes rabattues.
- Stop, où vas tu, et ta mission.
Il discuta un moment avec et le laissa filer. Il repartit dans la cabane.
- Alors qu'a-t-il vu la bas.
- Accroche toi au rideau mon copain, heu non oublie reste comme tu es. Si tu te cramponnes à la cabane nous sommes tous morts nous autres n'oublie jamais qu'elle a été construite par des alcooliques. Figure toi que sa copine Charlotte est tellement bourrée qu'elle se maquille assise sur un bus qui tourne autour d'un rond point. Il est conduit par une certaine Marie jo qui serait conductrice de tampon, Lolo n'a pas bien compris, elle tamponne, voilà ce qu'il pense avoir entendu. Apparemment c'est une copine du chauffeur de Strasbourg qui conduit des ecclésiastiques désaxés et alcooliques du Vatican. Attention ce n'est pas tout figure toi que sa comparse était tellement ronde qu'elle a prit un TGV pour aller à Macao en Chine pour aller chercher des oignons pour faire de la gnôle. Revenue chez elle, elle avait tout acheté mais une fois l'alambic allumée elle s'est aperçu avoir oublier les oignons et avoir pris à la place des crocodiles Hardybo.

La suite bientôt.